Forum Clubic

Commentaires : L'ESA envisage un rover lunaire alimenté par laser

L’agence spatiale européenne cherche des solutions pour envoyer ses robots visiter des cratères lunaires en permanence dans l’ombre… Une tâche difficile et peu adaptée aux moyens actuels.

1 J'aime

– L’Europe n’est pas fichu d’atterrir sur Mars (les américains le font depuis viking c’est à dire les années 70).
– L’Europe n’est pas capable de construire une sonde pouvant aller au delà de Jupiter (pas de RTG, c’est trop compliqué…).
– L’Europe n’est pas capable d’envoyer des Hommes par ses propres moyens (les Russes ont Soyouz malgré une économie, pas du tiers-monde mais presque).

Bref, on est des branquignoles, on jouent les seconds couteaux derrière nos « amis » les US et de temps en temps on sorts des trucs (base lunaire internationale précédemment, là le rover laser) pour faire croire à l’opinion publique que ce continent vaut quelque chose.

Ptdr avec un quart du budget US on a la plus imposante sonde autour de Mars, la seule mission en route vers Mercure, la seule mission qui a exploré une comète en détail, la seule mission qui s’est posée sur Titan etc, sans compter des partenariats avec des agences du monde entier avec des pôles d’excellence qui font qu’on vient nous chercher pour les missions les plus ambitieuses avec nos instruments (comment croyez-vous qu’on a des instruments sur Curiosity ou Perseverance ?). Pour information les américains rêveraient d’avoir un programme aussi réussi et structuré que les satellites Copernicus, et ont abandonné leur propre télescope de cartographie de notre galaxie quand ils ont vu le succès de Gaia, qui va faire date pour des décennies.

A ne voir que ce que l’on a pas, vous oubliez la réalité d’une agence qui n’a pas autant de moyens que les autres et qui pourtant réussit d’énormes prouesses. Mais allez-y continuez de croire qu’on est des branquignoles et que les autres sont des génies.

Je maintiens tout ce que j’ai écris. Ok, on arrivent à faire des trucs bien mais avec un gros budget (25% du budget US, et alors?). Les yankees nous laissent une petite place parfois? Qu’ils sont gentils LOL, comme si ils étaient incapable de faire les instruments que l’on fait (et paie pour LEURS sondes). Et en attendant, ils gardent le leadership et l’Europe n’est toujours pas capable de faire des choses que les US font depuis les années 70. Intéressez vous à la stratégie US avec le F35, l’Europe est trop contente de faire quelques pieces pour leur avion mais elle ne sait plus maintenant construire un avion de combat entier. Je comprends pas comment l’on peut ne pas voir la com’ de ce rover-laser ou du moon-village précédemment?

Vous ne comprenez pas parce que vous êtes biaisé dès le départ dans une vision qui nie la réalité. Ce que j’ai écrit plus tôt n’est pas une affabulation. Allez interroger les chercheurs des missions cités à ma place si vous le voulez, vous verrez que oui nous avons bien des pôles d’excellence et que les américains, malgré leurs gigantesques budgets, sont envieux de certains de nos instruments et missions.
Cela dit ça ne sert à rien de discuter plus loin si vous ne croyez que votre version de l’histoire.

une rondelle de plutonium 238 : autant mettre un petit réacteur nucléaire : durée de vie quasi infini, le réacteur serait refroidi presque « naturellement » par les températures de la face cachée de la lune les usa ont mis au point ce type de mini réacteur en vue d’aller loin vers mars et au delà vers l’infini