Forum Clubic

Commentaires : Les robots font-ils l’amour ? Votre chronique SF explore le futur de l’humanité

Cette semaine, nous mettons de côté nos chers romans de SF et je vous propose de découvrir un ouvrage de réflexion, consacré au transhumanisme, Les robots font-ils l’amour ? de Jean-Michel Besnier et Laurent Alexandre. Après l’avoir lu, nul doute que vous ne verrez plus le futur de notre espèce du même œil !

L’IA ne supplantera pas l’homme. Elle l’épaulera. :yum:

Petite présentation Wikipedia de Laurent Alexandre:

Il se fait connaître comme cofondateur du site Doctissimo en 1999, puis par ses prises de position dans les années 2010 sur le développement de l’intelligence artificielle, le recul de la mort, la génétique et le transhumanisme. Souvent présenté comme futurologue, il intervient régulièrement dans les médias au cours des années 2010 : il est notamment chroniqueur dans Le Monde et L’Express. Il est aussi particulièrement suivi sur Twitter et YouTube.
Par ailleurs, il détient et préside depuis 2009 DNAVision, une société belge de séquençage d’ADN, et possède des actions dans une quinzaine de sociétés en Europe, essentiellement dans les technologies NBIC.
Ses positions sur des sujets clivants suscitent débats et polémiques. Parfois présenté comme un défenseur du transhumanisme, il affirme en endosser uniquement le diagnostic. Sur la génétique, il est accusé d’eugénisme, qualificatif qu’il récuse, et ses propos sont contestés au sein de la communauté scientifique. Il s’oppose de manière virulente aux écologistes et aux collapsologues, dont Greta Thunberg, et est régulièrement accusé de relativiser le réchauffement climatique, ce dont il se défend.
Secrétaire national de Démocratie libérale en 1997, il se présente dans les années 2010 comme de « centre gauche », « libéral » et « macroniste », mais il est particulièrement suivi et apprécié à droite et à l’extrême droite

Le type qui a écris ce bouquin n’a surement pas de femmes pour envoir envie de mater des robots.

Plus sérieusement, toutes ces questions philosophiques sont un peu inutile. Cela n’empêchera pas le progrès d’arriver. On peut écrire 100 bouquins à se poser des questions existentielles que ça n’y changera rien.

Si un acte sexuel est necessaire a leur reproduction, les robots feront l’amour a condition bien sur que le robot ne soit pas impuissant.

Mais est-il necessaire de donner une forme sexuee a un robot ?

@Johan Le titre me fait penser à la nouvelle de K. Roberts « La Synthétique ». Tu es jeune Johan, je ne sais pas si tu l’a lu. J’aime beaucoup Roberts, un grand auteur.

Forme sexuée ? C’est-à-dire ?

De femmes…au pluriel??? :wink:

Plus sérieusement, pourquoi une conclusion aussi hâtive qui plus est basée seulement sur une hypothèse ?

Un article pour illustrer le sujet complexe robot et sexualité:

https://www.bfmtv.com/amp/societe/le-premier-robot-sexuel-programme-pour-etre-viole-declenche-un-tolle_AN-201707200060.html

Forme sexuee, je voulais dire, est il necessaire qu un robot ai les atttibuts (physique et sexuel) d un homme ou d une femme ?

Personnellement, je pense que cela dépend de la finalité du robot…
De plus, on peut très bien imaginer, à terme, quelqu’un qui voudrait un robot humanoïde pour des raisons standards et qui voudrait aussi utiliser le robot pour des raisons sexuelles mais sans le dire ouvertement… Un robot ayant les attributs sexuels par défaut serait donc plus…polyvalent. Si la programmation est prévue à l’avance. Quitte à télécharger la fonction moyennant finance.

Je voyais plus la chose comme deux robots qui font l amour avec un acte physique. Deux robots qui s aiment et qui s echange quelque chose durant un rapport physique qui existe donc a cause de leurs sentiments reciproques.

Apres un robot et un humain ensemble, je pense qu on peux parler de rapport sexuel, peut etre plaisant pour l humain, le robot ou les deux, mais pas vraiment de rapport amoureux car ensemble ils ne pourrons pas avoir de descendance, le robot n etant pas biologique par definition, meme si les deux ont de forts sentiments reciproques.

Dans ce cas pas besoin en effet mais pourquoi limiter les robots vu qu’ils peuvent servir aux humains?
De plus, on pourrait aussi imaginer remplacer les acteurs/actrices porno par des robots s’ils sont réalistes. Plus de problème de maladie, d’exploitation… Par contre il y aurait d’autres soucis dont par exemple la difficulté de faire la différence entre ce que font des robots à l’écran et ce que l’on peut faire avec un humain.

Ils peuvent utiliser le wifi ou bluetooth LOL

Des robots qui font l’amour c’est juste un délire philosophique pour vendre des bouquins.

‹ raport physique › par analogie a un raport humain. Apres que le raport soit en usb, ondes radio, ou quantique, tous dependra des robots.

Deux ia fortes avec des sentiments reciproques ont un rapport durant lequel ils echangent sur la personalite de leur enfant, et le resultat est integre dans un nouveau robot.

Tu tente de transposer ta condition humaine sur un robot, mais rien de ça ne fait de sens. Si tu veux faire un meilleur robot, tu n’a pas besoin de croiser deux robots pour faire un nouveau robot comme des humains le ferait. Ce serait juste inutile. En programmation, il y a des algorithmes évolutifs (exemple génétique) qui peuvent évoluer des milliers de nouveau enfants en quelques secondes. C’est l’évolution à la vitesse turbo. Inutile de passer par un processus lent ou les robot s’accouple par deux pour faire un enfant robot. Cela serait juste stupide.

D un point de vue biologique, que gagnent deux humains a devoir s accoupler pour se reproduire ? Une securite sur la qualite du contenu adn des cellules reproduites? Il doit bien y avoir aussi autre choses.

@benben99 tu supposes uniquement une IA forte créee dans le but d’être un maximum efficace dans des tâches cognitives, or l’IA sera aussi un art, tout dépendra des barrières légales, et le pb est qu’il sera impossible de prouver qu’une IA sophistiquée n’est pas consciente.

Vous savez comment s’appelle une soirée échangiste parmi les robots ?
.


Une soirée « bluetooth ».
.


Parce que c’est une soirée où tout le monde s’enfile…

L_> []

Sujet des plus interessants :). Merci j’irai compulser ce livre pendant mes vacances. J’invite aussi ceux qui n’ont pas pu voir la mini série Years and Years de la regarder. Il y est question (certes à la marge mais quand même) de transhumanisme.
Ceci étant dit, le transhumanisme est déjà présent et beaucoup l’acceptent ! Vous ne voyez pas toutes ces personnes qui se sont fait gréffé des écouteurs blancs dans les oreilles? Vous leur parlez ils ne les enlèvent plus ! Cela fait parti intégrante de leur être :).
Blague à part, le premier chantier du transhumanisme devrait être la medecine réparatrice je pense entre autre aux prothèses qui sont de plus en plus sophistiquées. Doit on priver des personnes de ce progrès. Je ne pense pas mais c’est un avis car ca ouvre bien des portes plus délicates.
Enfin concernant l’IA j’avais eu une fois un débat interessant: Une intelligence (en l’occurence l’homme) peut elle créer quelque chose de plus intelligent? Attention je parle d’intelligence pas de savoir calculer des coups au go ou aux échecs ! Je pense que ca se discute.

1 J'aime

C’est assez bizarre qu’un livre de 2016 parle de 5G et de son rapport aux vaccins, c’est une pensée qui est beaucoup plus recente

La 5G étant testé depuis 2014… Non c’est pas une pensée récente.