Forum Clubic

Commentaires : Renault, Envision AESC et la start-up Verkor s’engagent dans la création de batteries "made in France"

Renault annonce la signature de deux partenariats stratégiques dans la mise en place de son plan de transformation écologique : Renaulution. Avec un plan d’investissement conséquent, la marque au losange compte s’imposer comme l’un des leaders de l’automobile électrique grand public.

Et quid de Nissan ? (Surtout qu’AESC avant d’être vendu à ENDVISION était une co entreprise NEC - NISSAN)

1 J'aime

Tu as raison!
Deux des voitures électriques les plus vendues au monde n’avaient pas le même fournisseur de batterie: Nissan Leaf avec AESC et Renault Zoé avec LG chem, deux voitures du même groupe Renault-Nissan!!!
AESC est une joint venture de Nissan, Nec et Tokin (100% japonais) que l’ami de la start-up nation, Ghosn, a activement chercher à vendre, ce qui s’est finalement fait auprès du chinois Envision.
Et aujourd’hui devinez qui vient s’installer en France pour fournir Renault et toucher les subventions…Le chinois Envision AESC!

Vive le « 2 ème Airbus » de la batterie européenne, que Macron nous a vendu en ces termes.
L’accord établit la possibilité qu’a chaque état (indépendamment des autres) de faire pleuvoir l’argent publique sur le ou les projets qu’il souhaite soutenir!
Résultat quand 1 usine se construit en France, 5 se construisent en Allemagne!

Encore du Macron Bashing gratuit, le problème, c’est bien nous.

2 J'aime

J’assume complétement ce bashing.
Avoir un projet (« J’ai un projet ») pour la France sans avoir la moindre stratégie écologique, sociale et industrielle, autre qu’une sorte de pragmatisme de circonstance et court-termiste… Et en même temps investir des milliards dans l’EPR et l’hydrogène…

Il faut bien être premiers quelque part…

Les islamo-gauchistes de Challenges font aussi cette analyse…
Des journalopes qui font du Macron bashing?

Je trouve que Challenge fait généralement plus du Renault bashing que du Macron bashing suite au retrait de Renault de leur capital.

Sinon Nissan annonce aussi une gigafactory avec le même partenaire en UK. Il y a donc une cohérence dans l’alliance.

1 J'aime

Ça vient principalement du fait que les Allemands sont largement plus chauvins que nous et privilégient bien plus depuis des décennies les produits allemands dans leurs achats même s’ils sont plus chers. Le résultat est que leur industrie est passée devant la nôtre dans les années 90, et que l’on continue à accuser le reste du monde de nos échecs au lieu de regarder ce que l’on fait de nos sous. Du coup ils ont plus de moyens… et l’Allemagne peut subventionner avec des budgets que l’on n’a tout simplement pas.

Mais on était devant au début des années 90s et c’est enfin en train de change, tout doucement.

La crise de la COVID a au moins fait prendre conscience à beaucoup du rôle vital de l’industrie française et qu’avant tout pour la soutenir il faut acheter français (développé et / ou fabriqué en France) plutôt que de râler sur l’état qui ne peut pas tout subventionner (avec nos impôts…).

Tu peux penser ce que tu veux, moi qui bosse dans l’industrie je constate que jamais un gouvernement n’a fait autant pour l’industrie que sous Macron, ni autant défendu l’attractivité de la France (on est premier d’Europe depuis 2 ans et ce n’est pas un hazard, ça s’améliore même si tout n’est pas rose), ni autant fait en écologie (au hazard : la fin de la filière fioul…).

Quand au plan social cite moi un pays au monde qui a eu autant d’aide pour passer la crise COVID aussi bien ? Il y a eu moins de fermetures d’entreprises en France en 2020 qu’en 2019…

Enfin la startup nation continue de se concrétiser avec des levées de fonds de plus en plus efficaces en France à tout niveau et les licornes se multiplient …et elles créent des emplois !!

C’est bien de critiquer, mais c’est bien aussi de regarder les faits et ce quels que soient nos opinion politiques.

Ton point de vue est intéressant…
Je travaille aussi dans l’industrie mais je n’ai pas ton avis.

Crédit impôt recherche dépensé n’importe comment ( je n’en dirais pas plus…)
Entreprises françaises « stratégiques » leader dans leur domaine rachetées par les américains (vécu 2 fois en 10 ans, les stocks pleuvent et après???)

Voici la liste des licornes françaises:
Licorne (économie) — Wikipédia (wikipedia.org)
Dataiku est pavillon américain et je ne vais certainement pas me palucher avec Macron au sujet de Doctolib…mouais :neutral_face:

Tu me demandes un pays qui accorde plus d’aide que la France pour « passer » la crise COVID, ils sont nombreux…Bien sur les Etats Uni en tête.
Il faudra faire le bilan et bien faire la différence entre mesures d’urgence et les plans de relance…mais c’est un peu tôt.

Macron ne fais ni le choix d’un New Deal (infrastructure ou transition écologique), ni celui de l’helicopter money (relance de la consommation), mais celui de taper dans NOS caisses sociales dont les déficits sont records, d’accorder des cadeaux fiscaux aux entreprises…et d’arroser les places financières (ca c’est la BCE avec sa bénédiction)…

Ce que tu nommes des faits! c’est du bricolage…Mais oui attendons un peu avant de faire le bilan mais franchement ca sent pas bon dans tous les domaines…

Je suis désolé mais ta remarque montre que tu ne connais pas bien le sujet du Crédit d’Impôt.
Le Crédit Impôt Recherche (ou Innovation) n’est pas « dépensé », ce n’est pas une subvention. C’est une réduction des impôts à postériori pour valoriser un investissement que l’entreprise a déjà réalisé ! L’entreprise investit dans de la recherche et développement et peut, si le dossier est accepté, avoir un crédit impôt (= réduire ce qu’elle paie comme impôts) à la suite de cet investissement. Donc cela n’a rien à voir et cela ne peut pas être « dépensé ».

Un bon article sur le sujet dans le contexte de SANOFI qui a tant fait parler de lui (et pour cause, les syndicalistes ayant usé et abusé de raccourcis assimilable à de la désinformation uniquement pour faire le buzz dans les médias et soulever l’indignation…) :
Sanofi a-t-il injustement profité du Crédit Impôt Recherche ? | LinkedIn

Pour le reste les achats se font dans les deux sens mais bien sûr (et c’est normal !!) on retient surtout ceux où l’on est perdant. Mais les indicateurs économiques vont dans le bon sens et la France est bien plus attractive que lors des précédents quinquennats.

Je trouve -ce qui n’engage que moi bien évidemment- que Bruno Lemaire et Agnès Pannier-Runacher font de l’excellent travail et mettent ENFIN l’industrie sur le devant de la scène. Et baisser les impôts de production comme ils l’ont fait est historique, personne n’avait eu ce courage et c’est pourtant vital. Cela ne nous amène pas encore au niveau de nos concurrents européens mais cela nous en rapproche un peu et c’est la première fois depuis tellement longtemps… Voilà un élément factuel.

…même si la vraie clef du succès de notre économie est à mon sens dans nos comportements en tant qu’individus comme en tant que professionnels : si nous favorisons nos propres produits et services nous renforçons notre écosystème français et toute notre économie, les caisses de l’état (et de la sécu, les retraites…) et préparons les emplois de nos enfants.

Pour les aides tu parlais du social et je te parlais des aides sociales de cette période covid, notamment « l’activité partielle » et toutes les aides diffusées de manière colossale. Le Royaume Uni avait une sorte d’équivalent (toutefois moins généreux) mais les USA étaient très loin de tout cela, cela n’a même rien à voir.
Un triste article parmis tant d’autres : Aux Etats-Unis, le Covid-19 a fait 33 millions de chômeurs en sept semaines – Libération (liberation.fr)

Bien d’accord avec toit par contre sur le fait qu’il est trop tot pour faire le bilan global, on verra bien d’ici une dizaine d’année ce qui aura marché et ce qui aura coûté mais sur le plan social la France s’en sort avec très peu de casse (sans pour autant minimiser les drames que beaucoup ont connu bien évidemment, mais il y en a eu beaucoup moins qu’ailleurs).

Ne soit pas désolé, mais au bout du compte une subvention ou un crédit d’impôt, c’est la même chose.
Pour rester dans le sujet, regarde l’utilisation du CIR chez Renault (voir la commission d’enquête sénatoriale)
Je ne peux pas m’étendre sur mes expériences…

Et oui, on redécouvre les bienfaits de la mutualisation du risque au travers de nos différents « amortisseurs » sociaux. Mais ca n’a rien à voir avec notre gouvernement actuel qui cherche plutôt à les réformer/défaire…
Je me réjouis que tu trouves cette situation triste ce qui n’est pas le cas de la plupart des américains qui se refuseraient à avoir nos niveaux de cotisations sociales.

Ton point de vue est celui de notre gouvernement:
Mettre une étiquette bleu-blanc-rouge sur un produit et faire confiance au consommateur sans interférer dans la sacro-sainte loi du marché.
Force est de constater l’échec de cette politique!
C’est pareil pour la transition écologique, l’aménagement du territoire…
Mais comme tu le penses tout va bien (et que tout ira bien) et que de toute façon personne ne fait mieux que nous!

Marseillaise…

oui.
Et je ne vois pas en quoi ça vous surprend.
Nous avons besoin de gigafactories, la volonté des constructeur français (et leur tréso) n’est pas suffisant pour y aller seul. Du coup ils s’adossent aux gros faiseurs.

C’est aussi le cas de Tesla (avec le chinois CATL) c’était déjà aussi le cas de Tesla (avec le japonais Panasonic).

On peut le regretter, mais je ne vois pas en quoi on devrait en faire du Macron-Bashing primaire.

Sachez que parallèlement, Renault monte plus discrètement une branche française reposant sur les brevets et usines du français VERKOR.

1 J'aime

On peut mettre 20 G€ dans un EPR à Flamanville mais il faut vendre 80% d’une boutique aux chinois (~1G€) pour qu’ils viennent s’installer en France et promettent 2 G€ d’investissement…

Je ne partageais pas l’enthousiasme de cet article mais j’ai eu tort…Mea Culpa.

Bonne nouvelle. Merci à notre gouvernement qui est en train de réindustrialiser la France! Et qui nous prépare aux grands défis de demain! :heart: :heart: :heart:

Absolument pas !
Une subvention c’est de l’argent bonus, un cadeau financier, même si l’entreprise n’a rien investi. Un Crédit d’Impôt est une réduction d’impôt pour féliciter l’entreprise d’avoir investi (et l’inciter à continuer).

Mon point de vue n’est que mon point de vue…

Force est de constater qu’en Allemagne ça fonctionne…

Le genre de remarque qui n’apporte rien au débat. Est-ce que j’ai dis que tout allait bien ? Non, mais j’essaie d’apporter des éléments précis sur un certain nombre de point.
Est-ce que j’ai dis que personne ne fait mieux que nous ? Non plus…

Ils essayent visiblement de réindustrialiser la France, ne t’en déplaise. La réduction des impôts de production va dans ce sens et c’est un effort massif et inédit. C’est factuel non ?

Tu peux aimer ou ne pas aimer ce gouvernement mais ce n’est pas trop le sujet là.

Juste avant le triste épisode des GJ, on venait de franchir le record bi-décénnal de construction de nouvelles usines en France.
Et les nouvelles usines, ce sont les emplois de demain.

Mais se complaire dans la critique, quel que soit d’ailleurs le bord du gouvernement en place, c’est un sport national, toxique et stérile, mais extrêmement populaire.

1 J'aime