Forum Clubic

Commentaires : Pour limiter les débris spatiaux, le Japon veut créer un satellite en bois

Et si la conquête spatiale devenait à son tour plus écologique ? C’est vraisemblablement l’ambition d’un nouveau projet mené par le Japon qui souhaite envoyer un satellite en bois dans l’espace prochainement.

2 J'aime

Et un très grand lance-pierre pour l’envoyer^^

Bon je pense qu’ils ont du étudier la faisabilité bien mieux que moi…

2 J'aime

Si l’argument c’est juste pour les débris lors d ela rentrée atmosphérique, je les rassure aucun sat ne résiste à la rentrée. Il n’y a qu’à voir l’état de la navette Columbia pour voir qu’il ne reste pas grand chose d’une désintégration (et encore la navette avait un bouclier et elle n’a commencé à bruler qu’au dernier tier de sa rentrée).
quand à la pollution dans l’atmosphère ça ne représente rien du tout, c’est inmesurable.
Ce projet n’a aucune chance et n’apportera rien.
Bref c’est juste pour créer un buzz écolo pour s’assurer une médiatisation et une pub dans une mode très écolo

6 J'aime

En partenariat avec Ikea ?
À assembler sur place.

9 J'aime

Je ne vois pas le rapport de la contrainte mécanique dans le vide. L’article parle de pollution lors de la désintégration dans l’atmosphère. En plus le carton c’est plein de colle, pas très écolo.
Et tu crois vraiment que le carton va résister au rayonnement solaire en orbite et aux température de +150°c ?
Faut arreter le délire, il y a des mateaux et matériaux légers et résistants. Cette étude c’est juste du vent pour faire le buzz médiatique, un effet d’annonce publicitaire, on n’en entendra plus parlé.

Je suis d’accord pour cette mode écolo capitaliste :-=

A la première guerre mondiale les chirurgiens était déjà écolo avec la jambe de bois.

2 J'aime

Je suis d’accord avec les commentaires précédents. Le vrai problème des débris spatiaux ne vient pas de ceux qui retombent dans l’atmosphère mais plutôt de ceux qui restent dans l’espace et représentent un risque d’impact pour les autres satellites.
Evidemment les japonais auront pensé à tout et ce super satellite en bois sera bio-dégradable, lol :slight_smile:

1 J'aime

Tant que c’est pas un satellite en carton ! :o)

@Polnar jean on a les idées, mais pas les financements. Par ex, dans le top des chercheurs en intelligence artificielle on a au moins deux français, sauf qu’ils travaillent partout sauf en France. Et y’a pire, demande aux Indiens oú sont passés tous leurs talents.

En soi, ce n’est pas une idée idiote. Un projet un peu jeune quand même mais si l’université de Kyoto est prête à y participer. Et Sumitomo Forestry est une compagnie existant depuis… 1691.

Dans l’espace, les problématiques avec la conservation/résistance/entretien des matériaux dans le « vide spatial » est très différente que sur Terre. Mais je ne suis guère expert en bois.

Pour un satellite artificielle, sans présence humaine, pourquoi pas. À voir la résistance du bois face aux radiations solaires. Et surtout voir si le satellite sera pérenne plusieurs décennies car envoyer un satellite coûte plus cher que son coût de fabrication. Reste aussi à voir comment réparer une partie de la carcasse en cas de besoin (quoique pour les petits satellites, il est souvent plus économique de les détruire par combustion que de les réparer. Aussi pour éviter une sur-pollution des différentes orbites).

Et a cote de ca:

Lire la source, sa sert!

Pour l’Inde, c’était avant tout de démontrer sa capacité à la destruction de satellites via un missile. Satellite heureusement déjà en orbite très basse (donc avec peu de risque que les débris entre en collision avec un autre objet, et très haute probabilité que la grande majorité « retombent » sur Terre). Bref, ce n’était pas le film Gravity (très beau mais peu réaliste) mais le début y ressemblait.

Résultat 1 ? 274 débris supplémentaires
Résultat 2 ? Cela n’a impressionné aucun pays. Envoyer un missile dans l’espace n’a rien de comparable à envoyer une fusée, et encore moins habitée. L’Inde est très en retard dans son programme spatial mais se veut conquérante/forte car son voisin chinois n’est pas des plus sympathiques.

https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/201903/28/01-5219930-en-detruisant-un-satellite-linde-a-cree-des-centaines-de-debris-spatiaux.php

Aller couper des arbres pour faire écologique c’est plutôt contradictoire !

1 J'aime

La question c’est pourquoi avant même de commencer à envoyer des satellites personnes s’est demandé ce qu’il en deviendrait après utilisations, je sais pas, il aurait fallu une procédure de renvoie sur terre pour que ça se désintègre dans des lieux déserts.

Et le lanceur s’appellera Robin des bois…

1 J'aime