Forum Clubic

Commentaires : Pour l'OTAN, une cyberattaque peut être considérée comme une véritable agression armée

L’OTAN a clarifié sa position sur les cyberattaques, indiquant qu’elle était prête à y répondre de la même façon que des agressions armées.

Logique.

C’est l’arme qui est le plus à redouter des puissances étrangères. Encore un domaine où l’Europe doit mieux s’armer pour moins dépendre des US.

2 J'aime

On se « réjouit » tous de voir la tête des preuves qu’on nous présentera pour justifier leurs actions …

1 J'aime

Comme les armes de destruction massive d’Irak en 2003… :thinking:

3 J'aime

Quand cet organisation dénonce ses agresseurs sans apporté de preuve on comprend tout de suite leur besoin d’en découdre, ils sont toujours victimes et les autres sont les méchants, d’ailleurs pour ceux qui s’en rappellent hillary clinton avait considéré les cyberattaques comme de véritable agressions : Clinton: Treat cyberattacks 'like any other attack' | TheHill

Après, en effet, la Russie et la Chine sont invivables à ce niveau, vivement qu’ils développent leur sens moral avec autre chose que l’eau usée des chiottes.

1 J'aime

On va bien y arriver à une 3ème guerre mondiale dans quelques années… Chacun place ses pions…

« accusée d’avoir « recours à la désinformation » » : l’hôpital qui se fout de la charité.

Je mets un véto, pas avant ma mort et une retraite bien remplie, je préviendrai par mail automatique. :upside_down_face:

2 J'aime

On ne va pas se mentir…il est clair que les russes tout comme les chinois sont derrière un certain nombre d’attaques. Le but de ces 2 pays sont certainement différents mais ils se rejoignent sur certains points notamment technologiques ou géopolitiques. Ces dernières années il y en a à foison avec parfois des conséquences plutôt moches pour certaines personnes (accusations d’espionnage de certains français en Afrique, cabale contre les forces françaises au Mali et bizarrement les russes plébiscités, attaque de laboratoires, tentative d’intervention dans les campagnes présidentielles…) Bref les 2 pays ne sont pas blancs comme neige et loin de la.

2 J'aime

:grin::grin::grin::grin:

Ça commence à dater mais il me semble que les armes de destruction massives c’était un pipeau typiquement américain, pas de l’O.T.A.N. Vu l’influence que les USA ont à l’O.T.A.N c’est vrai qu’il est facile de mélanger les deux.
Aujourd’hui cette influence à grandement diminué même si elle reste importante alors si l’O.T.A.N évoque les attaques cyber comme des agressions d’états contre d’autres états, j’aurai tendance à lui donner le bénéfice du doute.

1 J'aime

Sincèrement c’est juste de la com ! On va pas attaquer la Russie ou la Chine, qui au passage ont la bombe, pour du piratage.
En revanche il y a fort à parier que l’OTAN réplique avec des cyber attaques aussi

Oui pas faux, d’ailleurs la France avec Chirac avait dit non à la résolution de la guerre contre l’Irak mais c’était à l’ONU.

Une des meilleures choses qu’il ait faite.

Ben100g
Il ne faut pas confondre espionnage (industriel ou autre) et cyberattaque.
Dans le premier cas il s’agit « juste » de récupérer des informations, soit avec l’objectif de copier (et d’améliorer : souvenons-nous du Tupolev 144, clone, au moins visuel, du concorde. C’était en 1968), soit pour savoir où en est « l’autre » tout en développant un concurrent que l’on espère meilleur. Dans ce cas, ça ne laisse jamais de trace (sauf par les débutants).

Dans le second cas, il s’agit de pénétrer un système informatique, afin de perturber un domaine d’activité crucial : les centrifugeuses en Iran, Colonial Pipeline aux USA récemment.
Dans ce second cas, les « hackers » installent un « virus » (pour simplifier) qui va perturber le système.
Ce « virus » ne constitue pas une preuve en tant que telle, puisque rien n’indique qui en est l’auteur. Par contre, chaque « équipe » a sa manière de faire et c’est cela, une sorte de signature qui permet d’avoir de très forts soupçons concernant l’origine.
Par analogie, les « oreilles » dans les sous-mains sont capables d’identifier un bateau (de surface ou sous-marins) simplement avec la signature acoustique.
Donc on sait d’où ça vient mais on ne peut pas le prouver de manière formelle

@ScarredCoyote pas d’adresses visibles dans les messages, en plus s’il s’agit de piratage non vérifiable par tous …

Ben100 g
J’en remets une couche sur les remarques judicieuse de mon épouse :
En tant que particulier, n’ayant aucune fonction régalienne, qu’en feriez-vous de ces preuves ?
De plus, et sans préjuger de vos capacités, avez-vous les connaissances nécessaires pour analyser la pertinence de ces preuves ?

1 J'aime

Steevenoo
Le fait que vous n’ayez pas connaissance de ces « preuve », ne prouvent pas qu’elles n’existent pas.
Si vous en aviez connaissance, qu’en feriez-cous.
Les informations dont les états ont connaissance, ne sont jamais diffusées quand il s’agit de questions régaliennes. Et les cyberattaques en font partie.
Vos confondez espionnage et cyberattaque.
L’espionnage, qui consiste à collecter des informations est pratiquée par « tous » les pays, y compris la France.
Les cyberattaques consistent à introduire un « virus » (pour simplifier) afin de déstabiliser un secteur d’activité cruciale : crucial : les centrifugeuses en Iran, Colonial Pipeline aux USA récemment.
Et là, le nombre de pays est beaucoup plus limité.
Hilary Clinton a raison : les cyberattaques sont des agressions.
Au même titre que si vous aviez un ransonware sur votre smartphone ou PC, vous ne considéreriez pas cela comme anecdotique. Sans que cela ait des conséquences comparables.

elminster44

Je pense que SlashDot2K19 est friand de scenarii catastrophes.
Les guerres mondiales que l’on connait (14-18, 39-45) ne ressemblaient pas aux guerres médiévales.
Les guerres futures ne ressembleront (sans doute) pas à celles que l’on connait.
Peut-être « guerres des étoile » (en référence à la série).
Donc, je pense que vous pourrez vivre la retraite que vous souhaitez.
Ce qui malheureusement n’évitera pas les guerres dans certaines régions du globe.
Sans vouloir noircir le tableau, je pense que la prochaine guerre sera « climatique ».
Les sécheresses certaines régions (du globe), et les inondations dans d’autres.
Les migrations (légitimes pour beaucoup) seront la manifestation de la guerre climatique.

elminster44, Je voulais vous conforter dans la retraite que vous souhaitez.
Les guerre des étoiles se passera ailleurs