Commentaires : Pourquoi Monsieur Windows Phone, Joe Belfiore, quitte Microsoft après 32 ans de service?

C’est une importante page de Microsoft qui va se tourner avec le départ de Joe Belfiore, véritable vétéran de la firme. Celui-ci va prendre un repos bien mérité.

Avec la valise de billets verts qu’il va emporter, il peut rester à la maison s’occuper des ses enfants pour seule activité…

Ha? Donc on lui doit ce fiasco de Windows Phone?

Il a une tête à bosser chez Apple. :wink:

Et c’est vraiment dommage ce fiasco. Les WP étaient tellement bons (ergonomie, optimisation performance/matériel, qualité des téléphones mêmes). Le problème ça a été les multiples retournement de veste, de ne pas avoir su amener les développeurs d’applications… Bref, d’avoir une équipe marketing bien naze.

5 « J'aime »

et oui du vrai gachis

Et un écran d’accueil absolument génial qui enterre encore aujourd’hui (hélas !) ceux d’iOS et Android. Quel simplificité et efficacité les tuiles qui étaient à la fois raccourcis et widget, et quel joie de pouvoir épingler super simplement ce que l’on voulait (contacts, groupes de contacts, playlist, site Web…)! Le tout avec une cohérence au top, du grand art. Quel dommage de voir la tristesse de l’écran d’accueil des OS actuels, chiants et statiques :frowning:

L’accueil de Windows Phone était ultra personnalisé, et presque « vivant », c’était un bonheur à côté !

1 « J'aime »

Pocket PC, Windows CE, Windows RT, windows embedded et consorts …
Changer d’os, d’api, de famille de processeurs tous incompatibles entre eux. Les développeurs avaient autre chose à faire.
Désolé pour les nostalgiques des écrans avec 2 couleurs avec un titre qui prend la moitié de l’écran et des gadgets (menus, cases, …) qui n’étaient pas fait pour ces tailles d’écran ni les stylets ou les doigts.

Windows Phone une vraie catastrophe. A chaque nouvelle version il fallait tout jeter car ils n’avaient même pas eu l’idée de gérer la compatibilité.