Commentaires : L'essor des IA et la crise environnementale : une bombe à retardement énergétique?

non ça reste valable.
si en plein coeur de la france tu fabriques un parc naturel éloigné de toute culture avec néonicitinoïdes, tu vas retrouver toute ta biodiversité en arthropodes / insectes au coeur du parc.
Si tu cesses la surpêche aussi.
finalement avec l’acidification et les blanchiement de coraux, c’est encore le CO² qui est la plus grande menace pour une perte de biodiversité massive.
Il y a toujours plus d’espoirs en matière de biodiversité, du fait du caractère dynamique de la vie, qu’il n’y en a pour le climat.

1 « J'aime »

De nouveau, ça c’est de la repopulation. La perte de biodiversité est irréversible (à échelle de temps humaine), tout ce qu’on peut faire, c’est ralentir le mouvement.

1 « J'aime »

Donc là tu nous parles de perte de biodiversité par pertes d’espèces définitives, ce qui reste, à l’échelle de la biodiversité planétaire qui se compte en plusieurs millions d’espèces, assez anecdotique.
Par assez annecdotique je parle en volume : on perdra quelques centaine à N milliers d’espèces au grand maximum, essentiellement de la macro faune qui certe nous « impressionne », est profondément regrettable, mais ne décide pas de l’avenir à long terme de la biosphère

1 « J'aime »

On ne peut présumer des impactes de la disparition d’une espèce. Qu’elle soit impressionnante ou pas, l’équilibre qu’il y a autour est fragile, et les conséquences en chaines ne sont pas prévisible. Ensuite, attention à ne pas sous-estimer la disparition de micro-faune même si ce n’est pas visible.
A long terme, la biosphère se portera très bien, mais l’homme en fera-t-il partie, est-ce que cette biosphère que l’on modifie tant en ce moment pourra nous accueillir, c’est ça la question.

« assez anecdotique » Ha bon? >Wiki : Si l’on considère la fourchette d’une évaluation prospective (36 000 espèces disparaissant par an vers 2010-2014) la 6e extinction (75 % des espèces auraient alors disparu) pourrait advenir vers 2200 (si rien de plus n’est fait pour l’éviter).

1 « J'aime »

Ces 36 000 espèces disparues c’est - à mon sens - pas de la disparition définitive et totale, si tant est que le chiffre ait un sens.
Il est déjà très compliqué de déterminer les contours et d’identifier les membres d’une espèce, alors déclarer qu’une espèce a totalement disparu c’est un vrai « boulot » pour ne serait-ce qu’une seule.

en déclarer 36 000 disparues par an, c’est simplement du gros n’importe quoi, et ça fera partie du prochain mini-scandale de peer reviewing foireux et de crise de reproductibilité si jamais ce genre d’info a fait partie d’une publi « sérieuse ».

Il n’y a même pas les 36 000 chercheurs nécessaires pour suivre chacune de ces espèces isolément pour être certain d’une seule de ces disparitions.
Flinguer un écosystème ce n’est pas faire disparaitre de la terre l’ensemble des espèces concernées, seulement les populations locales.

1 « J'aime »

@Keepah

Probablement parceque l’IA est une « nouveauté » dont on a pas besoin pour vivre… au contraire, puisqu’il est probable qu’elle va détruire des millions d’emplois !

1 « J'aime »

Entre l’IA et les VE, on sait où on va… et à pleine vitesse.

Peut-être que l’IA pourrait trouver une solution à sa propre consommation ?

1 « J'aime »

Alors vous faites bien ce que vous voulez, et vous croirez ce que vous voudrez, mais ce sont les chiffres tirés d’études scientifiques. Ce sont des estimations par rapport à la disparition des écosystème, évidement qu’il n’y a pas un scientifique par espèce…
Vous comprendrez aisément que je me fierait plutôt aux rapport d’organisme publique (IPBES, UICN) plutôt que sur le feeling d’un forumeur qui remet en question des données approuvée par la communauté scientifique sans même s’y être un tant soi peu intéressé.

1 « J'aime »

hmmm
du coup j’ai repris l’article en entier, qui s’auto contredit assez massivement. On passe de « des experts » sans lien vers les études, à du « en danger » dans Nature (pas « disparus », mais « en danger ») pour finalement passer de 36 000 en haut de l’article à … ça :

D’après l’Union internationale pour la conservation de la nature, 784 extinctions ont été enregistrées depuis l’année 1500, la date arbitraire choisie pour définir les extinctions de l’époque moderne, bien que de nombreuses autres extinctions aient pu passer inaperçues36. Cette étude ne fait pas l’unanimité dans la communauté scientifique : pour Joseph Wright (Smithsonian Tropical Research Institute) et Helene Muller-Landau (University of Minnesota), la croissance des forêts tropicales qu’on observe actuellement fait que de nombreuses espèces ne sont plus en danger. Le mouvement de migration vers les villes et l’extension de la forêt qui en découle invalide selon eux les prévisions alarmistes37.

784 disparitions attestées en … 500 ans.
Jugées elles-même alarmistes !

On est très loin des 36 000 , et si 800 disparitions environ c’est déjà sujet à caution, avec 36 000 on est dans la science fiction la plus totale.

C’est pour ça que je pense que OUI, la baisse de biodiv c’est mal, ça aura des répercussions, mais c’est sauvable assez rapidement et presque n’importe quand, la dynamique de la vie est toujours incroyablement rapide, et elle s’adapte.

Le climat c’est une autre paire de manches

1 « J'aime »
1 « J'aime »

Bien sûr, on peut toujours inventer des chiffres sur ce qui se passera.

Moi-même, je pense que l’on ne sera plus que 500 millions d’ici 2 ans. On se recontacte d’ici là ?

2 « J'aime »

Je pense que c’est plus complexe que cela. Il ne suffit pas d’un avis contraire pour retourner une tendance qui est belle et bien reconnue par la communauté scientifique. Vous ne trouverez pas de spécialiste du sujet qui trouve que la biodiversité est « sauvable assez rapidement » et non, la biodiversité n’est pas réparée avec une simple « dynamique rapide », de nouveau vous cofondez quantité et diversité. La biodiversité c’est bien plus complexe que vous ne voulez le faire paraitre. Et je maintient, les pertes d’espèces et de diversité génétique sont irréversible (à moyen terme pour le second).

1 « J'aime »

Vous ne m’apportez aucune preuve ici. Encore une fois, si seules 784 espèces sont déclarées éteintes sur les 500 dernières années, alors je ne vois toujours pas de disparition « définitive ».
Un simple avis n’est pas suffisant.

Je pense que vous avez tous 2 des idées écologistes et que votre échange tout louable soit il me fait penser à gens parlant religion.
L’écologie, Religion sans Dieu et c’est exactement ce que je retrouve.

La croyance convaincue de l’apocalypse/la fin du monde.
On retrouve les simples d’esprits béotiens, les hérétiques etc etc etc…
on a aussi l’aspect: « les vieux » même si ça décrit clairement les simples d’esprits.

Le message que moi je vous transmet, c’est qu’on nous abreuve dans notre quotidien d’écologie et qu’à l’echelle individuelle ou juste de la population, ça n’a aucun intérêt.
ça sert à asservir la population, à réduire tout confort et vie quotidienne des gens mais ça ne sert à rien.

Je lisais plus haut : « et ne me parlez pas de VE », bah tu m’etonnes, l’écologie hais l’électrique, ils voudraient que nous n’ayons tout simplement aucune voiture.

Moi ce que je vois, en tant qu’hérétique, c’est un dégradation.
Au nom de l’écologie, les ordures ménagères ne passent plus 2x/semaines mais plus que 2x/mois, que les prix augmentent et qu’on impose un tri selectif.
ça, pour punir, les écologistes sont très fort !
C’est simple, c’est l’inverse de la démocratie !
On impose aux gens un comportement et des taxes et des taxes et toujours plus de taxes.

Que le GIEC est un ramassis de pantouflards financiers n’ayant absolument aucune conviction écologiste mais bien une conviction de pognon.

Que les gens se disent écologistes farouches mais prennent l’avion, ont une voiture thermique, ont un… Ordinateur !
Ils postent sur Facebook, sur Clubic avec un PC avec 500-700-900W de conso.
Mais tout va bien, eux c’est bon, c’est bien !

J’habite un Square en copropriété, ahhhhhhhhh ils ont une conscience écolo !
Ils veulent arracher chaque année un arbre par ci par là parce qu’il risque un jour de s’écrouler.
et ils s’etonnent ensuite qu’en hivers après des trombes d’eau, bahhh l’eau ça mouille et beaucoup d’eau font des innondations et qu’un Saule Pleureur boit 15.000L d’eau par jour et un peuplier 500L/J
c’est pourtant essentiel de défendre nos arbres et d’en avoir dans des villes chaque jours plus bétonnés grace encore une fois aux écologistes qui veulent des logements HLM imposés pour tous à plus de 25% par ville.

c’est ça votre écologie et dont nous sommes beaucoup jeunes, vieux, à s’opposer mais en effet difficilement car les « Djeun’s » écolo et biberonnés à Sandrine Rousseau et Greta Thunberg sont là pour imposer leur vision du monde completement folle.

je suis écolo, je n’interdit pas tout, mais je refuse de laisser un sac qui s’envole vers la mer. il y a une différence entre logique écolo et exagération totale. on ne pourra sans doute pas arrêter le réchauffement, mais on peut le ralentir

bah, dans ce cas là, l’arbre meurt dans tous les cas.
vaut mieux qu’il fasse pas des victimes en plus

y’en a des comme ça, mais ne nous range pas tous dans le même panier :wink: