Forum Clubic

Commentaires : "Les Justiciers du Cœur", l'initiative streaming et gaming pour lutter contre la maltraitance animale

Réunis sous la même bannière par la Fondation 30 Millions d’Amis, six streamers reconnus ont accepté de s’associer sur le long terme, pour lutter contre la maltraitance animale.

2 J'aime

Excellente initiative. Grand merci à M. Boero pour l’article.

3 J'aime

J’espère que ça fera avancer la cause.

(j’aime trop les animaux) :hugs:

2 J'aime

De rien :wink:

Comme je le dis souvent, j’écris le plus possible en mettant ma passion du métier au service des lecteurs, mais il y a des articles, comme celui-ci, qui me tiennent encore plus à cœur de rédiger que d’autres.

2 J'aime

Comment ne pas les aimer ??

C’est important et votre article est top.
Encore un grand merci !

1 J'aime

Dans un pays d’asie (je ne sais plus lequel), il y a un marché à viande ou les chiens airants se retrouvent (pour etre mangé). Tu vois, certains ne les aiment pas…

Très bonne initiative.

Nous mangeons des animaux que d’autres cultures ne mangent pas il me semble.
La cruauté envers les les animaux ne concerne pas que les animaux domestiques.
Pour certains en France, manger du cheval est inconcevable alors que pour d’autres ce n’est pas un problème. Pareil pour le lapin.
La Chine et d’autres pays d’Asie ont leurs coutumes et leurs cultures. Nous avons les notre. Comme d’autres pays.

2 J'aime

On parle de maltraitance. Comme dit par Griti, certaines cultures mangent tels ou tels animaux, d’autres pas. Dans ton exemple, on est pas obligé d’ébouillanter ni de dépecer l’animal vivant. Tout comme chez nous, concernant les abattoirs avec toutes les dérives qu’on connait (soit au nom d’une certaine religion et/ou soit des attardés qui expriment leur psychopathie).

2 J'aime

On ébouillante les crustacés vivants en France je crois non…

1 J'aime

Mais oui …

On ne fait pas de foie gras de canards en France ?
On ne pratique par la castration à vif de presque tous les cochons en France ?
On ne pratique pas l’ebecquetage à vif en France ?
On ne pratique pas le marquage au tampon à clous en France ?
On ne pratique pas l’égorgement à vif même non «rituel» en France ?
On ne cuisine pas vivants certains animaux à vif en France ?
On ne pratique pas le broyage des poussins mâles en France ?
… la liste est infinie de cruauté

C’est dingue de voir cette naïveté mais aussi bien souvent le refus de voir la vérité et de se remettre en cause … Que ce soit pour que ton shampoing de commerce en bouteille de pétrole lui même à base de pétrole ne te pique pas tes petits yeux un nombre incalculable d’animaux ont subit des sévices qu’on ne souhaiterait pas à son pire ennemie, pour que tu ais ta tranche de jambon bien rose aux nitrites un nombre incalculable d’être sensibles et sociables ont été privé de leur vie et ont une fin atroce et l’environnement à été souillé pour des centaines voir des milliers d’années, le climat mis à l’envers pour des milliers d’années aussi.

Tuer un être vivant qui ne veut pas mourir n’est-ce pas déjà suffisamment cruel ? Priver de sa vie un animal sensible n’est pas déjà suffisamment cruel ?

Donc quand on aime (RÉELLEMENT) les animaux (tous et pas uniquement ceux qu’on nous a dit qu’ils étaient différents alors que ce n’est absolument pas vrai c’est uniquement culturel cette distinction. D’un point de vu scientifique, face à la douleur et aux émotions qu’ils ressentent ils sont identiques voir pour certain animaux « d’élevage » plus sensibles que ton chien ou que ton chat) on ne les mange pas surtout quand on en a absolument plus besoin de nos jours dans les pays occidentaux. POINT.

Pour ce qui est de l’article en lui même, merci à l’auteur de porter ce genre de message ici. C’est indispensable, priorité numéro une au respect du vivant. Bonne collecte et bonne sensibilisation à tous les participants à cette initiative. Il y a du boulot.

1 J'aime

Petite coquille sur " Kayane (33 millions abonnés sur Twitch "
C’est 33 mille.

Ben, au contraire, ils les aiment encore plus en fait non? :crazy_face:

Tout ca pour dire que manger tel ou tel animal, comme l’a dit GRITI, c’est avant tout une question de culture qui n’a rien à voir avec la cruauté, qui est un tout autre sujet.

Emporté par l’enthousiasme rédactionnel :o

Merci :wink: c’est corrigé

Tuer un être vivant qui ne veut pas mourir n’est-ce pas déjà suffisamment cruel ? Priver de sa vie un animal sensible n’est pas déjà suffisamment cruel ?

pour que tu ais ta tranche de jambon bien rose aux nitrites un nombre incalculable d’être sensibles et sociables ont été privé de leur vie

Est ce que c’est normal si dans la nature les animaux passent leur temps à se tuer entre eux ?

Est ce qu’un animal qui a faim aura autant d’état d’âme avant de nous transformer en repas ?

La nature serait t’elle cruelle et méchante ?

Faut t’il arriver à la conclusion de certains Vegans qu’il faudrait modifier génétiquement les animaux pour qu’ils deviennent « gentils » ?

Dans cette vision, on voit la nature sous le prisme d’une forme de morale intellectualisée qui est en réalité aux antipodes des réalités naturelles. Donc aux antipodes de l’écologie.

Rappelons que dans son environnement naturel, l’homme est un animal omnivore. Donc qui mange de la viande, donc qui tue des animaux. En faisant cela, nous ne faisons que respecter ce que l’évolution naturelle à fait de nous. Et ce que nous sommes dans un mode de vie naturel.

Quand à la cruauté industrielle envers les animaux, personne n’y est insensible. Et il faut réaliser qu’elle n’a rien de nécessaire. Mais il faut comprendre que c’est la triste conséquence du fait que l’homme ne se respecte pas lui même et ne développe aucune qualités de compassion et d’empathie dans ce monde ou les « droits du fric » remplacent progressivement les droits de l’homme. Comment voulez vous que l’homme ait pitié des animaux quand il se moque de mettre en esclavage ses propres enfants.

Autrement dit, commençons déjà par balayer devant notre porte, de combattre le néo esclavagisme humain, le travail des enfants et par loger les SDF que nous avons dans les rues. Alors notre empathie augmentera aussi bien pour nos semblables que pour les animaux.

D’un point de vu scientifique, face à la douleur et aux émotions qu’ils ressentent

La science n’est même pas en mesure d’expliquer pourquoi nous ressentons. Ni de prouver que toutes les espèces vivantes ressentent.

Car non, le système nerveux n’est pas la preuve que l’on ressent. C’est juste la preuve que le cerveau reçoit et traite des signaux. Ce que fait très bien un robot sans pour autant ressentir réellement.

Si vous étudiez la question de manière approfondie, vous comprendrez qu’aucune propriété connue de la matière ne peut expliquer le fait de ressentir. Et l’étude du système nerveux ne réponds pas davantage à cette question.

Autrement dit, nous rentrons la dans un domaine qui est plus de l’ordre des croyances religieuses que du scientifique.

Bravo Marc, et comme d’habitude sur ce sujet KlingonBrain, tu sors les pires poncifs pour ne pas te remettre en cause, c’est désolant.

Il est complètement faux que les terriens non-humains passent leur temps à se tuer. Ce n’est le cas que des carnivores(ou omnivores à tendance carnée), et ils ne font que le strict nécessaire en fonction de leurs moyens, sachant qu’ils n’ont pas forcément le même niveau de conscience de la souffrance de l’autre que ce que l’humain est censé avoir.

La nature n’est ni cruelle ni méchante. Tu nous accuses d’être des religieux mais c’est toi qui voit la nature comme une entité pensante.

Que des humains mangeaient occasionnellement des animaux autrefois, on s’en contrefiche: ça fait bien longtemps qu’il ne fait plus partie de la nature.

Débattre de s’il faut commencer par avoir de la compassion envers les humains ou les non-humains d’abord est un débat dénué de sens qui sert seulement d’excuse pour ne rien faire. On a de la compassion ou pas, point.

Constater qu’un non-humain montre les signes de souffrance n’est pas religieux, c’est juste l’évidence.

Bravo Marc, et comme d’habitude sur ce sujet KlingonBrain, tu sors les pires poncifs pour ne pas te remettre en cause, c’est désolant.

Quel immense respect des opinions d’autrui :wink:

Au passage, qui êtes vous pour juger des millions d’hommes et de femmes qui ont vécu depuis des dizaines de milliers d’années en mangeant de la viande ? Qui êtes vous pour juger la très grande majorité des gens qui en mangent ?

Et non, je n’ai pas à me remettre en cause sous prétexte qu’on me sers de la propagande culpabilisante grosse comme une maison, des arguments simplistes, manichéens et extrémistes qu’il est si facile de démonter.

De la même manière que le loup et le lion n’ont pas à se sentir coupable d’être des carnivores, je ne me sens pas coupable de manger de la viande.

Écologiste depuis des décennies, je connait la nature et j’assume tout à fait ce que je suis en tant qu’espèce dans le milieu naturel.

Il est complètement faux que les terriens non-humains passent leur temps à se tuer. Ce n’est le cas que des carnivores(ou omnivores à tendance carnée), et ils ne font que le strict nécessaire en fonction de leurs moyens, sachant qu’ils n’ont pas forcément le même niveau de conscience de la souffrance de l’autre que ce que l’humain est censé avoir.

Votre connaissance de la nature est certainement perfectible.

Je vous conseille un petit séjour dans dans une zone sauvage du monde ou la nature n’a pas été pacifiée par l’homme. Quand vous ressentirez une vraie peur face aux animaux et que vous entendrez les cris des grands prédateurs la nuit, vous comprendrez que la nature ne fonctionne pas du tout comme vous l’imaginez.

Sachez que dans la nature, certains prédateurs sont cruels et jouent avec leurs proies avant de les tuer.

Quand à l’homme et sa culpabilité, ils sont justement rare par rapport à la règle générale du milieu naturel. On peut le voir aussi comme une anomalie.

Constater qu’un non-humain montre les signes de souffrance n’est pas religieux, c’est juste l’évidence.

Relisez mes propos, à aucun moment je ne prône ni ne cautionne de faire souffrir les animaux de manière inutile. Et il faut réaliser que beaucoup d’éleveurs traitent leur bêtes avec respect et amour. Ils les abattent sans les faire souffrir.

Après, je vois que vous n’avez pas du tout compris ce que je voulais dire sur la conscience, le fait de ressentir. Donc je pense qu’il sera difficile d’aller plus loin.

Débattre de s’il faut commencer par avoir de la compassion envers les humains ou les non-humains d’abord est un débat dénué de sens qui sert seulement d’excuse pour ne rien faire. On a de la compassion ou pas, point.

Allez donc faire un boulot d’exploité pendant quelques années, galérez pour boucler vos fins de mois et nourrir vos enfants, vous verrez si votre premier problème sera de pleurer sur le sort du cochon de votre tranche de jambon.

Bon. Quelqu’un écrit un papier, sur une nouvelle fondation, pour protéger les animaux et PAN ! Les Ayatollah débarquent !
C’est déprimant. On ne peut plus rien dire, rien écrire, sans voir débarquer ces casse-pieds.
Rien que par leur présence, ils découragent tout !
Grâce à eux, cette fondation est déjà mort-née.