Forum Clubic

Commentaires : Renault ne proposera plus la location de batterie pour sa ZOE en France (page 2)

avec le vélo, on améliore notre santé, donc on vit plus longtemps… donc on produit in-fine plus de CO2 avec la consommation sur d’autres produits (six pieds sous terre, là, on est rapidement neutre en carbone).

Donc pas forcément top en tenant compte de tous les paramètres :slight_smile:

C’est un peu un raisonnement par l’absurde mais ce qui ressortira à un moment donné, c’est que l’on est trop nombreux sur la terre.

1 J'aime

Ici, c’est différent. Les premières Zoé étaient vendues sauf pour la batterie qui était louée. Cela permettait d’avoir un prix de vente relativement proche d’une thermique équivalente… (et amortir le coût de la batterie avec un crédit déguisé) mais avec la baisse des prix du kWH, cela devenait contre productif, autant pour l’acheteur que pour Renault.

Je pense que le débat futur n’est pas tant l’achat versus la location mais la possession vs l’autopartage.

« Et comme l’éléctrique n’est pas faite pour faire des bornes … »
au contraire l’électrique est LA caisse des gros rouleurs, les premières TMS et Leaf achetées en masse l’ont été par des taxis.
tous les commuteurs qui franchissent les 30 000 kms par an ont tout intérêt à y passer, c’est pour les autres que c’est plus douteux (économiquement) pour l’instant, en attendant la baisse du prix du kWh de batt et l’amortissement des R&D.

« je suis persuadé que les prix actuels sont gonflés pour l’absorber sans que le client en voit la couleur. »
C’est fort possible, même si l’amortissement R&D d’une plateforme c’est un coût considérable

Le pognon du malus devrait être mis dans l’entretien des ponts et des routes."
non, le but n’est pas juste de séduire le consommateur, mais d’intéresser aussi le constructeur.

les ponts et les routes ce sont les amendent qui y partent (à plus de 70% je crois), et le but de l’affectation c’est la baisse de la pollution sous toutes ses formes, donc là on taerait prévention routière c’est un peu hors sujet.

Etude datant de 2018, probablement à mettre à jour avec la progression en performance des véhicules actuels.

Pourquoi ? Les conducteurs d’EV ont un pistolet sur la tempe pour les empêcher de s’arrêter et de recharger?

Je répondais à Fred-H qui évoquait qu’un VE n’était pas fait pour faire beaucoup de km. C’est tout le contraire, le cas d’usage idéal (rentable et sans contrainte par rapport au thermique) est d’avoir à faire 100km par jour pour aller travailler, soit 25 000 à 30 000 km par an (et absolument pas qq km par jour où le VE n’est pas rentable aujourd’hui).

Pour les longs trajets, oui, on peut recharger mais là, il y a des contraintes que tout le monde n’accepte pas (mais ce n’est pas le propos de l’échange).

Tout a fait. D’ailleurs en France le parc de VE a un kilométrage annuel moyen supérieur au parc de VT. D’abord parce que les petits rouleurs ont tout intérêt à rester sur VT pour l’instant (ils n’amortiront pas le surcoût du VE), ensuite parce que le VE est particulièrement intéressant pour ceux qui habitent à la campagne et travaillent en ville : recharge à domicile facile et beaucoup de kilomètres quotidiens qui vont vite amortir le surcoût à l’achat.

1 J'aime

D’après les infos que j’ai pu avoir via mon concessionnaire, depuis qu’ils font la Zoe avec batterie incluse à l’achat ou en location, au choix, quasiment tous les clients qui achètent la voiture prennent la batterie avec. D’où l’abandon de l’offre de location, dont personne ne veut…

Parce que quand tu achètes la voiture, soit tu es dans une optique de la garder à long terme, et l’offre de location est vraiment pas rentable, soit tu es dans une optique de revente au bout de quelques années, et là ne pas avoir la batterie c’est un handicap, tu n’a pas une voiture pleinement fonctionnelle à vendre…

« le plus cher étant les hybrides qui cumuleront les 2 motorisations donc potentiellement 2 fois plus de panne et 2 fois plus cher à entretenir (pour schématiser) »
C’est vraiment très schématisé, et du coup pas du tout représentatif de la réalité… La partie électrique, c’est très fiable et ça ne nécessite quasiment aucun entretien.

Du coup, une hybride, niveau fiabilité et entretien, c’est plutôt entre une électrique et une thermique : la partie électrique n’induit pas spécialement de pannes et d’entretien supplémentaires, mais par contre la partie thermique et les freins sont beaucoup moins sollicités, ce qui réduit les pannes et l’entretien, surtout si c’est une rechargeable (une rechargeable bien utilisée, donc le plus souvent en électrique, elle peut avoir 100 000 bornes au compteur mais avoir un moteur thermique qui n’a fait que 30 ou 40 000 bornes…).

1 J'aime

Très juste. On pourrait d’ailleurs voir les familles avec 2 voitures privilégier l’usage de la petite voiture électrique et n’utiliser la grosse thermique que pour les gros trajets ou l’occasionnel.

Avoir l’inverse de ce que l’on voit aujourd’hui, à savoir traîner une seconde voiture pendant 20 ans et ne l’utiliser que de manière occasionnelle.

cet article est complétement bidon, les chiffres cités sont donnés sans aucune base de calcul !!! en particulier, cette ligne:
"Les véhicules électriques bénéficient d’un budget énergie de 188 €/an, bien inférieur à celui d’un véhicule diesel (1181 €/an) " …quels véhicules, combien de kms ? avec de tels chiffres, on peut supposer que le comparaison a été faite entre un renault twizzy et un X6 diesel.

on peut donc supposer légitimement que le reste de l’article est du même niveau.

Je suis d’accord.

Je ne suis pas convaincu par l’auto partage. J’habite en rase campagne. Pas de transports et à moins qu’on se mette d’accord entre voisins (ce qui va être compliqué car même aller au village necessite une voiture) je ne vois pas comment faire. Ou alors c’est le boulanger qui fait la tournée en klaxonant comme j’ai connu enfant.

Pas pour moi non plus mais dans les centres villes saturés de voiture, avoir une voiture utilisée que 2 ou 3 fois par semaine est un peu une hérésie.

Le problème de l’auto-partage, c’est qu’il y aura embouteillage des demandes à certains moments. Cela ne peut donc qu’être un complément pour un parc en majorité en ‘possession’ individuelle (qu’il soit acheté ou loué)…

Faut dire aussi que les TDI sont rarement fiable! Donc pas surpris que ça vous coute moins en VE. Mais le VE reste trop cher pour ce c’est !

on vient de faire la révision des 40000km de la twingo essence de mon fils, 430e + 150e de plaquettes de freins, les pneus avant a changer pour cet été … mais elle devrait passer le controle technique d’ici la, conso de 8.2l/100 en ville …
50000km avec le eNiro, 60+120+70 de revisions, 300e pour les 2 pneus avant, 600e d’electricité