Forum Clubic

Commentaires : L'opérateur Bouygues Telecom va retirer 3 000 de ses antennes Huawei d'ici 2028

L’entreprise, qui avait un temps pesté contre l’éventualité d’un bannissement progressif de l’équipementier chinois, va petit à petit retirer ses antennes installées sur les territoires denses.

1 J'aime

Quand je lis ça , j’ai l’impression qu’il y a vraiment un problème de sécurité huawei mais personne n’ose le clamer haut et fort en Europe . Si il y a un problème il ne faut pas attendre 2028. Pas de répit pour ceux qui trichent comme avec VW. Heu… mauvais exemple.

1 J'aime

A force de répéter un mensonge les gens finissent par y croire… On attend toujours les fameuses preuves…

5 J'aime

OK ils vont démonter mais ils vont remettre d’autres antennes à la place j’espère !

Pour le moment aucune preuve (si elles existes) n’a était montré de la part de Don Trump, mais comme de par exemple, la Chine était en passe de bouffer les USA, Huawei était numéro 2 mondiale en pleine ascension … sans vouloir faire le parano, ça ressemble quand même énormément a une guerre commerciale.
Si Don Orange avait ne serait-ce que prouvé ses dires, on serait fixé …

Et comme l’Europe, en particulier la France est « partenaire » des USA, on les suis et c’est marre. On cherche pas a savoir si c’est vrai ou non, on suis.

5 J'aime

Je ne pense pas que la France a pris cette décision à la légère, et qu’elle a à fournir de preuve nationale. Nos experts sur ce domaine sont nombreux et suffit pour que le gouvernement tranche en toute conscience. La Chine a comme on le sait, une présence toujours plus forte dans les technologies et plus compétitive que les autres et lui permet sans aucun doute pour ma part de nous espionner sans limite et prendre de l’avance sur les nations. Donc OUI au retrait, au bannissement des produits hautement technologique venant de cet empire, qui plus est, ne respecte aucuns droits de l’homme.

1 J'aime

1 J'aime

Je m’imaginais qu’une réponse avec deux sources d’information allait être LA réponse ultime, mais bon vous ne semblez ne pas les avoir lu … dans vos liens on parle de China Telecom … à aucun moment Huawei n’est cité … Et même s’il utilise des antennes Huawei, ce n’est pas ce dernier qui est à l’origine de la redirection des données …

De plus la redirection semble n’avoir durée que 2H et l’un des articles conclut : « Cependant, Doug Madory ne pouvait pas dire si c’était intentionnel, ou s’il s’agissait d’une avarie liée à une erreur technique ou humaine. » Bref aucune preuve

Faites un effort la prochaine fois, citez un tweet de Trump vous serez plus crédible…

3 J'aime

aucun soucis à mon avis, juste une fixette de Trump parce que Huawei est chinois…et comme des toutous, les autres pays suivent…

lol… aucune preuve que les chinois nous écoutent…en même temps, tout le monde écoutent tout le monde tout en se plaignant d’être écouter par le voisin qu’on écoute aussi, évidemment… tout cela n’est que de la guerre commerciale et la France se contente de suivre… à cause du poids économique des USA…et de la c. de Trump…

Tu es déjà allé en Chine ? Moi oui.
Vas-y, tu comprendras peut-être la différence entre une démocratie (par nature imparfaite) et un régime totalitaire.

3 J'aime

On entendra jamais parler de fuites de données vers les USA, par contre !! Qui j’imagine doivent être 100 fois plus nombreux, et par d’autres manières (Google, Facebook, Amazon, Microsoft…)

Et dans tes 2 articles c’est China Telecom et non Huawei.

Et donc tu préfères une fuite vers un régime démocratique ? Ou vers une dictature totalitaire ou t’as 3 caméras dans chaque salle de cours à l’université, où on te fait comprendre que ta famille peut disparaitre si tu continues à dire dans tes recherches que la croissance économique de la Chine ralentit, où tes camarades sont payés par le parti unique pour te dénoncer si un soir où tu es bourré tu dis « j’emmerde le président » ?
Je comprends que tu ne veuilles ni de l’un ni de l’autre, et qu’il y ait une souveraineté européenne sur les données (ça a commencé avec le RGPD), mais tu ne peux pas mettre sur le même plan les Etats-Unis et la Chine, tout ne se vaut pas.

Quelle fuite ? Rien n’a été prouvé pour Huawei.

C’est sûr que ce qui se passe en Chine est une catastrophe, mais, dans cette affaire et rien que cette affaire, le constat est :

1/ Aucune preuve contre Huawei n’a été publié, et il n’y en a probablement pas, sinon les USA se seraient empressés de le faire. La preuve de fuite est inexistante.

2/ Trump ne devrait s’occuper que de ses affaires, pas celle de détruire une entreprise d’un autre pays dont il n’est pas élu et potentiellement briser plusieurs emplois, donc plusieurs familles. Il n’a qu’à encourager les entreprises US à construire des antennes 5G concurrentes.

3/ Trump n’a pas à obliger l’Europe de ne pas utiliser Huawei, sinon c’est de l’ingérence.

Et la Chine ? Rien (sauf pour ses pauvres citoyens comme tu dis, je suis OK).