Forum Clubic

Commentaires : QNAP : des pirates exploitent une vulnérabilité sur ses NAS pour miner des crypto-monnaies

Rien ni personne n’est à l’abri des vulnérabilités logicielles…

ouf

Sous-entendu, les autres seraient tranquilles ?

Sous-entendu tous les NAS avant cette date sont vulnérables à cette attaque même les plus mis à jour?

Et quid de la description de l’attaque et de comment s’en prévenir si possible, en attendant une maj plus ou moins éventuelle?

1 J'aime

Nous utilisons un QNAP en entreprise. Je comprends mieux pourquoi il est souvent inaccessible alors que personne n’essaye d’accéder aux fichiers…

Le firmware est pourtant à jour, antivirus installé, anti malware, …
Possible donc qu’un firmware non mis à jour ai permis l’infection mais qu’une mise à jour ultérieure n’ait pas supprimée l’accès / corrigé le problème.

1 J'aime

Si la tendance vers la cryptomonnaies continus de bon train aussi bien de se participé .

Bravo les pirates continué vous montrez l’exemple .
Grace au bitcoin vous avez inventé des nouveaux metiers que vous aimé le piratage .
Allez faire un cour bien rémunéré et payant tout proche de chez vous .
Maintenant vue que c’est pratiquement légal , vous devriez vous syndiquer .
Go Go Go la solidarité .
Go Go Go la solidarité .
Go Go Go la solidarité .

Voici l’avenir de notre société .
Pourquoi choisir d’être la victime quand c’est rendu légal d’être l’ .

oui

Un virus sur un système fonctionnant sous linux …mince :flushed: il y a des virus sur ces OS aussi …
Ça alors …
Bon si maintenant les gars commencent à utiliser ce genre de méthodes pour crypter du bitcoin c’est pas vraiment bon pour l’image de ces dernières …:thinking:

je pense que les mecs qui font ça, s’en battent profondément les c…

un peu comme ceux qui achètent les cartes graphiques en quantité pour miner…

aaaaa l’appât du gain…éternel combat de l’homme.

2 J'aime

Ah, autant faire payer le calcul et l’electricité par les autres…lol
C’est probablement du type Monero, un simple programme en javascript à lancer pour miner, donc utilisable sur n’importe quel OS, navigateur, etc.
A une époque ça se lançait discrètement dans certaines pages Web, avant que les antivirus ne soient en mesure de le détecter et bloquer.