Forum Clubic

Commentaires : Renault ressuscite sa mythique R5, en version électrique

En ce début d’année 2021, le groupe Renault a décidé de rallumer la flamme chez ses fans, avec…une nouvelle R5 !

2 J'aime

Si ça pétarade pas et qu’il y a pas de flammes qui sort de l’échappement ce n’est pas une R5 Alpine comme son faux air le laisse sous entendre.^^

3 J'aime

Même design de jantes, et même couleur dégueu que j’avais sur ma clio sport, je vois pas le rapport sur ce plan la

Que de mauvais souvenir cette R5 de l’époque. C’est vraiment parceque c’était pas cher.
Et encore, on l’a eu à un ouvrier de chez Renault.

Mais promis, je ne dirais pas que les codes actuels tendent vers du SUV et pas des voitures de ce genre. Non j’insiste, je ne le dirais pas.

1 J'aime

plutôt belle bouille

5 J'aime

Elle a de la gueule :slight_smile:

5 J'aime

J’ai toujours eu que des Audi, je roule en A8, et c’est peut être mon vieil âge qui va me faire dire ça, mais j’aime bien ! Mais ça reste promène un avis personnel esthétique… La nostalgie du paysage des véhicules des années 90, peut être…

1 J'aime

Si elle sort « presque » comme ça j’achete , ça me rappelera la mienne (R5 GTL)

1 J'aime

C’est largement plus stylé qu’une Zoé

5 J'aime

Ha ha elle sera french touch comme la Twingo fabriqué en Slovenie et la clio fabriqué en turquie ?
Renault qui se ventait d’etre la world company toute puissante avec ces alliances avec Nissan et Mitsubishi revient se rappeler à notre gouvernement pour toucher un petit cheque de 5 milliards et viré 5 000 personnes. Le pire c’est que vu la stratégie qui veulent mètrent en place et la réduction des volumes de fabrication, ca sera certainement que le début d’un vaste plan de rescructuration.
Je serais d’avis que ce soit ces actionnaires et ces partenaires Nissan et Mitsubishi qui renfloue Renault et pas l’argent des francais.
Je serais d’avis aussi qu’il indique clairement les lieux de fabrication plutot que de venter la french touch. Ca s’assimile à de la publicité mensongère.
Quant à la R5, j’ai l’impression qu’ils ont plus d’idée chez Renault et font que suivre la tendance.
Après le lancement de l’alpine qui est franchement pas vraiment une succes story, ils nous refond le cout avec un modele qui est loin d’avoir l’affection du fiat 500, mini ou coccinelle.

8 J'aime

2021: Renault ressuscite sa mythique R5, en version électrique.

2035: Renault ressuscite sa mythique R5, en version électrique… à PAC?

2050: ??? :thinking:

1 J'aime

Je cherche encore la ressemblance avec la R5. Mais bon, si ça fait vendre…

1 J'aime

Je trouve qu’on retrouve bien la touche R5… Je la trouve assez sympa…

2 J'aime

Je pense que l’électrique n’aura plus ça place dans quelques années je ne sais pas comment ils vont se débarrasser des batteries les expédier dans la lune?
(J’attends l’hydrogène)

5 J'aime

Moi j’aime bien :slight_smile:

1 J'aime

Absolument horrible.
On dirait un fils attardé issue d’un mariage consanguin entre un Citroën Ami « pot-de-yahourt » et une R5 de papi gâteux.

Même un musée d’arts moderne n’en voudrait pas de cette chaussure orthopédique sur roues.

Il faut arrêter avec cette soit distante « french touch » aux airs de C4 cactus. C’est moche, personne n’en veut et personne n’en achète, pas même en France.

1 J'aime

Petit rappel : les 5 milliards, c’est pas une recapitalisation de Renault, c’est un prêt. Donc à moins que Renault fasse faillite, ce qui est tout de même peu probable, ça sera remboursé, et avec des intérêts.

Et ces prêts ont été contractés auprès de banques, ça n’est donc pas de l’argent public français. Le rôle de l’État se limite à celui de garanti en cas de non remboursement, ce qui reste extrêmement peu probable.

Et cette R5, elle sera à priori fabriquée à l’usine de Douai, qui est en cours de conversion depuis fin 2020 pour passer à la production de VE (à minima, c’est l-bas que sea produite la future Mégane eVision).

3 J'aime

Alors d’abord, l’hydrogène, ça reste de l’électrique. Seule le mode de stockage de l’énergie change.

Ensuite, utiliser l’hydrogène comme moyen de stockage plutôt qu’une batterie, c’est multiplier par 2 à 3 la quantité d’énergie primaire nécessaire par kilomètre parcouru.

Donc à part dans certains secteurs où sa densité énergétique sera quasiment indispensable (avions, bateaux « longue distance », véhicules routiers ayant besoin d’une très grande autonomie …), l’hydrogène a peu de chances de supplanter la batteries.

Et pour se débarasser des batteries usagées, ce n’est pas bien compliqué. Dans un premier temps, leur donner une seconde vie comme batterie de stockage dans le réseau électrique. On en aura besoin pour développer le recours aux énergies renouvelables intermittentes. Dans un second temps, les recycler. Une batterie lithium est recyclable à plus de 95% (et en particulier, tout le lithium qu’elles contiennent est récupérable). Le
faible taux de recyclage actuel, c’est essentiellement parce que le volume à traiter et le prix des matières premières sont encore trop faibles pour que les recyclage soit économiquement rentable.

7 J'aime

Ils vont être content les gars de La Poste :slight_smile:

2 J'aime

renault a vendu des modeles qui ne sont pas fiables pendant des décennies.

toute personne qui a roulé en allemande ou en japonaise ne roulera plus jamais dans une voiture francaise…

2 J'aime