Forum Clubic

Commentaires : Microsoft veut rendre le copier/coller de Edge bien plus puissant (et donc sur Chrome aussi)

Microsoft Edge
et Google Chrome
pourraient prochainement révolutionner le « copier/coller ».

1 J'aime

Siphonnage de données à notre insu en perspective ?

3 J'aime

Copier/coller c’est la spécialité de Microsoft donc la révolution du copier-coller ne peut venir que d’elle :slight_smile:

1 J'aime

Pas pour Madame Michu apparemment ^^

Et çà ne marche pas avec Firefox ?

Voler du contenu va aussi avec ce copier/coller depuis Internet. Si c’est sur internet, c’est gratuit non ? Non madame/monsieur…

1 J'aime

On peut désactiver le copier-coller sur son site web. Une ancienne astuce Javascript.

on peut aussi désactiver la désactivation. Un plugin chrome…

On peut aussi débrancher le serveur en question. Une paire de mains…

« Ces formats ne sont pas pris en charge et les utilisateurs ne peuvent pas les copier-coller. »

Pauvres petits copieurs/colleurs frustrés dans leurs créativité… un pur scandale

Bientôt ils viendront cherchez ton contenu dans ton serveur avant même qu’il soit publié.

Le vrai copier/coller super puissant serait celui qui arrive à faire croire que ce que ta pomper c’est de toi.
Mais visiblement la génération ctrlC/ctrlV n’a pas ce genre de considérations.
C’est tellement plus gratifiant de pomper sur les autres que de réfléchir par soi même.
Quant à citer la source où se demander si c’est libre de droit c’est pas leur problème.

Et puis c’est pas comme ci Google venait de se prendre 500 millions d’amende pour non respect des droits associés.

1 J'aime

Ok boomer

Ben voyons !

Comme si ça avait un rapport à l’âge.

Tant mieux pour les Y, Z, C, alpha, snowflakes et autres millenniales si ça les dérangent pas de trouver des pleins paragraphes de leurs blogs ou de leurs publications dans des thèses de doctorats.

Moi en bon vieux C… ça me fait ch…

Depuis qu’internet n’est plus collaboratif mais une source inépuisable de pognon je vois pas en quoi revendiquer la propriété de sa prose est hasbeen.

1 J'aime

Alors moi je suis en plainte PENALE contre un voleur de contenu. Amende et 2 ans de sursis déjà prononcé. Faut se défendre et en finir avec ces voleurs de contenu. C’est une vraie peste et ça fraine la création des œuvres originales.

PS: c’est un vol organisé pour un usage prof. et rémunéré en plus. Pas le cas d’un « fair use ».

1 J'aime

C’est bien pour ça que j’ai fait ce commentaire.

Dans le même esprit il y’a quelques années je suis tombé pratiquement par hasard sur le mémoire d’un jeune diplômé en architecture (en faisant une simple recherche Google) qui reprend des paragraphes entiers de mes écrits copier coller depuis de la presse spécialisée. Ponctuations comprises.

Il s’approprie mon texte sans me demander mon accord. Sans citer l’auteur ni la source ça s’appelle pas une citation ca s’appelle du plagiat.

J’ai pas voulu aller au tribunal il risquait de perdre son diplôme.
Je me suis contenté de ses excuses, Malgré un premier échange surréaliste au téléphone qui m’a chauffé à blanc parce que c’était limite si il se foutait pas de ma gueule, tant il avait l’air étonné de ma démarche.
En gros pour lui sur internet c’est public et citation et appropriation c’est pareil.

Alors tu traduis son mémoire, tu changes un peu son nom et tu le publies comme ton livre. Peut-être tu gagneras un peu de l’argent avec son travail. Car finalement c’est pour faire connaître non?
:wink: