Commentaires : Réseaux sociaux : ados et enfants consomment les pires vidéos possibles, de plus en plus, et même plusieurs à la fois

Au Royaume-Uni, une étude menée par l’Ofcom révèle que les habitudes de visionnage des plus jeunes se sont progressivement orientées vers des sujets qui mettent en avant ragots et controverses.

C’est un vrai fléau ces réseaux.
Actuellement c’est interdit aux mineurs de moins de 13 ans, ça devrait être moins de 16 ans.
Et aux parents d’être fermes également.

8 « J'aime »

Pendant des années on tapait sur la tv… abrutissant , néfastes… mais là on est loin de ça.
Regarder un bon film, une serie ou un doc à la tv c’était très bien finalement. Même avec 1 coupure pub au pire. La les vidéos sur tik tok et compagnie qu’on zap toutes les 30 secondes c’est d’une dinguerie. Les pubs tous le temps une horreur. Bref sacrée génération.

4 « J'aime »

Combien ici-même laisse leurs enfants sur les écrans plusieurs heures par jour.
Souvent d’ailleurs en indiquant qu’ils surveillent ce qu’ils regardent, ce qui est évidement faux, ne serait-ce qu’avec les pubs qui spam dans tous les sens et dont le contenu est très mal maitrisé.

Et quid des enfants qui également voit leur parent assis systématiquement dans leur canap ou sur une chaise la tete dans leur écran, la ou il y a quelques années, les enfants voyaient leur parent vaquer a des occupations plus intéressantes, comme aller dehors et jardiner pour ceux qui peuvent ou réaliser quelque chose de manuel, un repas ou autre ou simplement passer du temps avec eux.

La génération de parent actuelle est drogué aux réseaux sociaux, car ca a été une nouveauté pour eux qu’ils ont découvert à l’époque et pour beaucoup n’ont plus jamais laché.

Aujourd’hui, naturellement ils laissent leurs enfant mettre le pieds dedans, sauf que pour les parents la découverte s’est faite adulte pour la pluspart, et désormais les enfants, qui ont leur cerveau en plein développement y sont baignés très tot.

C’est évidemment dramatique, et a la fin de ca, on a Macron qui est élu et on vit ce qu’on vit :wink:

4 « J'aime »

Tout à fait d’accord.
Je fais partie de ces parents « schizophrène » extremmennt attentif à ce que mes enfants regardent, mais qui peut passer des heures devant mon ordi ou mon téléphone, principalement à lire des sites d’info sur le numérique, les technologies, et l’écologie…
Mais très peu de réseaux sociaux.

J’ai pris une claque dimanche dernier, au concert d’Aldebert auquel nous sommes allés, pendant la chanson « Ecrans, rendez-nous nos parents!! »

Allez… il n’y a plus qu’à…

2 « J'aime »

Le comble : Donner un téléphone à son enfant pour que le parent puisse rester plus longtemps sur son téléphone…

C’est peut-être un problème d’éducation des enfants, mais surtout des parents.
Et comment éduquer des enfants si les parents ne le sont pas ?

Le serpent se mord la queue, le cercle vicieux est amorcé.
Bienvenue en enfer :slight_smile:

4 « J'aime »

Je vois un nombre assez important de gamin(e)s dans une poussette qui s’amuse avec un smartphone.
Ça ne présage rien de bon pour les générations futures. Sanctionner les parents ce serait entraver les libertés personnelles apparemment. Seul un cataclysme détruirait les réseaux sociaux à but lucratif.

Une autre étude fait état de plus de vues sur les vidéos/articles avec des mots/contenus outranciers.

Triste société qui préfère regarder des contenus qu’elle n’aime pas (quoi que?) pour pouvoir discuter de ce qui ne va pas plutôt que (tout) ce qui va.

Ah le bon vieux temps de l’unique écran que nous avions : La première chaîne, avec un contenu diversifié et équilibré d’information, d’éducation et de divertissement !

1 « J'aime »

80% du temps de cerveau disponible des enfants/ados est accaparé par les reseaux sociaux. Les reves des nouvelles generation ont changé. Ils veulent tous etre influenceurs, youtubeurs, acteur de téléréalité ou sur onlyfans et accessoirement footballer pro… ils veulent devenir riches et célèbres et pour eux,la fin justifie les moyens quite à se ridiculiser sur TPMP ou autres pourvu que le nombre de followers augmente.
On commence déjà à subir les changements en France ou il y a une pénurie de profs, de medecins, d’ artisans, d’ouvriers… Bref on est sans le savoir en idiocratie.

3 « J'aime »

J’ai lu ou vu, je ne sais plus trop où, qu’un mode de fonctionnement « normal » aujourd’hui consistait à regarder une série à la TV tout en surfant sur les réseaux sociaux sur son téléphone.
Je me suis senti très vieux, pour le coup.

Mais on a déjà ici ce coté bi-écran dont parle l’article.

2 « J'aime »

Consommer sans interruption des stupidités sur les réseaux, pour fuir la réalité : l’avenir de l’Humanité est prometteuse, vraiment… :poop:

La responsabilité des parents est largement engagée. Le contrôle parental est tout à fait possible tant au niveau de la durée d’utilisation que les applications bloquées ou limitées et la localisation en temps réel.
Les RS sont une plaie purulente pour les enfants. C’est la fabrique des crétins digitaux. L’esprit critique y est aboli et toutes sortes de crasses s’immiscent dans leurs cerveaux malléables (ce qui est le but des pubs). Plus le titre est hallucinant, plus le jeune voudra ouvrir le lien. Il finiront par croire qu’ils peuvent gagner une Ferrari en clickant sur un lien ou que la république gagnerait à être dirigée par un despote.
Des parents ne se rendent pas compte de cela mais c’est déjà l’œuvre depuis longtemps. Ce sont des irresponsables. Le XXI° siècle consacrera la crétinerie.

3 « J'aime »

C’est ça, c’est à cause de Macron si les enfants regardent des conneries ! On se rassure comme on peut.
Je rappelle que sous la gauche on avait laissé tomber l’apprentissage du latin, du grec et que apprendre la grammaire à l’école était superflu, de même que l’orthographe.
Macron, quand il dit on va aider les entreprises et les commerces « quoiqu’il en coûte » lors de la pandémie, tout le monde est d’accord mais quand il dit « il faut travailler plus longtemps », tout le monde est contre. Tirez en les conclusions que vous voulez.

2 « J'aime »

Oui, et la TV elle était dans le salon généralement, à la vue de tout le monde. Même s’il y avait eu du porno ou violent dessus, ça se voyait tout de suite et on pouvait intervenir. Sur un écran, tu ne sais pas ce qu’il regarde…

1 « J'aime »

Macron, quand il dit on va aider les entreprises et les commerces « quoiqu’il en coûte » lors de la pandémie, tout le monde est d’accord mais quand il dit « il faut travailler plus longtemps », tout le monde est contre. Tirez en les conclusions que vous voulez.

Ah M*rde, moi qui croyais que les gens manifestaient pour gagner moins et travailler plus … :joy:. Pour le reste, il fallait bien faire avaler la seringue ! :joy:

Une fois je suis tombé sur une vidéo de TikTok d’une petit demoiselle qui était chaperonnée par son père !
Étonner que cela existe, suis-je naïf, tant de bêtise là dedans !
On constate qu’ils ont loupés quelques matières à l’école !
Même pas honte !!!