Forum Clubic

Commentaires : LinkedIn : 18 millions d’emails non-membres utilisés pour acheter des annonces Facebook ciblées

Repéré par le Commissaire à la protection des données irlandais, LinkedIn aurait acheté de 18 millions d’adresses électroniques pour procéder à de la publicité ciblée sur… Facebook.

Comment LinkedIN récupère les adresses mails de non-membres ?
C’est tout simple, la plupart des membres acceptent les droits d’accès demandé par l’application sans broncher. Parmi celles-ci : accéder à votre carnet d’adresse.

C’est marqué qu’elle les aurait acheté… 18 millions d’adresses liées directement à un compte Facebook (avec certainement d’autres infos pour un bon ciblage).

Je ne savais pas qu’on pouvait cibler directement des emails sur les annonces facebook, j’aurai plutôt tendance à dire que c’est Facebook le responsable…

Quand est-ce que les gens vont décrocher de cette bouse du net ? C’est hallucinant, cette addiction.

Pourtant rien en ce sens n’est indiqué dans le rapport.
" Our investigation
identified that LinkedIn Corporation (LinkedIn
Corp) in the U.S., LinkedIn Ireland’s data processor, had
processed hashed email addresses of approximately
18 million non-LinkedIn members and targeted these
individuals on the Facebook Platform with the absence of
instruction from the data controller"

Cela ne remet pas en cause le fait que LinkedIn utilise depuis des années les adresses mails de non-membres sans leur autorisation.

C’est évidemment comme cela que LinkedIn et d’autres ont fait, notamment en prétextant de permettre à l’utilisateur de voir qui parmi ses contacts étaient déjà membres… et en logguant ceux qui ne l’étaient pas afin de les solliciter ultérieurement.
Ces pratiques existent toujours, mais elles ne sont plus utilisées de manière aussi flagrantes par les plus grands réseaux et seulement ceux récemment créés qui ont bien compris comment leurs aînés sont arrivés à dominer le marché.