Commentaires : macOS Sequoia : le Mac et l'iPhone ne font maintenant plus qu'un

merci pour le désamorçage :grin:.
on reconnait ceux qui sont inteligents (je ne parle pas de l’opinion, mais de la logique)

Tant qu’on ne pourra pas faire tourner les applications natives macOS sur iPad, Apple sera hors jeu. Pourtant ça existe depuis des années sur Windows.
Le but inavoué est de faire acheter un mac + un iPad plutôt qu’un seul appareil polyvalent. iPadOS n’aurait jamais dû exister. Les versions iPad des applications mac (quand elles existent), ne sont que des trucs amputés. C’est dommage, parce qu’avec une véritable transversalité entre les outils, ça donnerait une grande souplesse.

Sauf qu’avec un iPad capable de faire tourner macOS, ça flinguerait une grosse partie des vents de MacBook. Apple a choisi ses profits immédiats au détriment de l’expérience utilisateur.

4 « J'aime »

En fait, il est possible d’exécuter des applications iPadOS sur macOS depuis l’apparition des puces Silicon Mx. Mais pas le contraire : comme vous le dites Apple n’a pour l’instant aucun intérêt à se tirer une balle dans le pied en faisant fusionner les deux OS :slight_smile: Les actionnaires ne lui pardonneraient pas.

2 « J'aime »

Non, encore une fois ne pense pas connaître ton interlocuteur et ses besoins.
Si je dois utiliser mon smartphone lorsque je suis sur PC, j’utilise mon smartphone. Sinon je ne l’utilise pas. Car il y a peu (voire rien) de choses que mon smartphone peut faire et pas mon PC.

En ce qui concerne un OS qui intègre l’IA ? Ben Android, hein tout simplement avec l’implémentation récente de Gemini. + L’IA de Samsung (et/ou de Google donc). Voilà. Après si tu n’as pas testé récemment un Android (parce que c’est bien beau de dire que tu as été sous Android pendant 10 ans mais jusqu’à quand ? Si tu as arrêté d’utiliser Android au moment où les iPhones ne géraient pas les panneaux de notifications, oui pour info il y a eu du changement depuis).

Et encore une fois : la fonction dont tu parles : aucun OS n’a la capacité de « retrouver la musique que Michel t’as partagé avant hier et de la lancer sur Youtube Music » car c’est juste un effet d’annonce. Aucun test pour l’instant puisque non disponible. Et comme souvent avec Apple, on peut s’attendre à un gap entre les annonces et l’utilité réelle.

Donc, je réitère : tu remets en questions des avis de personnes qui ont testé des fonctions déjà sorties depuis un MOMENT en arguant que la fonction qui n’est pas encore sortie ailleurs (donc en l’état impossible à tester) est mieux. Tu penses que ton argumentation tient sérieusement la route ou tu commences à sentir le manque de cohérence de ton propos ?

Alors oui, c’est un exemple fondé et je suis ravi (honnêtement) que tu sois content de l’écosystème Apple.

Par contre tes exemples, qui sont effectivement très utiles, ne sont pas uniquement trouvables sur du Apple. Samsung propose exactement pareil par exemple.

Mais au moins tu vantes des fonctionnalités qui sont déjà sorties :slight_smile:

Je suis pas un anti Apple, je le répète, ils font de bons produits et ont un écosystème extrêmement bon (dont les concurrents veulent s’inspirer et qui permet de cloisonner les clients).

Par contre je suis un anti troll, oui. Et là tu as trollé. Et quand il y a du troll (android, Apple, Windows, Linux etc) qui arrive à vanter des fonctions pas encore sorties au détriment de fonctions concurrentes qui sont là depuis des années, non. La mauvaise foi comme si la vie dépendait de la santé financière de son gourou, non.

Ajustez vos fenêtres plus rapidement

Il était temps !

Et Samsung DeX? Et le mode convergence de Pure OS ?

2 « J'aime »

En quoi a-t-il trollé???

1 « J'aime »

La vocation initiale de l’Ipad (de mon avis et/ou selon mes souvenirs) était bien de proposer une autre expérience numérique à l’endroit de ceux, nombreux, que l’usage d’un OS conventionnel sur ordinateur, y compris Mac, rebutait. Car trop complexe, à commencer par le système de pointage.
C’était le numérique pour tous. L’idée a fait depuis sont chemin, non via les tablettes, mais les phablettes qui sont aujourd’hui l’outil premier (parfois/souvent, le seul) d’accès au numérique.
Il y quelque chose d’engageant dans ces promesses de convergence, mais c’est aussi pénalisant pour les deux bouts : complexification de l’usage sur tablette (nous sommes déjà très loin des débuts) et appauvrissement de l’usage sur ordi. Car la convergence se fait parfois aussi coté appli
Or l’ergonomie est une chose fondamentale. Et une application ne peut pas être taillée de façon optimale pour travailler indifféremment avec le couple clavier/souris/écran large et stylet-doigt/clavier/écran 13’

Tu peux remplacer « iPad » par « mac ». La simplicité est un des fondements revendiqués depuis la création de la marque. Ne pas confondre « simple d’utilisation » avec « simpliste et limité ». Maintenant, faire 36 OS au lieu de simplifier, justement, ça s’appelle de la complexification, pour scinder au maximum les gammes et imposer la vente de plusieurs plutôt qu’un.

De plus, macOS a beaucoup repris de l’UX et de l’UI d’iOS. iPadOS n’est qu’un iOS qui ne dit pas son nom, d’ailleurs les premiers iPad fonctionnaient sous iOS. Rien n’empêche Apple de faire un OS simple transversal. Là, avec une application mac d’un côté et une version iPad amoindrie de l’autre ou rien du tout, c’est tout sauf de la simplicité.

Comme dit plus haut et c’est l’unique explication, iPadOS n’existe que pour pourrir la vie des utilisateurs et les pousser à acheter 2 appareils. Presque tous les utilisateurs mac que je connais (professionnels du design ont un mac et un iPad. L’iPad ne sert à rien d’autre que pour la consultation (propal, portfolio, etc.). J’en fais moi même partie et si l’iPad avec sa puissance actuelle pouvait faire tourner mes applis macOS, il y a longtemps que j’aurais refourgué mon mac à la brocante.

iOS, watchOS, macOS… oui. Là ça a du sens. En revanche, iPadOS est un non sens. Il faudra du temps avant que iPadOS et macOS soient regroupés. Ça arrivera si une des 2 gammes se fait trop bouffer par l’autre. macOS avec un stylet sur iPad, ça serait cool ! Pas pour le moment, même si c’est faisable depuis un moment. Je pense même qu’Apple a ça dans ces cartons mais comme le dit Marc.Mitrani, ça serait « se tirer une balle dans le pied ».

La simplicité prônée par Apple c’est quand ça les arrange. Si tel était le cas, il y a longtemps que l’iPad serait sous macOS (customisé multi-devices comme sur Windows qui est plus souple). Dans les faits, la pseudo simplicité chez Apple est facturée 2 fois aux utilisateurs, avec au final quelque chose de plus complexe. C’est surtout pour le marketing et les actionnaires. L’informatique a évolué depuis le premier iPad qui n’était qu’un gros iPhone.

Les OS Apple sont plus simples que sur Windows, mais dans un sens simpliste. Par exemple l’application photo qui sous couvert de simplicité devient une usine à gaz dès qu’on veut utiliser ou migrer sur un autre logiciel. C’est une fausse simplicité qui enferme l’utilisateur. Ça c’est dans l’ADN Apple : séduire, capter, enfermer, faire dépenser au maximum. Ils sont maître en la matière. De nombreux professionnels sont captifs de cette marque. On voudrait en changer que ça ne serait pas possible.

Agree to disagree.
Je pense vraiment qu’il y a une place pour un outil numérique totalement orienté ergonomie et utilisateur au prix de fonctions limitées (et encore, via l’applicatif peu de limites ne sont pas franchissables). Je le pense tellement que c’est le smartphone de chacun aujourd’hui.
C’était le rôle initial dévolu la tablette.
Moi je n’ai pas de smartphone, mais un vieil iPad mini qui répond parfaitement à un ensemble de fonctions bien définies (consulter des documents texte (qui fait d’ailleurs office de liseuse connectée à ma bibliothèque municipale … royal ), audio, vidéo. Et occasionnellement lancer une app pour un usage spécifique (outil couteau suisse)) en n’étant pas à mon poste de travail ou en situation de déplacement (un portable peut le faire. mais un iPad c’est moins de 400g. Et l’interaction au doigt est plus naturel)
Et sur cette tablette je n’ai besoin de rien de plus (il est juste bien sympa/utile que les documents soient syncho ou synchronisables).
L’IpadOS est monté depuis en fonctionnalités dans une logique qui m’échappe (et qui devient compliqué à gérer commercialement (ils doivent se faire des noeuds aux cerveaux chez Apple pour faire coexister ces produits) puisque l’Ipad tend à devenir un portable sans clavier). Car comme vous le noter, tous les utilisateurs iPad que je connais n’ont que cet usage très limité de leur outil (reste cet usage très particulier du dessin numérique en mobilité (si c’était pas hors de prix, je pratiquerais bien)).
MacOs, c’est à mon sens « bien trop » compliqué, d’une complexité trop grande et non justifiable, pour l’usage de consommation numérique qui prédomine (qui est celui d’un iPad initialement, d’un smartphone aujourd’hui).
Une solution serait d’offrir la choix à l’utilisateur : installer macOS ou iPadOS sur son Ipad (j’écris ceci : l’utilisateur voulant toujours plus (sans bien savoir pourquoi… toujours plus), personne hors moi n’installerait IpadOS. Même moi … par faiblesses).

Désolé mais certains de tes propos sont confus. Je ne parle pas de smartphone, mais de l’iPad. Lis bien mon message précédent : pourquoi Windows peut produire des tablettes compatibles Windows et Apple refuse de sortir des iPad compatibles macOS alors que ça faciliterait l’usage de millions d’utilisateurs ? C’est juste une question d’argent. Réfléchis. Il n’y a aucune autre explication tangible. Aucune.

J’ai pointé le smartphone, parce que la phablette a finalement gagné par rapport à la tablette, a repris le rôle qui lui était dévolu initialement (d’ailleurs à la sortie de l’Ipad, cette « révolution » était moquée comme un iPhone à grand écran). Le smartphone est devenu la tablette que tout le monde utilise chaque jour.
Et notre point de désaccord : « un iPad avec macOS dessus, ça faciliterait l’usage de millions d’utilisateurs ». Et là je vois pas en quoi, car comme vous le pointer vous même, l’usage que les propriétaires font de leur tablette est très limité et se rapproche clairement plus de l’usage qu’ils font de leur smartphone que de leur ordinateur. Cette convergence qui s’opère (en ajoutant sans cesse des fonctions à iPadOS, en le complexifiant) ne va dans l’intérêt que d’un très petit nombre d’utilisateurs. Que j’identifie pas d’ailleurs. Quelques pro qui se la pètent ?
Qui aujourd’hui achète des tablettes (hors ipad Pro) : des séniors ? Ou comme outil numérique familiale partagé? S’il s’agit de ces gens, alors comme moi ils ne veulent pas de macOS sur cet outil. Ils veulent un outil à l’ergonomie la plus basique et optimale pour répondre à des tâches courantes (accès à du contenu et utilisation de quelques applis basiques). Qui peut tomber dans les mains de 7 à 77 ans. Ultra réactive car avec un OS lit (non surchargé en services, non consommateur de RAM).
Je ne comprends la gamme Apple d’aujourd’hui. Pour moi les tablettes devraient rester purement des tablettes (et on arrête d’en gonfler les nerfs qui ne servent plus à rien. On baisse plutôt les prix. Ca m’arrangerait, mon iPad mini 2015 veut plus aller sur certains sites : / ). Et l’iPad pro devrait être un portable avec clavier détachable, avec macOS dessus.

Relisez ce que j’ai écris. Je ne parle pas de l’iPhone. Vous êtes en mode monologue et auto-persuasion assez confuse. Si vous n’arrivez pas à percevoir en quoi on a tout à gagner à avoir un OS réellement transversal mac/iPad (en particulier pour les pros qui représentent une grosse part des clients mac/iPad), je pense que la discussion ne mènera nulle part. Bonne soirée.