Forum Clubic

Commentaires : Mission Alpha : La capsule Crew Dragon Endeavour est repartie pour un tour!

Retardé d’une journée, le décollage de l’équipage Crew-2
a bien eu lieu ce 23 avril à 11h49 depuis le Centre Spatial Kennedy
. Thomas Pesquet et ses collègues sont arrivés en orbite avec un lancement sans incident, et se préparent à l’amarrage avec la station spatiale internationale
(ISS).

1 J'aime

Merci pour cette article qui parle de la mission dans son ensemble.
Sans retirer le mérite de Thomas Pesquet, qui ne démérite aucunement sa place, il faut bien avouer que la couverture médiatique en France occulte malheureusement complètement tout ce qui n’est pas Thomas Pesquet.
On pourrait presque croire qu’il a construit la fusée lui-même ^^.

Plus sérieusement, il faut bien admettre que pour une fois, il n’y avait pas à faire d’éffort pour profiter des images et il suffisait de faire abstraction des commentaires pour profiter du décollage comme à l’époque de la navette (j’ai beau être vieux, ce n’est pas au point d’avoir vu le programme Apollo en direct).

Récupération sur la plateforme particulièrement propre.

1 J'aime

Je peux tout à fait comprendre que la sur-médiatisation de TP soit ennuyeuse, surtout sur la durée lorsqu’il est présenté, parfois, comme un être hors du commun… C’est la difficile loi du porte-drapeau et c’est particulièrement frappant en France !
Cela étant, et à chaque fois je m’en félicite, cet engouement permet aussi de générer des vocations et de la passion pour le spatial. En tant que prêcheur dans ma space-chapelle, je suis ravi de voir des enfants, des ados ou même des quidams tourner (un peu) la tête vers l’ISS.

Les images sont belles, on voit qu’ils y prennent un réel plaisir, c’est une fête !

2 J'aime

Merci pour cet article intéressant. Décollage suivi avec beaucoup d’attention ici :slight_smile:
Dommage pour les coupures vidéos de l’atterrissage du premier étage ^^

1 J'aime

On est bien d’accord, le rôle est nécessaire et le bienvenu pour le rayonnement des écoles, institutions et entreprises liées.
La dessus, lui-même fait parfaitement le boulot.
Je regrette juste que majoritairement les médias français ne peuvent pas faire plus de 15s sans citer son nom

2 J'aime