Forum Clubic

Commentaires : Ondes électromagnétiques : des iPhone et des Samsung Galaxy dépasseraient la limite DAS réglementaire

Le rayonnement électromagnétique des smartphones est déterminant pour obtenir une autorisation de commercialisation. Certains constructeurs, parmi lesquels Apple et Samsung, auraient pourtant biaisé les tests menés par les autorités pour obtenir le précieux agrément.

Comment avez-vous fait pour lire l’article du Chicago Tribune? J’ai un message d’erreur quand j’essaye: Unfortunately, our website is currently unavailable in most European countries…
Changement de DNS?

Ah oui, j’ai oublié de le préciser, merci de le demander.

Il faut utiliser un VPN… et ça vaut le coût/coup sur ce dossier

@AlexLex14
Ok merci. J’ai pu consulter la page en passant par le cache de Google en tapant le lien de la source dans le champ de recherche Google (pour celles et ceux que cela intéresserait).

1 J'aime

Pour info en France l’ANFR réalise ses propres tests et n’a rien trouvé à redire aux iPhones et Galaxy… Par contre d’autres petits constructeurs ont eu eux des modèles interdits à la vente ou modifiés parce qu’ils dépassaient réellement les normes. Preuve en est que l’organisme Français est sérieux.
Ce qui laisse penser que les test Américains de ce journal n’ont rien de rigoureux !

le VPN Opera est gratuit , donc c’est OK

1 J'aime

A quel point ces tests ont-ils une quelconque valeur?
Je m’explique. Il y a quelques mois, Xiaomi avait été épinglé car deux ces modèles dépassaient le seuil de DAS. Une mise à jour plus tard (software) et le DAS repasse sous le seuil légal. Donc le téléphone a aussi dû perdre en puissance. Donc une dégradation par rapport aux performances lors de l’achat.
Qu’est-ce qui empêcherait une prochaine mise à jour de remonter le DAS?

Le problème est que l’appareil permettant la mesure coûte trop cher pour q’un suite puisse le vérifier lors de ses tests.
Sinon clubic tout autant que les autres sites vous ne parlez jamais du DAS dans vos tests, que cela soit en point fort ou point faible.
Le fait de le signaler peut encourager ou décourager l’achat d’un mobile pour ceux qui ne sont pas (encore) sensible au sujet et ainsi mettre la pression aux constructeurs.

Personnellement, je rejette systématiquement les DAS trop élevés. C’est l’un des principaux critères.

Entièrement d’accord mais à chaque que je parle de das les gens me demandent ce que c’est.
Il y a donc pour moi un manque au niveau de la presse, pas besoin de le dire à chaque fois mais le mettre en positif ou négatif quand c’est nécessaire.

Dernièrement il y a eu le Xiaomi mi A3 qui en plus d’être un téléphone pas mal à enfin un DAS faible (1er tel chinois que je vois à 0.3 et 1.0) mais c’est indiqué nul part dans les tests.