Forum Clubic

Commentaires : Qu'y a-t-il dans la loi Energie et Climat votée le 25 juillet?

Les députés et sénateurs ont trouvé un accord sur le projet de loi Energie et Climat, en commission mixte paritaire, le 25 juillet. Visant à lutter contre les passoires thermiques et pour la neutralité carbone. Son adoption définitive devrait intervenir au mois de septembre.

Tout ça c’est bien pour la nature et l’homme … mais le gros problème de cette politique c’est que c’est juste de belle idée et une grosse hérésie économique. L’impact sur la pollution mondial restera négligeable tant que tout les populations mondial ne seront pas au même diapason. Pire c’est une hérésie économique car ont augmente les coûts pour couvrir les nouvelle norme local la ou les autres pays ne se gène pas pour produire sans contrainte à prix cassé. Sur un marché mondial hyper concurrentielle combien de temps pensez vous que nous puissions survivre avec un système économique déficient ? Si la pollution mondial ne nous tue pas avant c’est notre combat contre le moulin à vents qui nous achèvera. Sans une politique mondial commune ce n’est pas possible d’atteindre de vrai objectif écologique d’ampleur.

1 J'aime

LOL, s’ils ont un soupçon de bon sens en matière d’écologie, il ne fallait pas voter les accord CETA, interdire le glyphosate, interdire l’irrigation du maïs,… Ça sert à rien de pondre ce genre de loi, et faire l’inverse dans les faits…

1 J'aime

fermer les dernières centrales à charbon en 2022 … Ou ça ? En Allemagne ? ;-))

1 J'aime

il y en a aussi en France, comme à Vaires-sur-Marne (77) par exemple

et en même temps ils votent… le CETA, prochaine étape un texte de loi contre la prostitution et un autre pour un traité avec les pays de l’est autorisant les prostitués sur le sol Français allez comprendre…

2 J'aime

On dirait que c’est un sujet qui te tiens a coeur! ^^

Au lieu de subventionner les producteurs privés d’électricité éolienne et solaire au niveau de 7 milliards d’€ par an (CSPE et son évolution vers une taxe sur les fossiles), ce qui ne diminue pas le moins du monde nos émissions de CO2 (car notre électricité n’en émet pas grâce à l’hydraulique et au nucléaire !), le gouvernement serait bien inspiré d’arrêter ces subventions comme l’a fait le gouvernement espagnol, et les rediriger vers les aides à l’isolation des logements, passoires thermiques en priorité.

1 J'aime