Forum Clubic

Commentaires : Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp?

Après le tollé suscité par la mise à jour des conditions d’utilisation de WhatsApp, beaucoup d’internautes se tournent vers des solutions alternatives. Mais les plus connues d’entre elles ne changent pas forcément le problème. Et si c’était l’occasion d’essayer des messageries instantanées d’un nouveau genre, plus anonymes et surtout résolument décentralisées ?

4 J'aime

Article intéressant. Quitter Whatsapp pour Signal n’offre que peu de garantie.
La gratuité de ces services est forcément un trompe l’oeil.
Il reste une messagerie que vous n’avez pas parlé: Olvid. comment la situer?

6 J'aime

Avec toutes ces applis de messagerie on va finir par repasser au courrier non pas avec Sylo mais stylo.

5 J'aime

L’article est intéressant.
Cependant, je ne pense pas que la plupart des gens qui quittent WhatsApp en ce moment recherchent un anonymat absolu comme promis par la plupart des applis présentées ici. Ceux qui sont sensibles à ce type d’anonymat n’utilisaient déjà pas WhatsApp.
Le rejet est surtout celui de Facebook et de tout ce qu’il représente, même parmi ses propres utilisateurs, et pas seulement pour le pompage de données. Je pense qu’on cherche simplement un peu plus d’éthique, moins d’excès intrusifs et une appli comme Signal, malgré ses quelques « défauts » expliqués ici, peut tout à fait correspondre à l’attente actuelle.
D’autre part, je trouve dérangeante la référence constante aux cryptomonnaies pour les applications de type « blockchain ». Pour diverses raisons, je ne soutiens pas le développement de ces monnaies, qui ont une image très clivante parmi les internautes, et utiliser une appli qui permet de les gérer, surtout une appli censée être de messagerie, est pour moi rédhibitoire. Tout comme l’est le routage en onion, largement excessif pour le quotidien de la grande majorité des utilisateurs de messageries.
Bon après-midi à tous.

12 J'aime

Attention: Signal est une entreprise enregistree aux USA comme organisation a but non lucratif, et en tant que telle, elle ne peut se mettre a tirer profits de publicite. Elle ne peut donc pas suivre Whatsapp sur la pub, comme mentionne dans l’article.

4 J'aime

je pense que le gros du départ de whatsapp c’est du moutonnage, le nombre de personnes autour de moi qui basculent alors qu’ils sont sous android, utilisent chrome, facebook, insta, snap, gmail, …

c’est juste la facon de faire de whatsapp qui a eu cet effet boule de neige. tu prends n’importe quel autre service, tu as une popup indiquant « nous avons changé nos conditions, valider / refuser ? » ca serai passé comme une lettre a la poste et il n’y aurai pas eu de polemique.

3 J'aime

Je parlais du modèle de messagerie gratuite en général, pas de Signal en particulier. En l’occurence, vous avez sûrement raison mais je ne suis pas sûr que Signal ne puisse jamais un jour être absorbée par une tierce entreprise ou même changer de statut…

1 J'aime

Vi, merci pour l’article au passage!

Tout comme Wikipedia et Mozilla, il y a de fortes chances pour que les donations soient suffisantes dans le temps (d’ailleurs je viens de donner $5 a Signal suite a ce rappel). Ceci etant dit, si jamais la societe changeait de modele, il y aurait forcement des conditions d’utilisation generale a accepter, donc le meme tole que Whatsapp. Au moins on ne peut pas etre pris par surprise!

1 J'aime

Source concernant l’utilisation du mail Gmail par signal ?

C’est ce qui est precise dans les commentairtes plus haut… O_o

Attention, je n’ai pas dit que Signal « utilisait » votre mail Gmail mais juste que, à la création du compte, la messagerie remplit (par défaut) le pseudo de l’utilisateur avec son pseudo Gmail (xxx dans votre adresse xxx@gmail.com). Ce pseudo est modifiable bien sûr, mais on peut admettre que certains utilisateurs ne le font pas, donc laissent apparaître leur compte Gmail…

1 J'aime

Je posais la question car j’utilise également Gmail et je n’ai pas eu cette proposition.
Peut être que ce comportement douteux à été corrigé.

Attention ! La fondation Signal n’est là que pour récolter les dons des utillisateurs qui vont ensuite à Signal messenger LLC qui elle, est une entreprise. Nous ne sommes donc à l’abri de rien. Les messagerie de type Matrix, xmpp (jabber) sont ce qui est le plus sûr aujour’dhui car décentralisées. On divise pour mieux… assurer la liberté des utilisateurs.

1 J'aime

C’est un troll ? Signal c’est comme Wikipedia, une fondation à but non lucratif qui vit des dons. Donc vous avez tout faux.

pas du un troll. Allez voir sur les docs signal ou wikipedia. Signal, c’ets bien mais xmpp ou matrix c’est autre chose. Si c’est centralisé alors la panne bloque tout le monde.
Et signal à ses serveurs chez amazon web service, chez Google et chez Microsoft.

1 J'aime

On peut aussi ajouter que des systeme comme jami travaille sans serveur et c’est aussi un gage de respect des données personnelles.

1 J'aime

« Mais, en réalité, la modification imposée par Facebook est mineure, a fortiori en Europe — RGPD oblige. En fait, elle concerne essentiellement les entreprises utilisant WhatsApp, et ne change pas grand chose, ni en matière de respect de la vie privée, ni quant aux pratiques déjà en vigueur sur WhatsApp. »

Ce qui est mineur pour certains peut être perçu comme bien plus majeur pour d’autres… Si je comprends bien, on ouvre la porte à tout du côté des entreprises qui discutent avec qui exactement ? Parce que si ce sont des particuliers, on veut nous faire croire que Facebook séparera les données collectées ? A cause du RGPD ? Alors qu’ils demandent à tout le monde d’être d’accord avec cette nouvelle politique par défaut ?

Est-ce que quelqu’un sait dire ce qui se passera de ce côté-ci ?

Bon article, je mettrai toute fois un bémol à Element, il faut joindre un serveur matrix (que l’on peut créer soit même) ce qui est pour moi équivalent au XMPP. Cela reste loin de ce que tox et jami peuvent proposer en terme d’indépendance vis-à-vis d’un contrôle quelconque

Et chez Protonmail, ils ne vont pas nous sortir un service de messagerie à terme ?

@mrassol C’est vrai.
Mais pour tout comprendre, il nous faudrait un soit une armée d’avocats et de juristes à notre botte soit au moins un diplôme de droit et du temps. Beaucoup de temps libre pour lire.

Comme on a ni l’un ni l’autre. On clique “ok”.

Moi je suis sur gmail depuis les années 90. Mais à l’époque on n’avait pas conscience de ces problématiques de l’usage de nos données souvent très intimes.

Et quand on prend conscience… ben gmail je ne l’utilise plus et ce depuis une dizaine d’années.

Je suis passé chez outlook. Mais même microsoft semble suivre les pas de Google.

Alors ne pas cliquer sur “accepter” est difficile.

Mais si on a réussi à stopper ou en tout cas a faire reculer Facebook avec son coup avec WhatsApp, c’est bon signe.

Maintenant ça été possible parce qu’en face il y avait des remplaçants possibles.

Il faudrait la même chose avec les autres services. Et on pourra ne plus accepter les conditions de Facebook gmal ou autre outlook.

Les formules payantes pourquoi pas, mais il faut prendre garde à ce que ça ne devienne pas un sacré budget mensuel : abonnement adsl/fibre, abonnement tel mobile, abonnement mail, abonnement messagerie type olvid pour la famille, etc… ca finit par coûter la peau des fe55es.