Forum Clubic

Commentaires : NVIDIA : la protection anti-cryptominage de la RTX3060 encore contournée, cette fois via HDMI

Nous vous en parlions il y a quelques jours, le constructeur de cartes graphiques NVIDIA avait laissé échapper un outil interne permettant de désactiver la protection anti-minage. Pour rappel, cette protection visait à prévenir les ruptures de stock dont l’entreprise est victime depuis la hausse soudaine du Bitcoin.

Sûrement une v2 de prévu , on finira bien par avoir la peau du minage , ras le bol de voir des cg à prix exorbitant

Le prix élevés des cartes graphiques, c’est loin (très loin même) d’être seulement à cause du minage. nVidia estime que les cartes achetées par les mineurs ne représentent que 2 à 6% de son CA.

C’est le moment d’acheter des plugs HDMI les gars !

Comment ça ils sont déjà en rupture de stock ???

1 J'aime

Je cherche pas à défendre le minage, je ne suis ni mineur, ni même utilisateur de cryptomonnaies. Et non, je n’ai pas parlé de complot, si t’as rien de plus intelligent à faire que de me prêter des propos que je n’ai pas tenus, tu peux t’abstenir.

Mais il n’en reste pas moins qu’il est illusoire de croire que la disponibilité des GPU reviendra à la normale si on élimine le minage. Ce n’est pas un aussi faible pourcentage des ventes qui a un tel impact.

Le problème, et c’est d’ailleurs loin de toucher que les GPU (CPU AMD idem par exemple, mais il y a aussi plein de composants spécialisés qui sont touchés, notamment dans le secteur automobile, Peugeot subit notamment des retards de livraison sur les 308/3008 parce qu’elle n’arrive pas à avoir certains composants : Pénurie de semi-conducteurs: l'usine Stellantis de Sochaux à l'arrêt ), c’est qu’on est dans un contexte où la demande en composants électroniques est largement supérieure aux prévisions des dernières années (notamment du fait d’une très forte demande de PC suite au développement du télétravail), alors que dans le même temps la production est plutôt inférieure (effet du covid, mais aussi d’autres problèmes, notamment des difficultés d’approvisionnement en eau qui touchent certaines usines de TSMC). Et c’est ça qui provoque des indisponibilités massives et la flambée des prix.