Forum Clubic

Commentaires : Microsoft approche les 2000 milliards de dollars de valeur boursière et son action atteint un niveau record

Fondée il y a 46 ans par Bill Gates et Paul Allen, la firme de Redmond, qui possède désormais plus d’une corde à son arc, s’apprête à rejoindre Apple en atteignant 2 000 milliards de capitalisation boursière.

Et pendent ce temps là, les géants français sont à combien ? Sûrement encore au franc.

4 J'aime

Ces niveaux de valeurs boursières sont très artificiels : tant que les taux d’intérêt sont à zéro, le seul investissement pouvant rapporter est la bourse.

1 J'aime

Donc microsoft = La France.
Désolé, mais pas tout à fait.

Même si en francs LVMH n’atteint pas les 2000 Mds haha
(305Mds pour le coup)

2 billions … tout va bien…

Ça donne le tournis cette folie des grandeurs.

C’est tout de même assez énorme alors que Microsoft vend ses licences Windows pour pas cher aux fabricants (même si elles sont nombreuses)…le Hardware (Surface, souris…) ça doit pas compter pour beaucoup…Bing est depuis toujours déficitaire…la Xbox on ne sait pas trop mais il paraît que c’est loin d’être ultra lucratif.

Ok. Il a son Cloud, Office qui continue à se vendre très bien en entreprise…Mais bon, aujourd’hui Microsoft a de gigantesques concurrents partout sur ses marchés…Et il vaut 2 000 milliards de $!

3 J'aime

Laisser des entreprises atteindre de telles capitalisations devrait poser question…

1 J'aime

Ça fait un moment que Windows n’est plus au centre de la stratégie Microsoft. Ce qui compte c’est le service : les 2 piliers sont Azure et Office qui assurent, à eux seuls, la moitié du CA. Ce sont des services qui ne dépendent pas de Windows.

Pour le reste, la division Xbox (hard/soft) est suffisamment lucrative pour que Microsoft rachète Bethesda. Si vraiment ça sentait le sapin Microsoft aurait arrêté les frais. Et pour Bing ça fait 4~5 ans que ce n’est plus déficitaire.

Pour moi, à part Windows et Office qui sont sans concurrence, c’est Microsoft qui joue le challenger partout. Et qu’un challenger soit crédité d’autant de confiance c’est plutôt impressionnant.

1 J'aime

Quelles questions ?

1 J'aime

Est-ce souhaitable de laisser des entreprises atteindre de telles tailles ?
Est-ce normal que des entreprises puissent valoir plus que des états ?
Avec de telles capitalisations, comment les empêcher d’exercer de trop grandes pressions ?
Comment est-ce qu’une concurrence saine peut se développer face à de tels géants ?
Quid des problèmes de souveraineté quand on devient dépendant de tels géants ?
etc.

Je ne vise pas Microsoft en particulier mais toutes les entreprises qu’on laisse installer des quasi-monopoles et atteindre des capitalisations aussi hallucinantes.

1 J'aime

De quoi racheter l’Afrique, transformer le Sahara en forêt, résorber à peu près la moitié des défis technologiques qui nous pendent aux fesses pour les 30 prochaines années, je dois en oublier mais nom d’un chien ce tas de brouzoufs !
Et moi qui m’inquiétais pour eux…

2 J'aime

Les deux n’ont aucun rapport : la capitalisation boursière (ce que Microsoft vaut en bourse) n’est pas la taille de l’entreprise.
Les actions qui s’échangent en bourse n’appartiennent plus à Microsoft depuis très longtemps. Ça n’est pas de l’argent qui appartient à Ms, mais à pleins de particuliers et autre entreprises d’investissement. Ms ne touche rien là-dessus (Ms a toujours des actions bien sûr, pour en donner aux employés chaque mois; mais la majorité est « sortie » depuis longtemps).

Le pourquoi de l’explosion actuelle de la bourse est que les taux d’intérêt sont à zéro depuis longtemps : quelqu’un qui a de l’argent a investir ne le mettra donc pas en banque; la seule chose qui reste pour toucher des intérêts, c’est la bourse. Et plus une entreprise donne confiance, plus du monde va investir dans ses actions, espérant qu’un plus grand public investira également dedans (la valeur d’une action est évaluée en permanence à la moyenne entre les ordres d’achats et les ordres de ventes; ça n’est pas lié à combien l’entreprise gagne de l’argent; ou du moins très très indirectement : le but n’est pas de deviner si l’entreprise elle-même est intéressante mais si les boursicoteurs vont en acheter plus).

2000 ou 10000 milliards ! qu’est ce que ça change quand on voit les programmes, les dev… de microsoft et surtout quand on retrouve 500 millions de comptes/données Linkedin piratés dans la nature ? Microsoft c’est pffff !

Position pragmatique, plutot que pérorer sans certitude : Aller voir le CA et les benefs de MS. Ils sont juste astronomiques.

2 J'aime

Des bénéfices en 2020 qui représentent plus ou moins 2% de la capitalisation boursière actuelle, il n’y a rien de choquant pour une entreprise qui a une telle croissance depuis des années.

la branche Surface c’est pas loin de 5% du CA en 2020, c’est loin d’être négligeable et c’est très bon pour leur image de marque.

La partie gaming a augmenté de plusieurs dizaines de % par an

Donc c’est une capitalisation qui ne se base pas sur du vent

2 J'aime

Je pense que c’est ton commentaire débile qui mérite un gros pfff !!