Commentaires : Pédopornographie : Apple scanne déjà les e-mails depuis 2019 mais pas iCloud Photos

La lutte contre la pédopornographie, ou « Child Sexual Abuse Materials » (CSAM), est un enjeu de taille pour de nombreux services de stockage Cloud
, dont celui d’Apple. Jusqu’à présent, la politique de prévention de l’entreprise se limitait pourtant à scanner les e-mails, presque rien de plus.

« la meilleure plateforme pour la distribution de pornographie infantile ». « comment Apple aurait-il pu le savoir s’il n’avait pas scanné les comptes iCloud… ? ». Donc ils ferment les yeux ?
Apple, la marque préférée des pédos (et terroristes).

La RGPD interdit la fouille des mails et comptes en ligne , et encore heureux .
Qu’ils arrêtent les réseaux de pedo et traitent le problème à la source, c’est la base de la prévention.
Trop de dérives possibles si la vérification est faite directement chez l’ensemble des utilisateurs …

2 « J'aime »

Les grandes oreilles américaines (et autre) savent tout ce qui transite par email. Mais ils n’interviennent pas pour ne pas se faire débusquer. :thinking:

S’il fallait une preuve supplémentaire que le choix d’Apple de mettre en place en local, sur tous les iPhone faisant tourner iOS 15 (version qui sera rapidement incontournable) un mécanisme de surveillance des photos ne se justifie absolument pas par rapport au respect de la vie privée…

Donc la Pomme surveille les courriels qui transitent par ses serveurs pour débusquer du contenu pédo-pornographique. Par contre, elle ne veut pas surveiller les photos qui transitent par ses serveurs pour débusquer du contenu pédo-pornographique, mais affirme que c’est une meilleure approche de pratiquer cette surveillance sur l’appareil de l’utilisateur

Comment dit-on en anglais, déjà ? Ah oui : bullshit! :face_with_symbols_over_mouth:

Les pédos ont encore de beaux jours devant eux. Ouin ouin vie privée… blablabla…

De toute façon, envoyer un e-mail, c’est envoyer une carte postale sans enveloppe…
Il suffit juste de s’en souvenir.

1 « J'aime »

Non car la carte postale ne contient pas obligatoirement l’adresse de la personne. Juste depuis où elle a été postée.

Aucune réaction vis à vis de Facebook ? Tu fais une fixette dingue sur Apple c’est ouf.

Moins de déséquilibrés libres et on dormirait tous sur nos deux oreilles.

1 « J'aime »

Quel rapport ?

C’est sûr. Et pour ça acceptons sans sourciller l’installation d’un mouchard dans tous les iPhone tournant avec iOS 15 et la surveillance d’une société privée. Rappelez-vous : c’est pour protéger les enfants, alors c’est forcément impossible à critiquer. :roll_eyes:

1 « J'aime »

Pas convaincu, quand on voit l’affaire Epstein, ces gens qui ont le pouvoir et l’argent me feront pas croire que subitement la pedophilie est un problème pour eux.

C’est comme le terrorisme, on se cache derrière des causes morales pour justifier la surveillance de gens qui ont de plus en plus de raison de se révolter.

C’est toujours par une noble cause que ces sociétés au grand coeur se permettent des intrusions sur la vie privée. Des Google sataniques en fait !

Examiner des milliards de fichiers sous prétexte de lutte contre la pedopornographie c’est statistiquement du grand n’importe quoi.

Mais Ça sera malsain de s’y opposer avec un prétexte aussi évident de protection de l’enfance.
Et On peut en effet se réjouir du cretin qui se fera choper grâce à ça.
Mais les vrais réseaux pedo qui vendent des gosses sur le dark web s’en foutent complètement.

J’aimerais que ces boîtes privées aux moyens colossaux qui s’autorisent des missions de police et de maintient de l’ordre filent leurs fric au institutions dont c’est le métier et aux victimes pour les aider à se reconstruire. Plutôt que de se donner bonne conscience avec des allures de bien pensance.
Ne soyons pas dupe, leur unique objectif est de se déresponsabiliser pénalement du problème qu’ils ont en partie engendré.

Avec ces prétextes en apparence vertueux on nous habitue à trouver normale la surveillance de masse et à la police de la pensée.
Le terrorisme, le nazisme, la pedophilie…Et ensuite ça sera quoi ?

Le rapport ? Si tu avais lu l’article avec la conversation iMessage tronqué tu verrais ou plutôt aurai vu que le gars disant qu’Apple fait strictement le contraire (ne pas contrôler) iMessage permet d’être le parfait terrain de jeu des pedocriminels. Et il donne Facebook en contrexemple… mais bon la lecture doit être trop dur pour toi afin de critiquer les deux sociétés.

Woh woh woh. Si ton message partait bien la fin n’est pas bonne du tout.
En quoi Apple a « engendré » ces comportements malsains ?
Depuis quand le problème de pedocriminalitz vient des entreprises high tech ?

C’est davantage du délire que de tenter de les bloquer.

Dans le meilleur des mondes ça en devient minority report avec la problématique qu’une personne arrêté sur le point de commette un crime est-elle finalement « criminelle » ?

Donc je résume : un gars, qui ne travaille ni pour Apple ni pour Facebook, dit que le service de messagerie d’Apple est le terrain de prédilection des personnes qui échangent du contenu pédo-pornographique (et pas des pédo-criminels, mais j’imagine que pour toi il n’y a pas de différence…), donne Facebook comme exemple de bon élève, et… tu y fais référence lorsque je critique Apple, et me reproche de ne pas m’attaquer à Facebook. Dis donc, bravo la cohérence… :roll_eyes:

Ah, et sinon Apple a annoncé qu’ils faisaient machine arrière concernant leur mécanisme de surveillance en local. Il faut croire que ce n’était pas une très bonne idée, hein ?

Nan c’est sur. En France avoir des photos pedoporno n’est pas du tout un acte pedo de criminel.

Continue tu t’enfonces.

Je ne vis pas en France, et je ne suis pas français. Tu seras sans doute étonné d’apprendre que la France n’est pas le centre du monde.

Mais bon, c’est tellement plus simple d’essayer de détourner la conversation… :expressionless:

Regarde la capture écran de la conversation iMessages contenu dans l’article peut être ?

Désolé de connaître la loi du pays dans lequel je vis.

Donc tu vis où ? Pour savoir la loi précisément sur ce fait de détenir des photos pedoporno.

Car c’est toi qui remet en doute que détenir des images pedo porno n’est pas un acte pedocriminel.

Pas moi.

J’ai regardé la capture d’écran, et j’ai d’ailleurs répondu par rapport à cela dans un de mes messages ci-dessus. Après, si tu ne tiens pas compte de ce que j’écris, ou plutôt tu ne prends que ce qui t’arrange, je ne peux rien y faire.

J’ai aussi lu l’article. Article dans lequel le terme « Facebook » n’apparaît pas une seule fois. Et personne d’autre ici à part toi n’essaye de détourner la discussion, qui concerne Apple et Apple uniquement, pour blâmer Facebook.

Mais si ça t’amuse de tenter de créer des écrans de fumée pour ne pas parler de ce qu’Apple a essayé de faire avec iOS 15 (et sur lequel elle est revenue en arrière, un point que très étrangement tu choisis d’ignorer) et ce qu’elle fait depuis 2019 avec les courriels iCloud, libre à toi. C’est juste tellement gros que ça ne trompe personne.