Commentaires : Midjourney : la version 5 de l'IA de génération d'images est là, et c'est... différent

La très populaire IA génératrice de contenu Midjourney se pare d’une version 5 qui vient en décupler le potentiel.

Bon pas mal de jobs vont sauter les boîtes vont mettre 1 stagiaire devant midjourney, et des belles économies

3 « J'aime »

Il n’y a pas de version gratuite ! Après 25 générations le paiement est forcé.

Sauf si ces pseudo IA se retrouvent dans l’obligation de verser des droits d’auteurs « généralistes » astronomiques pour dédommager les créateurs d’images qu’elles pillent pour générer ces montages. Ça va prendre du temps mais c’est ce qui leur pend au nez.

Rien ne se fait à partir de rien.

1 « J'aime »

donc j’espère que tous les artists de BD et autres quand ils parlent des oeuvres qui les ont inspiré reverse de l’argent à l’ayant droit
Bref ca arrivera pas, l’IA perso je la vois pas faire du charlie hebdo et autres car ce n’est pas qu’une image (et encore jamais dire jamais). Mais des agences de com de pub et pleins d’autres choses ca fera le job

1 « J'aime »

Le jour où vous comprendrez la différence entre inspiration et pillage, peut être que vous aurez progressé…

1 « J'aime »

On n’imagine rien qu’on ne connaisse déjà.

Les artistes s’inspirent de leurs observations diverses… Y’en a pas un qui a sucé son style du néant.
Même nos peintres historiques dont les œuvres sont impayables se sont inspiré de leurs contemporains et maîtres voire ont voyagé dans des pays exotiques pour rebooster leur inspiration (qui a dit appropriation culturelle ?).

Et bha les algo entraînés c’est exactement la même chose… Sauf qu’ils ne voyagent pas donc ils sont nourris à la becquée : banques d’images libres de droits, toute image accessible publiquement sur Internet (charge aux auteurs de ne pas publier sans restriction d’accès, n’est-ce pas?), autres sources que j’ignore certainement, …

Si tu demandes à un algo de te créer une image de tournesol dans le style de Van Gogh et que le résultat est le tableau original, il y a un problème.
Si au contraire il te sort une image avec interprétation, alors ça n’est ni plus ni moins légal que ce que tu peux faire toi même.

Ce débat sur le grand remplacement des artistes humains est hors sujet. Ce serait nous faire croire que ces algo vaudraient tous les styles et qu’aucun artiste ne se démarquerait plus, ce qui est évidemment faux.
Mais les professionnels du secteur auront tous les arguments partisans à opposer. Soit… Si ça pouvait être sans exagération populiste ça serait sympa.

7 « J'aime »

Même réponse qu’à votre collègue (et c’est valable pour les suivants) :
Le jour où vous comprendrez la différence entre inspiration et pillage, peut être que vous aurez progressé…

Votre pseudo discours, votre monologue lunaire est complètement à côté de la plaque et démontre une seule chose. Vous n’avez pas compris le sujet.

Vous répétez sans cesse la même formule toute faite, vous devez la trouver ingénieuse voire belle, sur la différence entre inspiration et pillage.

Il semble que vous ne maîtrisez pas totalement la nuance et le sens des mots. C’est dommage bien qu’habituel à ce niveau de martelage.

Vous avez votre avis, soit. Si vous devenez irrespectueux en insinuant que les autres opinions sont issues de cerveaux incapables, je vous renvoie cordialement vos selles au visage.

4 « J'aime »

Vous avez raison sur un point, j’ai trop vite comparé votre commentaire à celui de Loposo. Je vous présente mes plus plates excuses. J’avais pas tout lu.

Ceci dit, l’erreur abyssale que font les défenseurs de ces IA basées sur le pillage, c’est de croire qu’elles remplacent la création. Hors elles ne créent rien. Si on enlève le travail volé aux artistes sur le web, ces algorithmes de régurgitation se mettent à fonctionner dans le vide.
C’est pourquoi une réponse législative devra être apportée à terme pour, soit interdire simplement ces outils (je n’y crois guère), soit leur demander de rendre la monnaie de la pièce qu’elles ont volé, c’est à dire de les taxer à des taux équitables, et dans ce cas, c’est leur modèle économique pervert qui s’écroule.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d’humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

Merci pour cette relecture.

Je tiens à préciser deux choses suite à ce dernier message :

  • Je ne suis personnellement pas défenseur ou anti. Je réagis sur ces choses en ma voix propre que j’essaye placer avec une certaine prise de hauteur.

Je note d’une façon générale que les points moins à « l’avantage » des artistes sont quasi systématiquement éludés dans ces débats portant sur « l’exception créationnelle ».

  • Je ne considère pas que c’est l’IA qui crée (j’ai utilisé ce verbe dans le sens de fabriquer) mais bien une personne aux commandes.

Nous ne trouverons pas d’entente quant à la façon de qualifier de vol ou pas la façon d’exploiter les données disponibles.
Je note là aussi que l’inspiration et l’appropriation réalisées par des artistes humains semble moins poser problème.

Le mec qui empoigne la dame sur la photo de droite, c’est DSK? :-p

1 « J'aime »

"

Sauf si ces pseudo IA se retrouvent dans l’obligation de verser des droits d’auteurs « généralistes » astronomiques pour dédommager les créateurs d’images qu’elles pillent pour générer ces montages. Ça va prendre du temps mais c’est ce qui leur pend au nez.

Rien ne se fait à partir de rien."

Tu auras peut être ça en france, ou on a réussi notre financement absurde du cinoche sur ce genre de logique, mais au niveau planétaire, non.

On n’indemnise pas les anciens poinçonneurs de tickets oisifs pour avoir été remplacé par des portiques, pas plus que les ex-caissières ou que sais-je.

Quand le style de l’IA ne pourra plus être attribuable à un artiste en particulier, personne ne pourra réclamer quoi que ce soit au nom d’une spoliation de sa « créativité »

Votre comparaison est fallacieuse.

Il faudrait développer. (J’ai réussi à faire plus court !)

Non, c’est d’avoir voulu placer les « créatifs » au dessus du lot du commun des mortels (les poinçonneurs de tickets, les caissières) qui était fallacieux.

Quand ces ouvriers, ces manutes et ces caissières se sont fait remplacer, leurs désarroi n’a pas vraiment tiré des larmes aux gens du domaine de la réflexion, parce qu’ils se sentaient à l’abri du périmètre d’action des machines.

Maintenant que les machines viennent marcher sur leur plates-bandes, ils utilisent toutes sortes de réthoriques et d’argument fallacieux pour dénoncer un « pillage », pour essentiellement tenter de sauver leur pré-carré.

Mais l’imitation, le « à la manière de » a toujours été légal en création, et il n’y a pas de raison objective pour que ça le soit moins d’une machine que d’un homme, sans compter qu’en moins de deux ans, le style même d’un DALL-E ou d’un MID-JOURNEY commence à s’affirmer, il a de plus en plus un rendu propre qu’on ne peut pas résumer à du « pillage » d’humains précis.

Super ! Donc pour vous, un pastiche issu d’une « IA » est l’égal d’un Van Gogh ou d’un Mondrian… Y compris la démarche qui mène au résultat.
Vous avez tout faux et portez un avis tranché sur un sujet dont vous ne comprenez pas les codes ni les tenants. Du coup c’est n’importe quoi. Et tout votre commentaire est à l’avenant.

non, personne n’a dit ça, attention au biais de la pente glissante.
Bien sûr qu’une démarche de créa originale n’est pas son « pastiche » comme vous dites.

Mais là ou un VG et un Mondrian sont (relativement d’ailleurs) des styles de rupture, l’immense majorité de ce qu’on dénomme des créatifs ou des Artistes ne sont « que » des gens qui font de l’inspi, de la synthèse, du collagisme etc etc.

On leur demande de la production, parfois même de « l’exé » à partir d’un style connu.
C’est très exactement le moins bon de ce qu’on peut tirer de ces IA (qui peuvent faire bien mieux que ces mêmes humains au passage)

"Vous avez tout faux et portez un avis tranché sur un sujet dont vous ne comprenez pas les codes ni les tenants.

comme expliqué sur le passé suite aux mêmes emballements quand on ne défend pas la blessure narcissique que provoque ces nouvelles IA : j’ai un master arts plastique et arts appliqué, j’ai été un « créatif » et j’ai subi mes cours de philo appliqué aux arts (pompeusement dénommé « Esthétique ») avant de passer dans le coté obscur de l’informatique.

Bref, si, je pense comprendre les tenants et les codes de la problématique, seulement je n’en partage ni les prémices, ni vos conclusions.
Les gens qui ne sont pas d’accord avec vous ne sont pas disqualifiés « parce qu’ils ne sont pas d’accord » .

Comme d’autres je m’interesse précisément à comment bossent ces algos génératifs (c’est passionnant au demeurant) - et ce n’est à mon sens pas du plagiat SAUF prompt (donc volonté ) explicite de celui qui demande l’image à l’IA.

Mais le cas échéant la faute n’en incombe pas à l’IA.

je l’analyse simplement différemment et c’est bien qu’on puisse en débattre.

Si c’est pour sortir des trucs pareils, n’avez-vous pas pensé à vous cultiver… ou à vous abstenir ?

Parce que là, il y a tellement à dire pour vous sortir de votre torpeur que c’est peine perdue.

Super… Ce n’est pas en croyant dévaloriser des professions dont vous êtes incapable de saisir les tenants que vous paraitrez plus intelligent. Je vous laisse à votre monologue.