Forum Clubic

Commentaires : Rachat d'ARM : NVIDIA serait une très mauvaise option selon le co-fondateur du groupe anglais

En vente, l’anglais ARM pourrait être racheté par NVIDIA pour plus de 30 milliards de dollars selon les informations de Bloomberg. Un rachat qui a du sens pour NVIDIA, mais qui serait une pure catastrophe pour l’industrie. C’est du moins l’avis d’Hermann Hauser, co-fondateur d’ARM.

Si ARM était si important que ça pour l’avenir alors pourquoi le vendre ? Quand je fais des recherche à ce sujet il est dit que Softbank est criblé de dettes en partie à cause d’investissements maladroits, il est pourtant dit que si on a un appareil électronique, il y a 90% de chances qu’il y ait une puce ARM dedans et ils se plantent quand même ? Ce monde des finances m’échappe.

1 J'aime

Il fallait peut être pas se vendre au départ dans ce cas là. A partir du moment où on appartiens à quelqu’un on est jamais plus vraiment neutre.

Nvidia remportera t il le deal grace à trump ?

la revente de softbank est forcément lié a un besoin de cash et à des futurs investissements plus stratégiques et diversifiés ? Cela ne veut absolument pas dire que ARM ne vaut rien ! L’idée de Hermann est pas mauvaise en soi, mais elle a mauvais goût qui est encore les mêmes et les plus riches qui deviendront les investisseurs principaux. Plus ces grands groupes investisseurs deviennent importants et plus ils seront menaçants et dangereux.

Vous savez que tout le monde peut investir en Bourse ! Il vous appartient, si vous veuillez éviter (à juste titre) que toutes les technologies appartient aux mêmes, d’acheter des parts de ces entreprises.

En cas de vente à nvidia, ça pourrait signer un arrêt dans les ventes de licences ARM à ses concurrents, ce qui serait un mal… temporaire.

En effet, d’un autre côté, l’architecture open source RISC-V n’attend que de prendre son envol… Et là, ça pourrait être très bénéfique pour tous le monde.

C’est simple, ils ont besoin de pognon, ARM vaut énormément de pognon, ils ne pensent qu’à court terme, ils vendent ARM…
Le monde des finances échappe à toute logique à long terme.

1 J'aime

SOFTBANK est un opérateur telecom japonais qui a grandi par le rachat notamment de Sprint aux USA.
Son charismatique patron a par la suite tenté de se diversifier vers la robotique, et l’électronique embarquée. ARM semblait une société qui, de par sa propriété intellectuelle dans les cœurs processeurs, pouvait permettre à Softbank de trouver des relais de croissance (comprendre: la bourse y a cru et a acheté des actions Softbank). En fait ça n’est pas si évident, car il est difficile pour ARM de se renouveler en terme de business. ARM est un concepteur de propriétés intellectuelles qu’elle licencie à des fabriquants de processeurs, microcontrôleur, etc elle le fait excellemment mais elle ne sait faire que ça. Le but ici est de vendre des licences et toucher des royalties pas trop chères sur des milliards de produits. Bref ça n apporte rien à Softbank qui a besoin de grosses liquidités ou de rembourser des prêts, et non d’une belle rente à vie. Le business ARM est du type pépère mais prospère… C’est un peu inquiétant d’entendre parler de NVIDIA pour un rachat car encore une fois ARM est l’excellent partenaire et fournisseur de milliers de sociétés, ça ne colle donc pas à l opportunisme de NVIDIA. D’ailleurs Softbank cherche sans doute à agiter l’épouvantail NVIDIA pour motiver les autres à se positionner. L’idéal serait une introduction en bourse avec un pool de clients majeurs (qualcomm, NVIDIA, samsung, Apple etc) qui permettrait à l’écosystème de perdurer efficacement.

3 J'aime

Oui et non pour le RiscV… tu parles d un jeu d’instructions
Là où ARM décline des larges roadmaps long terme avec des familles pour tous les types de business. Et leur propriété intellectuelle dépasse largement le jeu d’instructions. On parle d une montagne d IP autour des bus de données, de la sécurité etc tout ce que tu peux imaginer autour d’un cœur processeur.
On pense souvent à Qualcomm mais en fait ARM est aussi et surtout présent dans tous les petits objets du quotidien, en tant que cœur de microcontrôleurs. Bref ils sont partout

3 J'aime

La vérité est que arm était côté en bourse donc indépendante… Mais softbank a allongé un paquet de billets vert (31milliards$).
Et comme tout actionnaires, ils ont dit OK en voyant la plus value.

Le truc c’est que maintenant softbank est pas certain de récupérer sa mise, c’est pour ça qu’elle tente pas l’introduction en bourse… D’où le fait de rechercher un acheteur en direct.

Conclusion on peut déduire que malgré le franc succès des puces arm, le système de rémunération par licence et droit de propriété est pas plus rentable que ça (ou du moins ils ne les vendent pas assez cher. Il me semble que c’est très réglementé à ce niveau).
Et donc les 31milliards était spéculatif à 100%

1 J'aime

RISC-V va enterrer ARM comme ARM est en train d’enterrer doucement mais surement le x86…

Ce n’est pas le rachat d’ARM qui a plombé Softbank mais d’autres opérations coûteuses et qui ont été des échecs comme pour WeWork dans laquelle ils ont du allonger plusieurs fois des fonds pour voir le modèle se planter économiquement, surtout avec cette crise sanitaire qui enfonce le clou.

Le seul levier rapide et concret pour lever des fond et assainir la situation de tout le groupe c’est de vendre ARM.

J’émettais le même avis que l’intéressé dans l’article (ouais bon, je pense que c’était un peu des évidences, je suis pas non plus un spécialiste je suis d’accord lol ) par rapport à la neutralité et j’ajoutais aussi l’aspect non négligeable des supercalculateurs et par extension de l’IA dont nVidia risquerait de devenir le leader incontestable et sans concurrence à terme.

Comme Linux devait enterrer Windows il y a 20 ans…

Je n’ai jamais dit que ce serait rapide. L’avantage ultime de RISC-V est qu’il est réellement gratuit et qu’il pose les fondations d’un standard qui n’est détenue par aucune nation.

De surcroît, si Nvidia venait à racheter ARM et que Donald Trump était réélu, nul ne doute que la Chine pourrait se voir interdite d’utiliser l’architecture ARM.

Justement, cet embargo pourrait arriver et il y a beaucoup de projets RISC-V en Chine actuellement car justement, ils ont bien compris que personne ne pourrait leur interdire d’utiliser cette architecture. De surcroît, elle est libre et gratuite.