Forum Clubic

Commentaires : Renault teste un projet blockchain pour la certification de ses véhicules

Renault teste actuellement un projet blockchain pour certifier la conformité des composants de ses véhicules, de la conception à la production.

Vrai question : c’est quoi l’interet ? a part dire « c’est de la blockchain, c’est le turfu » ? les fournisseurs de renault vont acheter leurs pieces au puces de saint ouen ?

1 J'aime

S’il y a un accident et que la Renault prend feu et il y a des gens qui meurent, ca peut permettre à Renault de dire: « ils ont utilisé une pièce non officielle, nous ne sommes pas responsable de l’incendie et donc du décès des passagers »
J’imagine.

Tout comme Apple n’aime pas les pièces des vendeurs tiers, les voitures c’est pareil.

Travaillant dans le domaine de l’automobile depuis de bien nombreuses années je ne suis pas du tout surpris par ce système qui existe plus ou moins sans sa dénomination actuelle.

L’automobile c’est tellement merdique et lourd comme gestion entre les divers partenaires si vous n’y êtes pas ne le tentez pas croyez moi ( service techniques , commerciaux et surtout qualités ) et je ne travaille pas en tant fournisseur de Renault de Rang 1 c’est dire !

Donc le système permet d’assurer la mise à disposition des composants et de leurs certifications c’est à dire authentification / cahier des charges.

Autant dire un coût non négligeable -je pense- pour les fournisseurs concernés leur demandant une gestion de stock sécu et minimal rigoureuse et optimisée / besoins du Client final soit Renault peu importe que les petits supportent les sur-plus et avances de trésoreries surtout que certaines pièces ont des finitions périssables dans les fluctuations basses de Renault. La gestion des certifications demande des ressources d’administratifs non négligeables et nombre de PME françaises ne peuvent bien souvent pas se le permettre !!

Ca reste une gestion dans l’absolue logique pour Renault lui permettant un suivi rigoureux et rapide de ses besoins d’informations et de planification !!

2 J'aime

J’adore ces mélanges complètement farfelus.
Ici, on peut éventuellement penser que Renault va effectivement utiliser la meilleur traçabilité pour réagir plus vite quand il ne veulent pas réparer ou se décharger d’une responsabilité. Par contre les pièces « non conformes » (mais pas forcément dangereuses) pourront toujours exister, il n’y a pas de « truc magique » qui va empêcher la voiture de démarrer si une pièce n’est pas certifiée (on ne parle pas des calculateurs principaux qui eux effectivement son appairés en usine et indissociables).
Et quel est le rapport avec l’Europe??? Ici c’est juste une facilité pour Renault et ses fournisseurs…

2 J'aime

Comme le dit @oudiny, le nombre de pièces et de fournisseurs d’un véhicule est énorme, à multiplier par le nombre de modèles, de versions et de millésimes. La traçabilité est un cauchemar, ils mettent en place une solution qui me semble logique.

2 J'aime

donc tu vas brancher le pare choc sur le calculateur c’est ça? ça n’a absolument rien à voir

Avec la 5G, chaque pièce aura son module pour communiquer avec le véhicule. :smiley:

Et sinon un système pour éviter de se faire voler sa voiture sans effraction ça ne leur vient pas à l’idée ?

Les nouveaux systèmes permettent de contrer ces techniques (attaque man-in-the-middle ou presque tous les systèmes sont sensibles). Malheureusement, à moins d’accepter de faire un retrofit qui couterait de 300 à 1000€ et donc que les constructeurs n’envisagent pas, tu ne bénéficieras pas de ces améliorations (c’est du hardware, pas du soft).
L’imagination et les moyens des voleurs sont sans limite, c’est une course sans fin, ils trouveront probablement relativement vite un système qui contournera les nouvelles protections, même si celui-ci coute une dizaine de milliers d’euros, alors que l’on ne peut pas mettre le même prix dans la protection d’un véhicule…

Achète une Renault ça intéresse pas les voleurs.

pratique, pour assurer la traçabilité des composants dans la supply chain, mais aucun interet pour le client.
par contre, dans la même veine, si vous avez 5 minutes, vous irez voir ce que représente la conso electrique du minage de crypto monnaies, c’est aberrant : c’est l’equivalent de la conso d’un état type Croatie … Tout ça pour créer de l’argent virtuel…

1 J'aime