Forum Clubic

Commentaires : Salto : la plateforme de streaming arrive sur la TNT à titre expérimental

Le service de streaming
français Salto
, qui cherche à toucher un public plus large, a reçu l’autorisation d’émettre sur la TNT.

1 J'aime

Il y a certainement quelques bons trucs sur Salto mais pas plus de 2 services en même temps.
Et encore, je n’utilise que Netflix. Amazon Prime vidéo étant inclus avec la livraison éponyme, je regarde de temps en temps une série sur ce canal.
Mais de là à payer pour Disney, SALTO ou autres. Non merci.

Chacun est libre de faire ce qu’il veux de son argent.
Salto doit avoir une autre cible que les gens qui regardent Netflix s’ils veulent survivre dans cette jungle

Sur quels supports? Hertzien, sat, IP ?

Les services de svod se multiplient mais:

  • les journées ne font que 24H. Même si je pouvais tout payer, je n’aurais pas le temps d’utiliser tous ces services.
  • mon pouvoir d’achat n’a pas bougé depuis des années.
  • Parce que je suis abonné certains services de svod, je ne regarde plus la tv traditionnelle depuis des années (sauf le sport )
    Pour moi, Salto sur tnt çà n’a aucun intérêt

L’exposition via tnt peut éventuellement intéresser

  • les laissés pour compte de la connexion internet, qui n’ont pas la possibilité de regarder du streaming dans de bonnes conditions
  • Les gens qui n’ont pas les moyens de s’offrir Amazon canal netflix ou autre
1 J'aime

Canaux 50 et 51 de la TNT d’après l’article, donc a priori au moins hertzien ?

Je crois qu’ils ont déjà une autre cible. Salto me rappelle un peu videofutur (ais avec un catalogue très très chiche).
Par contre, j’apprécie de ne pas avoir à scruter des pages et des pages sans rien trouver come sur amazon prime.

Une journée fait bien moins que 24h libre en fait…

1 J'aime

Toujours le même pb avec les services de streaming vidéo actuel, aucun ne proposent un catalogue complet comme ce qui existe en musique sur les plateformes similaires au final c’est une galère…

Quand bien même on aurait envie de s’abonner à plusieurs, quand on veut un film il faut se taper chaque plateforme jusqu’à trouver celle qui le propose si tenté qu’il y en ait bien une, rien de plus frustrant que de passer 10min à chercher pour voir que finalement tu ne le trouve pas où uniquement en location

1 J'aime

Numérique hertzien (la TNT en bref :)) )

VidéoFutur c’était les magasins où il y avait des tonnes de films en VHS puis en DVD.
De la location pas cher.
Un jour il y a eu le distributeur automatique de film. Ça c’était bien

Je ne vois pas le rapport avec Salto

Ca peut être intéressant pour ceux qui n’ont pas assez de débit. Après je ne vois pas trop comment ils vont pouvoir diffuser des milliers de films à la demande en même temps via la TNT.

Maintenant, je fais une recherche sur https://www.justwatch.com/ pour savoir quel service propose un programme que j’ai envie de regarder :wink:

1 J'aime

Merci pour l’info

1 J'aime

Il y a bien sûr d’autres plateformes de streaming mais la particularité de celle-ci est qu’elle a été créée par les groupes TF1, M6 et … France Télévisions et, concernant ce dernier groupe, qui est une société nationale de programme, puisque l’audiovisuel public est financé en France pour 83,3% par la redevance, cela signifie que l’on utilise de l’argent public, sans demander leur avis aux citoyens, pour créer un service payant en s’acoquinant à des groupes de chaines privées. Je souhaiterais donc que les bénéfices éventuels que France Télévisions réalisera grâce à ce service viennent en déduction de la redevance, qui rapporte environ 3 milliards d’euros par an, et donc que le montant de cette redevance baisse.
De plus, outre le fait que les services de streaming consomment énormément de bande passante, comme NETFLIX qui, en moyenne, occupe 15% de la bande passante mondiale, au risque de pénaliser les usages basiques d’internet, et même si SALTO est une plateforme française, il faut réaliser que, suite à la crise sanitaire, de nombreuses personnes ont décidé de s’abonner à des offres payantes de ce type et que cela sera sans doute préjudiciable à la fréquentation des cinémas.