Forum Clubic

Commentaires : L'UE appelle à l'interdiction de la notation sociale et de la reconnaissance faciale dans les lieux publics

Le Contrôleur européen de protection des données (CEPD) et le Comité européen de la protection des données (EDPB) demandent conjointement l’interdiction pure et simple de la reconnaissance faciale dans les lieux publics.

Et ça marchera quand on part à l’étranger ? Lol bon bah on sera fiché d’une façon ou d’une autre…

On détruit notre économie avec la RGPD maintenant on va laissé les gens fichés se promener librement.
C’est pas magique ?

Les gens qui nous dirigent veulent l anarchie. La reconnaissance faciale bah c’est très bien. C’est un scandale on devrait pas relayer ces infos qui n’ont aucuns sens.

Heureusement qu’il y a des gens censés dans l’UE parce que les coms ici font peur.

1 J'aime

De toute façon nous sommes déjà tous fichés partout. Ça a commencé avec les réseaux sociaux qui vous connaissent plus que vous ne pensez. Désormais, certains sites peuvent même dresser de vous un portrait robot très ressemblant et décrire votre caractère de façon saisissante, sans vous avoir jamais vu ni rencontré, sans besoin de reconnaissance faciale (par votre ADN ou en recoupant à partir de celui de vos proches, les sites d’analyse ADN 2.0 on déjà le profil génétique de pratiquement tous les français, de façon directe ou via leurs proches). C’est même utilisé par la police scientifique pour rechercher des suspects ou connaitre un visage grâce à une trace de sang.
Couplé à la reconnaissance faciale et avec les traces que vous avez laissé sur le web, ça pourrait donner un résultat digne des pires dystopies. Souriez, vous êtes scannés !

Vous seriez filmé et en 1 seconde ont saurait tout de vous : santé, prédispositions, origines ethniques, statut social, âge, opinion politique, taille du sexe, niveau d’instruction, d’orthographe, votre couleur préférée, aptitude à la violence, ce que vous ferez dans 1 heure, orientation sexuelle, achats envisagés, la date approximative de votre décès…

En fait, ça peut sembler délirant ou paranoïaque, mais on y est presque. Ça commence déjà à y ressembler dans certaines régions de Chine… Surtout si on empêche pas la communication entre les bases de données qui relèvent de l’intime ou de la vie privée, et la reconnaissance faciale de masse.

Les pays anglo-saxons favorisent la notation faciale.