Forum Clubic

Commentaires : Microsoft aurait tenté de racheter Bungie (Destiny) à plusieurs reprises

Dans le but d’offrir plus « d’exclusivités » à ses joueurs, Microsoft a récemment racheté quelques studios d’envergure. Cependant, la firme américaine s’est vraisemblablement cassée les dents sur un dossier bien spécifique.

Microsoft et Bungie entretiennent une histoire commune mais aussi plusieurs partenariats récurrents. Il n’est pas bien difficile de croire que Microsoft ait approché officieusement la Direction - malgré un démenti - pour sonder le terrain. Ceci dit, je doute que MS ait vraiment eu l’ambition de racheter Bungie.

MS n’a pas une très bonne expérience de direction interne de studio de jeux vidéos. Malgré une bonne floppée de très bons titres, ils ont à chaque fois fini par vendre ou démanteler leurs studios. MS n’a tout simplement pas la fibre / culture du jeux vidéos. Il est préférable de laisser indépendant ces studios ou d’en être simplement partenaire plutôt que propriétaire.

C’est d’ailleurs ce qu’ils font depuis plusieurs années. Au moins une vingtaine de studios partenaires et une quinzaine de studios internes (autonomes mais non indépendantes). Pour ces studios - s’occupant de franchise comme Halo, Fable, Minecraft, Age of Empire, MS Flight Simulator, etc. - cela leur permet de se développer pour réaliser des titres plus ambitieux ou auprès d’un public plus restreint.

MS est meilleur en tant que studio d’édition qu’en tant que studio de développement. C’est surtout moins risqué financièrement.

MS en tant que studio de développement => 0 jeu pour la sortie de ses prochaines consoles , ils ont pourtant une quinzaine des studios de dev.
Pauvre Satya …

Bungie = Bugs constants lorsque l’on voit qu’il est quasi impossible à jouer à Destiny du fait de l’inaccessibilité des serveurs et des déconnexions à répétitions lorsque l’on arrive à ouvrir une session.
Bref acheter un jeu pour ne pas pouvoir y jouer, n’est pas de l’arnaque mais il est étonnant que depuis le temps il n’y ait pas eu de Class action et de boycott