Forum Clubic

Commentaires : Les Tesla peuvent désormais lire les panneaux de limitation de vitesse (page 3)

Cela fait déjà pas mal d’années que Mercedes lit tous les panneaux de régulations de vitesses européens et que la voiture adapte automatiquement sa vitesse en fonction de l’indication, alors que Tesla ne lit que le panneau et c’est au conducteur de réagir, quant à la réaction aux feux rouges ce n’est pas malheureusement pour demain en Europe. Dommage, Tesla a beaucoup d’atouts, mais au prix de la voiture on est en droit de s’attendre à mieux.

Je me permets de donner quelques précisions car j’ai lu quelques erreurs dans l’article et dans certains commentaires.

Les Tesla équipées de la première version de l’autopilot savent depuis longtemps lire les panneaux, elles adaptent leur vitesse en conséquence.

Suite à un changement de technologie de la société qui réalisait l’algorithme de lecture des panneaux, Tesla a décidé de continuer seul, ainsi les Tesla équipées de la version 2.5 ou 3 de l’ordinateur de conduite autonome (re)lisaient les panneaux depuis longtemps, mais Tesla a attendu que suffisamment de panneaux aient été traités par le « machine learning » (intelligence artificielle) de leurs voitures pour leur confier l’adaptation de vitesse qui en découle.

Le Datalake de Tesla étant riche de millions de panneaux de limitation de vitesse rencontrés aux quatre coins du monde, la lecture des panneaux a donc été activée en même temps dans tous les pays où les Tesla sont commercialisées.

Un peu de vérité ne fait jamais de mal.

4 J'aime

Pour l’utilisateur c’est une aide au même titre que lorsque j’ai des doutes je regarde la vitesse limite indiquée par Waze qui n’est pas toujours juste.

Pour Tesla je suis persuadé que cela a permis d’entrainer leur système de reconnaissance des panneaux (ah tiens, il roule à 50 mais pourquoi donc? Ah oui il y a avait bien un panneau 50)

Tout comme ils se servent certainement du nouveau système de signalisation des feux tricolores pour calibrer l’automatisation.

Et puis personne n’est obligé de prendre l’option à 7000 boules

1 J'aime

En complément à ton commentaire, la société MobilEye a brisé son contrat avec Tesla et leur façon de lire les panneaux est encore breveté. C’est pourquoi Tesla a pris du retard à trouver une autre façon sans menace de poursuites. Mon opinion toute personnelle est que l’OCR routier devrait être ouvert à tous.

Et bien si c’est le cas ca ne fonctionne pas sur les 3008. Les nouveaux panneaux posés par exemple ne sont pas lus. Et l’affichage de la nouvelle vitesse limite ne se fait que lorsque l’on est dans la zone (càd détecté au GPS…). Je vais passer chez Peugeot pour en avoir le coeur net.

Alors en fait c’est un pur gadget sur les peugeot (c’est mon avis): https://www.youtube.com/watch?v=lpWMbgs1QjU
Le panneau a beau être detecté, la nouvelle limite ne s’affiche que lorsqu’on entre dans la zone. Inutilisable au quotidien: Limite à 90 puis on passe à 80 (je roule au régulateur): Déjà je dois appuyer deux fois sur un bouton hyper mal placé pour dans un premier temps enregistrer la nouvelle vitesse, puis une deuxième pour appliquer. Le temps que ca décélère j’ai le temps de me faire flasher 20 fois. Hors sujet je sais mais je voulais en avoir le coeur net. Ces fonctionnalités s’il elles ne sont pas automatisées ne servent à rien.

Non il ne me manque pas d’options pour le coup. Simplement le système est comment dire… innexploitable en condition réélle pour ne pas dire autre chose. Lire un panneau pour ne l’afficher que lorsque l’on est dessus et qu’il me reste deux clics à faire pour que mon régulateur adopte cette nouvelle vitesse est juste un non sens… Par ailleurs, le temps de tout mettre en place, tu t’es déjà fait flashé :). Le système de peugeot est juste de l’information et tel que c’est implémenté ca ne sert à rien ou pas grand chose.

C’est d’ailleurs pour ça que les régulateurs ne sont toujours pas couplé à cette reconnaissance.
Imaginez sur autoroute qu’un panneau 130 ait le 1 masqué et paf la voiture pile pour passer de 130 à 30. Hyper dangereux.
Sur ma Classe E de 2009, j’ai vu (très rare) des faux positifs où la voiture prends le panneau retourné de la voie contraire (caché pour l’autre sens) comme valable pour mon sens. J’imagine que 11 ans après la technologie s’est améliorée, mais à mon avis, il reste du chemin avant de certifier à 100% la lecture des panneaux. L’humain, dans une zone de travaux sur autoroute va savoir interpréter un 50 au lieu de 130 et lui fera confiance car il constate des travaux et un changement de voie par exemple, mais un système IA qui ne sait que lire un chiffre sans le corréler avec l’environnement, c’est chaud.

J’espère que ce sera fiable. Sur ma voiture, qd 2 tronçons d’autoroute sont parallèles, la caméra choppe souvent le panneau du tronçon à droite, limité à 80 par exemple, alors que ma voie est à 110 mais le panneau se situe bien avant, agaçant !

Effectivement c’est pas super fiable, la mienne à tendance à lire les panneaux des voix de sortie genre 70, 50 alors que je suis toujours sur la voie à 110.

C’est plus une système d’avertissement car je peux régler une alerte sonore à chaque dépassement de vitesse, je préfère utiliser le régulateur adaptatif.

En ce qui concerne la lecture des panneaux de limitations de vitesses, Mercedes Classe E 2018 (la mienne) lit tous les panneaux, même ceux provisoires pour travaux, et la voiture adapte la vitesse en conséquence. Je n’en suis pas certain, mais il me semble avoir lu que Mercedes avait adopté le système MobilEye.