Forum Clubic

Commentaires : Microsoft passe 60 000 brevets en open source pour aider Linux

Microsoft rejoint l’Open Invention Network, une initiative dont le but est de protéger Linux des attaques pour violation de brevets.

Embrace, extend …

Ils ont quoi derrière la tête ces gangsters???

Ils ont derrière la tête de vendre des services aux entreprises. Le particulier ayant déjà, de plus en plus, fait le choix du gratuit / OpenSource. (d’où, Win10 gratuit “à vie”, toutes évolutions comprises).

Ils ont derrière la tête de continuer de monétiser leur suite Office et Cloud (Azure,…), Skype, et, si tout va bien, la XBox comme centre multimedia de la maison.

Pour ça, ils ont besoin de se connecter à tous les iOT (Objets Connectés). Or, tous les développeurs de “drivers” iOT le font sur des protocoles OpenSource, donc, Microsoft s’évite de devoir développer les drivers eux-mêmes en rendant OpenSource une grosse partie de leur code. La communauté s’en chargera. Win10 restera comme une bonne plateforme (la plus répandue sur PC dans le monde) sur lesquels les développeurs pourront s’amuser et vendre leur invention sans royalties à payer.

Bref, Windows veut devenir Linux (ou Androïd… mais c’est quasi pareil) … :smiley:

Malgré que les 2 “gros” vont dans le sens de l’ouverture et du “gratuit”… La différence de business model entre Google et MS restera que Google tire ses revenus des pubs et de la vente de data, alors que MS tire ses revenus de sa suite office et de ses services Cloud.

(Enfin, c’est comme ça que je vois les choses…) :wink:

C’est assez drôle de voir Microsoft :heart:️ Linus, et non GNU/Linux.
Quand on connais les différences de points de vu entre Richard Stallman (GNU) et Linus Tørvåld (Linux).
C’est assez drôle !

Je pense que le plus gros winner sera google et Android . tout depend des brevets gardés aux chaud par MS

C’est une bonne idée

c’est généreux, mais il y a toujours une stratégie dérrière et souvent payante, tout à un prix/ jamais gratuit !

Dans quelques années Windows tournera surement sur une Kernel Linux.

C’est quoi ce titre démago!
Depuis quand est-ce que MS veut aider un concurrent direct?
Si on lit entre les lignes, cela permettra aux systèmes Microsoft d’interagir plus facilement avec Linux qui est entrain de grignoter de plus en plus de parts de marcher aussi bien chez les particuliers que chez les professionnels.
De plus, avec les systèmes Software as a service, les factures concernant l’informatique ne font qu’augmenter! Que ce soit pour les particulier comme les professionnels. Le jour ou certaines entreprises clés auront pris le pas de passer à Linux et surtout à une suite office libre, là, Microsoft pourra commencer à revoir sa politique. On nous vente partout les avantages de Office 365 et du cloud, mais personne ne met en avant les coûts récurrents. Pour une PME qui s’équipait d’un serveur mail, qu’elle pouvait garder 5 ans sans problèmes et ses licences offices qu’elle pouvait également garder 5 ans, maintenant, elle est obligée, si elle continue avec MS, de payer mensuellement. Au final, cela revient bien plus cher. De plus, ces sociétés américaines, et ce même sur le territoire étranger aux états-unis, sont soumissent au “patriot act” et elles ont l’obligation de soumettre les informations demandées par le gouvernement US. Le RGPD européen ne tiendra pas très longtemps face à cela. C’est la légalisation de l’espionnage industriel et personnel par les EU sur le reste du monde. Quand l’Europe va t-elle se réveiller?

Il serait intéressant d’avoir des statistiques sur les OS utilisés par les visiteurs de Clubic.

Bonjour, il n’y a rien d’obligatoire au niveau des licences… Rien n’empêche d’acheter une licence sans passer par le cloud ou autres…

À l’époque où MS n’était qu’un éditeur qui tentait de garder ses brevets afin de les faire fructifier, il y avait toujours des personnes pour se plaindre de leur fermeture d’esprit, de leur avarice, de leur protectionnisme, etc.
Bref : MS était méchant de vouloir gagner de l’argent.

De nos jours ou MS a compris que l’interopérabilité des systèmes est la clé pour un développement à long terme d’un éditeur qui devient aussi fabricant et prestataire de service, et que l’entreprise met ses brevets à la disposition de la communauté, c’est qu’ils doivent avoir une mauvaise intention en tête.
Bref : MS est toujours méchant de vouloir gagner de l’argent.

Il faudrait juste se rappeler de temps en temps qu’une entreprise est fondée pour dégager un profit d’une activité pour laquelle il y a de la demande.
Ensuite les états sont libres de réglementer cette activité ou les pratiques des sociétés.

Sur un autre sujet : les USA.
Les USA font ce qu’on les laisse faire.
Ils ont grandement contribué à la création des instances européennes d’après-guerre et ce n’était ni gratuit, ni hasardeux. Ils ont exporté leur mode de pensée, leur mode de vie, leur culture dans le monde parce que c'était leur intérêt et que le monde était d’accord avec cela puisqu'on les a laissé faire.
Ceux qui ne sont pas d’accord avec ce que font les USA sont libres de reprendre leur rôle de citoyen, de fonder des mouvements politiques, de reprendre les rênes de leur pays et de créer quelque chose d’original.
C’est sûr qu'en comparaison se contenter de rallier des doctrines manichéennes, simplistes, prendre des postures stéréotypées et se contenter de se plaindre que “c’est la faute des autres qui sont trop des méchants” reste la façon la plus économe en énergie et en courage pour se donner bonne conscience de ne rien faire.

les linuxiens toujours arrogants et suffisants obligés d’embrasser l’anneau de microsoft qui leur apprend à coder…
Linux la plus énorme bullshit informatique de tous les temps…!

demago !!!
“Depuis quand est-ce que MS veut aider un concurrent direct?” Mais … ce n’est pas la 1ere fois que Microsoft le fait … fin des années 90 c’est bel et bien eux qui ont, en bonne partie, sauvé une firme qui aujourd’hui cartonne en bourse … tu sais la firme a la pomme… milieu des années 90 ils avaient viré Steve Job et étaient quasiment en faillite !!! c’est justement MS qui a épongé une partie des dettes de la boite (et ce n’est que ce que l’on connait) !!! . Ça n’était pas innocent. Si Apple coulait MS se retrouvait en position dominante ce qui est penalisable au USA et les aurait obligé a se restructuré …
Dans ce cas la … ben c’est une bonne chose !! MS s’intègre dans une logique technologique et commerciale et lui évite justement de se trouver marginalisé.
Bon nombre de technologies se tournent vers l’open source … ils s’assurent une certaine compatibilité avec ces dernières… c’est stratégiquement parlant très malin

MS s’offre une campagne de pub pour presque rien.
Ils ont juste anticipé un peu le fait que ces brevets allaient expirer.

Mais bon, sur ce coup, on va pas se plaindre.

Exact

@madforger Amusant de constater que les plus grand supercalculateurs du monde ont choisi “la plus énorme bullshit informatique de tous les temps” pour fonctionner.
Au passage, ce que vous appelez “Les linuxiens”, ça n’existe pas.
Et oui, l’espèce de secte de barbus inventés par l’imaginaire collectif n’est qu’une jolie légende urbaine. Il y en a quelques uns pour la façade, mais c'est tout. Si vous regardiez de plus près afin de connaitre ceux qui écrivent les logiciels libres, vous seriez surpris.

@carinae Linux n’est pas forcément un concurrent. Du moins l’actuel PDG ne voit pas forcément Linux comme ça.
Le fait est que l’industrie se dirige de plus en plus vers Linux. Face à cela, Microsoft à deux choix. Soit maintenir une opposition frontale qui mènera inéluctablement à leur disparition un beau jour : c’était l’ère Ballmer. Soit ils évoluent pour coller aux demandes du marché. Si le marché veut Linux, Microsoft leur apportera “Microsoft Linux” et vendra toute la valeur ajoutée qu’elle peut autour de cela.
Au surplus, ils ne seront pas mécontents de voir tout le travail de développement partagé par d’autres alors qu’aujourd’hui ils doivent assumer l’essentiel des couts de développement de Windows.
Si aujourd’hui Windows maintient encore son hégémonie sur le marché grand public face à d’autres OS, la question qu’il faut se poser, c’est “à quel prix ?”.
Face à de nombreux concurrents et des OS gratuits, maintenir Windows ne sera plus une source de profit, mais une source de couts. Mais une société comme Microsoft ne peut pas passer d'un modèle à l'autre du jour au lendemain.
Au passage, cela fait bien longtemps que les USA ne prennent plus de vraies mesures contre les sociétés en position dominante. Le tournant de la mondialisation est passé par la, aux USA, aucune volonté politique ne veut détruire “un champion” qui contribue à l’hégémonie économique de leur pays. Les dirigeants Européens sont des vrais débutants sur le plan de la stratégie économique.

Comment peut-on critiquer une telle décision? Au pire on s’en fout, au mieux c’est une bonne nouvelle.

Vraiment trop de bile dans certains commentaires.