Forum Clubic

Commentaires : L'Inde veut connecter "chaque village" en fibre optique en 1 000 jours

Dans le cadre du programme « Digital India », le Premier ministre Narendra Modi a annoncé lors de son discours de la fête de l’indépendance que tous les villages du pays seront connectés à Internet par fibre dans un délai maximum de 1 000 jours.

Je ne sais pas où ils en sont actuellement niveau taux de couverture, mais s’ils tiennent cet engagement, ce sera une sacrée leçon pour un pays si vaste !

2 J'aime

C’est juste les villages, pas les foyers, si les antennes de téléphonie sont déjà connecté à la fibre, il suffit juste d’une rallonge donc c’est pas des plus compliqué en deux ans et demi. Après les îles, c’est vrai que c’est un autre challenge, plus compliqué.

La chine monte un « hopital » en une semaine quand il nous en faut deux pour monter une « toile de tente »… L’inde a aussi des capacités qui dépassent l’entendement pour les vieilles nations occidentales, tels des mammouths à l’agonie face à l’évolution…

1 J'aime

Sans le bourbier administratif, le déploiement de la fibre optique irait beaucoup plus vite en France. Les gens ne s’imaginent pas le temps passé (et le coût induit) à la paperasse, aux-va-et-vient pour des broutilles administratives, aux vices de forme quasi-inévitables… Chez nous, la phobie des procédures induie un zèle irrationnel et par voie de conséquence, une lenteur considérable.

7 J'aime

Mine de rien, depuis un an ça avance vite, et « grâce » à la dématérialisation des services publiques prévue pour 2022, la plupart des RIP ont accéléré leurs déploiements, pour promettre dans la plupart des cas 80% voir 100% de logements éligibles d’ici fin 2022.

Certains RIP départementaux affichent d’ailleurs déjà un taux d’éligibilité proche des 100%, comme l’Oise ou la Loire, qui ont pris pas mal d’avance.

Quant aux zones AMII Orange/SFR, elles sont sensées être terminées au 31 décembre 2020. Par contre vu le travail qu’il reste encore à faire, faut pas rêver… J’imagine qu’ils utiliseront le covid comme excuse pour obtenir un délai supplémentaire auprès de l’ARCEP :slight_smile:

Mais clairement, oui ce qui plombe tout c’est l’administratif !
Déjà entre le début de l’étude et le début des travaux physiques, il peut se passer plusieurs années. Ensuite, chaque équipement déclaré (NRO, PMZ, PBO) est soumis à un gel commercial de plusieurs mois, si on doit par exemple poser un PBO sur un poteau Enedis il faut des autorisations parfois longues à obtenir (et multiplié par le nombre de poteaux bien sûr…), etc.
Au final, les travaux en eux-même représentent limite la partie la plus rapide.

C’est encore de l’esbroufe et des promesses de politiciens, la vérité à ce que j’ai lu, c’est que en France déjà les fabricants de fibre (qui on déjà largement augmenté leur outil de production) n’arrivent pas à suivre la cadence de production de ladite fibre pour fournir suffisamment les installateurs… alors dans un pays de plus d1,3 milliards d’habitants, je me demande à quel niveau ils n’arriveront plus à fabriquer suffisamment de fibre pour répondre à la demande…

En Europe la France est plutôt bien positionnée, surtout parmi les « grands » pays, il n’y a que l’Espagne qui fait mieux.
Quand je vois que la fibre va arriver d’ici la fin de l’année chez mes parents qui habitent un village de 500 habitants perdu en Picardie, oui je pense que ça avance à un rythme soutenu.
Mais on aime s’autoflageller en France…

3 J'aime