Forum Clubic

Commentaires : Libra : Visa et Mastercard pourraient finalement tourner le dos à Facebook

Le doute s’installe vraiment du côté de Libra. La cryptomonnaie portée par Facebook pourrait faire face à des défections d’importance chez ses partenaires.

Facebook serait plus puissant que les nations européenne, ayant le contrôle sur sa propre monnaie. L’idée me glace le sang.

3 J'aime

Toutes les monnaies sont virtuelles de nos jours. Elles ne sont plus indexées sur une valeur réelles.

3 J'aime

C’est effectivement le risque à terme : une privatisation de l’argent.

ca sent une belle crise financière tout ca

Les monnaies ne sont pas virtuelles, elles sont fiduciaires. Ce qui veut dire qu’elle repose sur la confiance qu’on a dans leurs autorités émettrices.

J’ai une totale confiance en Facebook.

1 J'aime

à nous de donner de la valeur à ces monnaies digitales neutres en construisant des services automatisés dessus. quelle est votre contribution tuxphilips à part ronchonner sur une technologie qui ne demande qu’à être exploitée ?

C’est déjà le cas avec les monnaies gouvernementales…

pour ma part je suis unique développeur dans une société de service aux entreprises depuis 10 ans! je me demande bien si votre application stocke des données personnelles et permet aux personnes d’y accéder et de modifier leur données en temps réel! un jour vous réaliserez le potentiel des cryptomonnaies à automatiser de nombreuses tâches, puisqu’elles permettent d’automatiser la confiance. si vous faites votre application c’est certainement parce que des personnes n’ont pas confiance envers d’autres, ou sont incapables d’automatiser des transferts de valeurs. au niveau gouvernemental, nous avons plus que besoin d’efficience.

j’aimerais bien participer et miner mais je n’ai pas le matériel… je préfère aussi laisser ça aux sociétés spécialisées, qui choisissent d’où vient leur énergie, et qui ont tout intérêt à s’implémenter proche des sites de production pour optimiser la consommation. vive l’énergie verte!

Libra ne peut être une totale alternative aux monnaies actuelles considérant que sa valeur sera garantie par la détention par la fondation Libra de montants significatifs dans les principales monnaies.

Le retrait d’acteurs comme PayPal, Visa et MasterCard peut s’expliquer par la pression des différents régulateurs pour que les acteurs de Libra disposent de licences bancaires ou à minima soient soumis aux obligations réglementaires standard pour les opérateurs de paiement. Dans ce contexte Libra devient un acteur « comme eux », leur intérêt à participer à l’aventure diminue d’autant.

Si j’étais facebook, je me dépêcherait de sortir le libra très très vite maintenant et même plus vite que prévu et surtout avant le prochain krach qui se profile; ainsi ils seront incontournables.