Commentaires : Placé en liquidation judiciaire, Kikikicz plante de nombreux fans de baskets

Kikikicz, la plateforme d’e-commerce spécialisée dans la vente de sneakers, est placée en liquidation judiciaire. Problème, certains fans de chaussures attendent encore qu’on les rembourse.

Dans la liste des créanciers, les clients arrivent en dernière position et, bien souvent, il n’y a plus de fonds pour les rembourser.

2 « J'aime »

Jamais entendu parler de cette boite. Dommage pour les clients, toujours les derniers servis… quand ils sont servis.

La spéculation sur les pompes est quand même dingue. On a maintenant des gens qui se jettent sur les exclus et les séries limitées dès la sortie en achetant toutes les pointures et tous les stocks possibles pour spéculer en les écoulant plus tard…

exactement.
il y a une dizaine d’années j’ai vécu moi même une très mauvaise experience dans une situation équivalente pour du matériel informatique.
le vendeur d’une boutique en ligne répondait à mes mails très rapidement (sans doute pour m’encourager à solder la vente). quelques jours après achat, je reçois un mail comme quoi les commandes vont avoir du retard.
je me dit que c’est des choses qui arrivent et que c’est une bonne chose que je sois prévenu.
mais au bout d’un moment après relance, plus personne ne répond.
là je m’inquiète, plusieurs relances ne donnent rien.
Le paiement par carte ne m’a pas permis de faire de réclamation comme avec paypal par exemple.
Du coup je m’informe sur le net, je finis par suivre les infos que je recois, lettre de mise en demeure avec accusé de réception. le suivi m’indique que la lettre est arrivée à bon port mais n’a pas été acceptée par le destinataire.
Je contacte divers services du domaine puis j’apprends que cette boite a en fait des difficultés financières et qu’elle est en instance de liquidation et que nous sommes 2 à être dans la même situation.
On me dit que le vendeur ne pouvait pas ignorer que sa boite finirait en liquidation et qu’il ne pouvait pas honorer les commandes, alors qu’il m’avait caché tout ça pour me conduire à faire mon achat.
Du coup on me conseille de m’inscrire sur la liste des créanciers en me prévenant qu’en général les clients ne retrouvent pas leur dus…
l’attaque en justice m’aurait couté de l’argent, et la boite etant de l’autre côté de la France, le tribunal se situerait forcément bien loin, du coup je n’ai pas eu le courage de l’attaquer en justice.
jusqu’aujourdhui ca m’est resté en travers de la gorge. je n’ai recu aucune commande ni aucun retour de mon argent, le vendeur a simplement utilisé mon argent pour renflouer les autres créanciers j’imagine.
Ca m’a bien servi de leçon.

2 « J'aime »

Le mieux, si c’est possible, aller acheter dans un magasin. Comme cela, s’il y a un problème, on peut toujours aller tirer l’oreille du vendeur.

37’950 euros pour des pompes…

Il leur faut produire leurs créances devant le tribunal de commerce. Attention, les délais à respecter sont stricts. Enfin, l’espoir de récupérer tout ou partie de leur mise est faible car ils seront servis après les salariés, l’URSAFF et les Impôts.

1 « J'aime »

Les juteux paiements à effectuer aux influenceurs, pour des retombés commerciales plus que discutables, ont peut être eu raison d’eux?
Je me demande pourquoi les gens auraient envie d’acheter des trucs (des baskets) parce qu’un influenceur a été payé pour en dire du bien! Ha oui c’est vrai, le niveau d’intelligence moyen est en chute libre.