Forum Clubic

Commentaires : L'illettrisme numérique touche 17% des Français

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a mené une enquête annuelle liée aux technologies de l’information et de la communication auprès des ménages. Résultats : l’illettrisme numérique touche en moyenne 17 % des Français.

« Étonnement, en 2019, « 15 % des personnes de 15 ans ou plus n’ont pas utilisé Internet au cours de l’année. »
Pourquoi ça serait étonnant? Si, parmi ces 15%, une partie de la population ne souhaite pas faire partie de la masse d’utilisateurs d’internet et quelquefois de moutons que nous sommes devenus, ça n’a rien de surprenant si on considère la diversité des personnalités. Et que quelques-uns résistent à cette tendance, qu’on veut de toute façon nous imposer pour des raisons pas toujours dénuées d’intérêt, est presque réjouissant.

2 J'aime

Je comprends en partie ton point de vue mais je trouve aussi cela surprenant qu’il y ait « autant » de personnes qui n’aient pas du tout utilisé le net.
Il me semble qu’à partir du collège désormais il y a utilisation du net (recherche pour faire les devoirs, accès au collège/lycée) etc. Et il y a désormais tellement de démarches, services qui passent par internet ou qui ont besoin d’une adresse mail que je trouve cela étonnant. Car cela veut dire aucune adresse mail, aucune consultation de compte bancaire en ligne (PC et non smartphone), aucun achat en ligne, aucune consultation d’horaires de ciné, de recherche pour des vacances, de consultation des pages jaunes, de recherches de professionnels quelconques etc…
Je serai curieux de connaître le profil et les raisons de ces 15%: par choix, incapacité de le faire (matériel, technique, financière)… Et aussi savoir comment ils font sans aucune utilisation d’internet. Cela pourrait être utile et instructif je pense.

2 J'aime

S’il n’y avait que l’illettrisme numérique…

Quel pourcentage de personnes qui « savent lire » mais ne comprennent pas ce qu’elles lisent…

5 J'aime

Retrouvez notre plaidoyer pour un changement de cap de la politique nationale d’inclusion numérique : https://www.linkedin.com/pulse/projet-de-tribune-ouvert-à-signatures-et-pour-un-cap-voiseux/

Déjà, il y a 2 France, les grandes villes, et les campagnes. Et dans cette dernière France beaucoup n’ont pas accès à Internet, pas d’Adsl ni de 4G. Et c’est déjà un gros handicap pour les habitants de la campagne civilisés. Ensuite, elles se posent la question « pourquoi faire », vu que ces personnes pour la plupart âgées n’en ont jamais eu le besoin. Elles ne sortent pas de chez elles et achètent chez le commerçant ambulant (de plus, souvent elles n’ont pas de voitures). Et puis cela peut paraître compliqué pour elles en plus que tout l’ensemble du matériel est cher, et qui pour les aider/les renseigner dans les campagnes ? si besoin, ces personnes passent par un membre de la famille qui s’y connait un peu ou par la mairie ou un point local …

Je rajouterai aussi le fait de ne pas savoir écrire. Beaucoup de personnes ne sont pas compréhensibles normalement quand elles « écrivent « , ça fait peur.

En matière de clichés on ne peut faire mieux…

J’ai habité plus de 30 ans dans un village et je peux affirmer que cela est erroné…

Tous les villages de France ne sont pas sur le même pied d’égalité

Je suis surveillant pénitentiaire et pas mal de détenus ne savent pas lire ou écrire, voir les deux, surtout les personnes âgées, les gitans (donc français de base), les roms et les maghrébins.
J’ai fait une grande partie de ma scolarité en ZEP et c’était le même genre de profils qui ne savaient pas lire/écrire.

Certes mais de là à en faire une généralité vous allez un peu loin…