Commentaires : Mastodon simplifie son système d'inscription et améliore ses fonctionnalités

Vous n’avez jamais rien compris à Mastodon dès l’étape d’inscription ? Le réseau social décentralisé a décidé de simplifier un peu cela, mais aussi d’ajouter quelques fonctionnalités.

1 « J'aime »

Trop tard…
La faute n’est pas à Mastodon, mais à tous les médias ayant essayé par incompétence de le faire passer pour ce qu’il n’était pas (un concurrent).

Mastodon essaie aujourd’hui d’aller vers là, pour devenir un réel concurrent, mais la hype est naturellement redescendue.

1 « J'aime »

@Clubic : vous êtes sur Mastodon ?

1 « J'aime »

C’est quoi Mastodon ?
Une sorte de Twitter mais découpé en salon privé ?
Pas compris le principe dans cet article.

« La décentralisation fait partie intégrante de l’ADN de Mastodon », c’est pour ça que ça décolle pas, ça restera pour une utilisation de niche, ceux qui ont fuient twitter pour mastodon lors du rachat par Elon Musk sont tous revenus ;p

J’ai trouvé Mastodon un peu trop…mhhh…artisanal ?!
Perso, je suis, depuis pas mal de temps, un projet de media social décentralisé qui s’appelle CAW ( a hunter dream ) → https://caw.is/ . Ryoshi, le créateur du Shiba, serait peut-être derrière ce projet mais cela reste encore très mystérieux.

Tant qu’un client autre que son navigateur sera nécessaire, c’est voué à l’échec. Je regarde nostr de mon côté

1 « J'aime »

C’est un service de micro-blogging (= Twitter) décentralisé, et compatible avec le protocole ActivityPub qui permet de connecter d’autres services, comme PeerTube (=Youtube) ou Pixelfed (=Instagram)

Comme c’est un logiciel libre qui peut être installé sur un serveur, soit en vase clos, soit interconnecté aux autres instances Mastodon. Chaque Instance est gérée indépendemment, avec sa propre Modération, ses propres règles etc…

1 « J'aime »

Ah ouais, ça doit être un sacré foutoir pour trouver le bon canal de discussion.
Bon après faut en avoir besoin de ce type de logiciel.
Déjà que les Twitter, Instagram, Facebook, messenger, et compagnie je n’utilise pas…. :wink:

ça peut avoir son importance, quand l’instance à une identité forte, autour de certains thèmes.
Normalement on peut « migrer » d’une instance à l’autre.

Sur l’interface web, on peut avoir 2 colonnes, avec le fil global (instances fédérées), et le fil local (instance d’inscription).

Je ne suis plus que sur Mastodon, j’ai fermé tout le reste.
Je suis sur l’instance Framapiaf.org, une des plus ancienne en France.
Elle est gérée par Framasoft, une des principales associations de promotion du logiciel libre.

Framasoft a notamment développé PeerTube, et Mobilizon, et tout un tas de petits services en ligne basés sur des logiciels libres.

Le problème de la décentralisation, outre une modération à géométrie variable peut poser d’autres problèmes. Quid si une instance est compromise car insecure, ou si certains membres s’échangent du contenu manifestement illégal au sein de l’instance et que l’admin ne fasse rien?
Entretenir un aspect du web non monétisé comme il y a 20 ans est une bonne chose, mais les acteurs avec de mauvaises intentions sont malheureusement partout.

1 « J'aime »

Je viens de regarder Framapiaf. Bon inscriptions fermés. Cà commence mal.
Sujet logiciels libre. Bon c’est bien mais comme je ne suis pas FAN du tout des réseaux sociaux et encore moins type Twitter hyper limité dans le nombre de caractères… Bah v’là quoi !!
Donc pour faire simple, Framasoft a son propre « youtube », mais faut le savoir et chercher spécifiquement à partir de cette plateforme.
Leur propre réseau social basé sur Mastodon, hyper spécifique aussi donc très fermé finalement.
Un truc d’évènement mais avec 1 seul évènement (une plateforme juste pour çà, c’est abusé).
Un flux RSS à l’ancienne mais c’est çà qui fonctionne le mieux (j’utilise Feedly pour quasiment toute ma lecture dont @clubic ).
Une lettre d’information et bien sur : Twitter et Facebook

En y regardant j’ai même trouvé un Forum : Framacolibri

Cà fait pas un peu beaucoup de plateforme différentes à gérer tout çà !!! Ils doivent se marrer pour juste un Post à publier sur toutes les plateformes en même temps :scream: :woozy_face:
Question ouverte

Moi qui n’aime pas le principe des réseaux sociaux, je trouve encore moins d’intérêt à un réseau fermé. Bon après on va dire c’est pas de mon age et j’y comprends rien.
J’ai bien testé Twitch et pas trop compris l’idée non plus.
L’un des pire étant Discord. Alors là pas du tout compris le principe.
Je sais que toutes ces plateformes ont des subtilités mais elles m’échappent. J’ai pas trouvé d’intérêt ni de besoin à tout çà.

Je ne savais pas que Framapiaf n’acceptait pas de nouvelles inscriptions.

Et ce n’est pas parceque Framapiaf ne prend plus d’inscription que le réseau est « fermé », dans le sens isolé.
Sur mon fil Global, je suis connecté à de multiples autres instances, comme piaille.org, mastodon.social, etc…
Et de toute façon, je me connecte quasi que sur mobile, via le fil global.

Après, ça m’étonne assez peu. Framasoft n’est pas du genre à vouloir gérer de grosses instances.
Leur philosophie c’est plutôt de faire la démonstration technique et la promotion d’un logiciel libre, et d’accompagner au déploiement de nouvelles instances.
C’est toute la philosophie des CHATONS par exemple, une autre de leur initiative.

PeerTube n’est pas LEUR plateforme, mais ils pilotent le dev de ce logiciel qui peut motoriser n’importe quelle instance, comme les multiples instances des académies de lEducation Nationale, pour héberger du contenu pédagogie.

J’ai longtemps utilisé Feedly aussi. Mais c’est pas libre.
Aujourd’hui j’utilise une instance FreshRSS, hébergée par Zaclys, un CHATONS, qui héberge aussi mon compte NextCloud.
J’accède à mes flux avec des applications libres compatibles : Newsflash sur Linux, et Readrops sur Android (F-Droid)

ça fait seulement 2 ou 3 ans que j’ai pris le virage des logiciels libres, et Framasoft y est pour bcp.
c’est pas aussi aisé qu’ouvrir un compte Gmail, mais ça peut valoir le coup de s’y intéresser.
hésite pas à poser des questions au besoin!

1 « J'aime »

Ah bah maintenant y’a des chatons. LoL

C’est le principe de Framasoft. La création et le maintien d’outils libre.

Mais ça fonctionne bien et en quelques clics.
Pourquoi se compliquer la vie ?

C’est ce que je disais. Un truc pour heberger, un autre pour lire sur une plateforme et encore une autre sur smartphone. Rien de rationnel, de simple.
Bon après je suis sous Windows, Mac et iPhone. J’ai encore 2 machines virtuelles sous Linux, un serveur Linux et un NAS (sous linux propriétaire).
Combien me faut-il de logiciel différent pour auto-heberger mes flux RSS, pouvoir les lire sur toutes mes plateformes.
Comment facilement me connecter sur un ordi ou un smartphone en prêt depuis une simple page Web. ???

Ça fait 23 ans que je fais du Linux et que je teste des logiciels libre.
Et ça fait bien 5-6 ans que j’ai abandonné le Linux Natif sur mon PC (double boot, faut pas deconner)
Et franchement il n’existe rien en logiciel libre du niveau d’un logiciel Pro. J’ai pas dis payant.
Il y a des tonnes de logiciels gratuits excellent mais pas forcément « libre ».
Par exemple : un GIMP c’est juste pas possible. Interface juste horrible. Libre office ou open office, pas assez compatible avec le monde.

Donc non je ne poserais pas de questions, merci quand même.
Garde cet esprit du libre : si tu ne sais pas, demande, si tu sais, partage.
C’est ma philosophie

à bien des égards, c’est un sacerdoce, c’est vrai.

Mais j’ai choisi cette posture là. Mon métier (prof des écoles) n’exige pas de logiciels pro hyper aboutis. L’offre libre me suffit amplement.
Je souhaite avoir autant de contrôle que possible sur mes usages numériques et ça passe par quelques hébergements choisis.

FreshRSS est accessible via une interface web, responsive, mais pas folle.
Je préfère connecter des app natives.

PS : je viens de découvrir Graphite.rs, un editeur d’image en ligne libre, et qui a l’air puissant et complet :wink:
Malheureusement, pas de version desktop.

Ma femme est prof collège. Elle doit subir Gimp avec ses élèves.
Pour de la retouche simple, paint.net (ou Pinta la version libre mais pas aboutie) suffit.
Après elle a tout appris sur Photoshop à l’école. Ses formations sont sur Photoshop.
Son inspectrive ne jure que par photoshop.
Difficile de faire autrement.
Mais là elle a découvert Canva. Site internet de folie. C’est pas libre donc ça marche très bien.

oui, Canva est à la mode chez mes collègues aussi.

1 « J'aime »

C’est un réseau social similaire à Twitter (messages « court ») mais basé sur un logiciel et un protocole libre et décentralisé. Il n’y a donc pas un seul service Mastodon mais un ensemble de services, gérés par des personnes et organisations différentes, exactement comme pour l’email.

@yannick01

Selon cet argument, le fait que l’email soit décentralisé aurait du être une raison pour laquelle aurait du rester « une utilisation de niche ». On sait bien que c’est faux, c’est donc un étrange argument. Mastodon n’est pas Twitter, c’est dommage de rejoindre le Fedivers en voulant y retrouver un réseau social centralisé. Mais Mastodon est agréable est plus humain.

@bennukem

D’où tenez vous cette idée ? Il suffit d’aller sur n’importe quel instance Mastodon pour voir qu’elle propose automatiquement un client web. D’autres clients que celui par défaut sont disponibles aussi (cf. Elk). C’est exactement pareil côté nostr (cf. awesome-nostr sur Github)

@bizbiz

Oui, alors que cette page pour un obscur jeton sur Ethereum n’a pas du tout l’air artisanale :slight_smile: Mastodon a une vraie, large communauté qui contribue à son amélioration continue, on est loin d’une cryptomonnaie basée sur un meme…

@octokitty

La modération à « géométrie variable » est une bonne chose, pas un défaut. Quant à vos questions :

  • si une instance est compromise, c’est comme n’importe quel service, les données personnelles peuvent fuiter, etc. Ça arrive constamment à de gros services commerciaux. Mais à la limite, c’est moins un risque pour une instance Mastodon typique : c’est une cible largement moins intéressante qu’un LinkedIn, Ashley Madison, etc. (cf. les sites listés sur haveibeenpwned)
  • Si la personne / l’organisation responsable d’un serveur, quel qu’il soit par ailleurs, ne réagit pas quand elle est prévenue qu’elle héberge du contenu manifestement illégal, elle s’expose à l’article 6-4 de la LCEN.

Bref, rien que du très classique sur Internet, et ce depuis 20 ans. Donc bon…

As t’on besoin de Twitter ou d’un clone de Twitter ?

Est ce qu’on y gagne quelque chose en tant qu’utilisateur ?

C’est le foutoir du coup pour trouver un canal adapté à ce qu’on cherche.

Alors le mail est suffisant ?

Non sérieusement, entre toutes les plateformes existantes, as t’on besoin et l’envie d’être connecté à toutes ces plateformes.
De même, une société qui veux faire sa promotion devra publier sur Twitter, Instagram, Facebook, mettre à jour une page Web, en parler sur son Forum, voire son Blog… et j’en passe (youtube, tiktok, shorts etc…).
Pas certains que Mastodon soit utile.
OK pour la technique et l’amusement de créer sa propre instance et limiter les coûts d’exploitation : et encore, il faut gérer le ou les serveurs, la bande passante.
Si c’est gratuit, ça suffit largement