Commentaires : Les incroyables images de la première sortie du Space Launch System

Après 12 ans de travaux, c’est la première fois que le SLS, entièrement assemblé, fait le voyage pour son site de lancement au Centre Spatial Kennedy
. Un trajet qui a duré onze heures, grâce aux chenilles du vénérable véhicule Crawler. Mais surtout, c’est un spectacle. Pour les yeux… et le futur de l’agence.

3 « J'aime »

Tellement en retard qu’il y a déjà de la rouille sur le booster principal ?

3 « J'aime »

Jolie bombe :grin:

1 « J'aime »

C’est la couleur naturelle de cette mousse, qui est jaune lors de l’application et s’oxyde sur le long terme en orange ^^

2 « J'aime »

cela me rappelle ma jeunesse, il y a 55 ans !

2 « J'aime »

Merci Eric, super article !

1 « J'aime »

Si j’ai bien compris, cette fusee est un prototype d’essai et non la fusee definitive qui decollera avec une mission a accomplir.

Alors si, cette fusée va bien décoller avec une mission à accomplir, mais sans astronautes. Il y a peut-être confusion parce que là, elle est sur son site de lancement mais ne va pas décoller pour le moment, elle va subir quelques tests sur plusieurs semaines puis retourner dans le bâtiment d’assemblage. Mais elle en ressortira en mai-juin (ou plus tard) pour décoller et emmener la capsule Orion vers une mission de 3 semaines autour de la Lune.
C’est en quelque sorte un prototype, mais le mot n’est pas 100% correct, plutôt disons une tête de série.

4 milliards par lancement, non réutilisable. Projet mort né comparé au Starship

2 « J'aime »

Quelle comparison avec le Heavy Falcon de SpaceX?

Et si je ne me trompe pas c’est cette même mousse qui a fait un trou sur l’avant de l’aile de la navette et scellé son destin.

Je suis curieuse de savoir, sans astronaute a bord, il n’y a donc pas de conducteur. Comment sont dirigees les fusees ? Elles sont telecomandees par onde radio depuis une base au sol ? Elles utilisent un systeme mecanique de trajectoire ? Ou alors il y a une intelligence artificielle ?

@Sims SpaceX n’a pas le support du sénateur républicain Shelby de l’Alabama, donc tant qu’il sera là, le pognon continuera de couler à flot. Rien à voir avec SpaceX.

Ah oui quand même , 4 milliards !