Commentaires : Pour les législatives, simplifiez-vous le vote grâce au service public et au "Tinder" de la procuration

À l’issue des élections européennes, Emmanuel Macron n’a pas tardé à dégainer la carte de la dissolution de l’Assemblée nationale. Les Français devront donc retourner aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour des élections législatives anticipées.

Attention dans le titre « maprocuration.fr » ce n’est pas « https://www.maprocuration.gouv.fr/ » cité après dans l’article qui renvoi vers une page privée non gérée par le gouvernement. Attention.

3 « J'aime »

Et le vote par internet, c’est pour quand ?..
A l’heure où la déclaration de revenus est imposée par internet ,idem pour dossier de demande de retraite, etc…il serait peut-être temps d’y penser .

1 « J'aime »

Donner procuration à un lambda rencontré sur Internet ? Je vois pas ce qui pourrait mal se passer :sweat_smile:

Comment garantir la sincérité et le secret du vote par Internet ? On ne peut pas. Donc non, c’est à proscrire.

Par Internet, tu peux avoir quelqu’un derrière toi qui te force à voter pour son candidat.

Il y a bien sûr aussi quelques cas limite avec le vote classique, par exemple on pourrait contraindre quelqu’un à donner procuration, mais c’est quand même beaucoup plus compliqué à mettre en œuvre et ça laisse des traces, donc la portée est forcément plus limitée.

1 « J'aime »

Il n’est pas question d’obliger à voter par internet , mais seulement de donner la possibilité …
Si tu as peur qu’un tiers regarde par dessus ton épaule, tu te déplaces…
Mais si je peux voter par internet, c’est moi qui décide, et pas mon représentant.
Ton discours est juste le discours officiel de ceux qui refusent cette possibilité.

Dans « la sincérité et le secret », le point le plus important, c’est la sincérité hein, pas le secret… Si quelqu’un veut te forcer à voter pour un candidat, le fait qu’il puisse te faire voter par Internet lui facilite la vie.

Le fait que tu doives passer par l’isoloir, au contraire ça la lui complique grandement…

Et sans aller jusqu’à forcer, le simple achat de voix devient déjà bien plus facile. Puisque celui qui vote en passant par l’isoloir, tu auras beau acheter sa voix, tu sauras jamais s’il a bien fait ce qu’il t’as vendu, alors que s’il peut voter par Internet, tu peux lui demander de le faire devant toi pour vérifier.

Non, le discours de quelqu’un qui a déjà beaucoup réfléchi à comment on peut garantir la sincérité d’un vote par Internet, mais aussi à comment on peut garantir la possibilité de contrôle d’un vote sans bulletins physiques (comment on recompte si les résultats sont suspicieux ?), la résilience face aux cyberattaques (ordinateurs infectés, mais aussi attaque contre l’infrastructure pour la faire tomber…), etc…

3 « J'aime »

Bonsoir, et un grand merci, c’est corrigé!

1 « J'aime »

Comment faire confiance à un inconnu pour voter par procuration…
Il faudrait que chaque partie politique propose son site officiel pour ce type de démarche !
Le vote par procuration est clairement un sujet compte tenu des dates d’élections…

2 « J'aime »

Bonsoir! Certains partis le font, je ne vais pas les citer ici, par souci de neutralité.

2 « J'aime »

Faut vraiment pas passer par eux. Voir ici : x.com