Forum Clubic

Commentaires : Pas de gaspillage ! Une centrale électrique utilise son énergie en trop pour miner des Bitcoin

Il arrive que les centrales électriques aient des surplus d’énergie qu’elles ne peuvent pas toujours injecter dans le réseau. Une centrale de New-York pense savoir quoi faire de cette énergie : l’utiliser pour miner le Bitcoin.

Ben…si, toujours du gaspillage !
L’avantage indéniable des centrales a gaz est de pouvoir moduler leur puissance sur une très large plage, contrairement au nucléaire.
Vu que la distribution du courant aux USA n’est pas centralisé à tout le pays comme chez nous, mais divisé en zones non connectées entre elles, ils n’ont pas la possibilité de distribuer ce courant là. Dommage.

4 J'aime

Une centrale au gaz… qui a de l’énergie en trop… ok, pourquoi pas au point où le monde arrive…
Mais bon, on prend quand même les gens pour des neuneus et c’est un bel exemple de grand n’importe quoi…

3 J'aime

C’est la définition même du gaspillage … Utiliser quelque chose dont on a initialement pas besoin.

Si il y en a de trop alors on baisse la production et non utiliser le surplus qui génère encore plus de pollution que la production elle même.

2 J'aime

Pour une central nucléaire je peu comprendre mais pour un central a gaz j’ai du mal a comprendre l’histoire du trop d’énergie…

Une centrale et peut importe le type un coup journaliers fixe
la matière première n’est qu’une fraction

donc oui ça semble débile , mais faut savoir qu’un minage avec un coup électrique proche de 0,01 est rentable en 10 mois (environ)

maintenant j’imagine que sur une centrale photovoltaïque ou éolien (déjà rentabilisé) la culbute dois être plutôt sympa et probablement plus rentable que de revendre a un prix casser ou perdu…

??? Et bien sûr ça chauffe pas du tout plus…

Oui, mais là le bitcoin n’est pas à 10000$ mais à 7800$. Ca monte, ca descend. Ils font une estimation de gain sur un top historique: bof bof. Et ce qui est sûr c’est qu’à effort de calcul égal, ils gagneront des BTC de moins en moins vite: Leur 65 millions de $ de matos ne va pas calculer de plus en plus vite pour suivre la complexité croissante de minage du btc. L’annonce ne fait pas sérieuse rien que pour tout ça.

Après ils ont peut-être fait des calculs plus savant (j’espère) qui montrent qu’ils retombent sur leurs pattes quand meme.

Mais a notre époque, qu’une usine de conversion carbone vers énergie (centrale thermique) , a fortiori à gaz, donc qui n’a pas une grosse inertie de production, annonce produire « assez régulièrement » trop, pour amortir 65M$ d’investissement en rig de minage de bitcoin, c’est quand meme assez maladroit.

Ne pouvaient-ils pas s’amuser à valoriser ce surplus autrement?
. stockage dans des volants d’inerties
. stockage sous forme d’air/de gaz comprimé
. stockage sous forme d’energie potentielle, en pompant de l’eau en hauteur pour la relacher plus tard
. vente directe de la production sous forme de bornes de recharge pour vehicules electriques
. vente de l’energie thermique pour chauffer un voisin quelconque
. …
Tout ça est peut-être economiquement naif (encore qu’il faudrait calculer) mais ca passerait surement mieux dans le monde d’aujourd’hui que de se faire plaisir en minant de la crypto.

Par ailleurs, s’ils se faisaient pirater leur(s) compte(s) ou leur rig de minage, ca me ferait bien rire, mais ca serait aussi définitivement un gachis financier, energétique et écologique.

1 J'aime

Si les centrales électriques se mettent à faire du minage bitcoins, cela veut dire que l’électricité sera bientôt gratuite ?

Sinon, pour qui l’argent gagné ?

pour le patron!
c’est du privé!