Commentaires : Les hackers de la Chine se seraient glissés dans les infrastructures critiques des États-Unis depuis des années

Et aucun journaliste se demande pourquoi ce rapport dont on a aucune idée s’il existe vraiment a été lâché dans la nature ?

Tout n’est pas blanc ou noir dans la vie.
Les Russes ont fauté, mais nos « amis » américains ne sont pas exempt de tout reproche. Mais tout ça on le verra dans 50 ans, quand les archives seront déclassifiées.
Mais faut pas croire que les Caincains sont les gentils qu’ils veulent nous faire croire… mais je ne vais pas m’étendre sur ce sujet ici.

Tu peux te préparer a un conflit sans avoir a crier au loup en permanence.
Maintenant je ne te parle pas que dans un contexte de conflit exterieur (meme si par leur positiin, ils ont le temps de voir venir quand meme), mais meme dans leur vie quotidienne tout eqt source de psychose. Regarde un peu leurs infos télé et comment un fait divers benin est monté en soucis presque internationnal, a la limite de la fin du monde.

Je n’ai jamais dit que les américains étaient sans reproche.
Mais relis ton message, la Russie est actuellement en guerre contre l’Ukraine et ce sont les Russes qui l’ont déclenchée.

Donc sortir que les Russes sont « pas si dangereux que ça », ça me semble un peu abusé.

1 « J'aime »

Avant le conflit, les Russes étaient présentés comme ayant une armée redoutable, équipée d’armements modernes et extrêmement dangereux. Et on les voit buter sur la défense ukrainienne, qui est loin d’avoir l’équipement ET l’entrainement / la maîtrise des équipements dont disposent les pays « occidentaux ».
Si l’Ukraine peut faire mettre à terre un genou russe, que dire des EU? l’image qu’ils cherchaient à véhiculer est-elle conforme à la réalité? Quand le ministre de la défense allemand dit que les Russes peuvent attaquer à tout moment, est-ce crédible vues les difficultés qu’ils rencontrent en ce moment? Et ces derniers en ont-ils les moyens?
Voila pourquoi je dis que les Russes ne sont pas si dangereux que ça, c’est par rapport à l’image qu’on a voulu nous faire croire du géant russe surarmé, hypertechnologique avec des soldats aguerris et combatifs.
Tu saisis?

Ce qui démontre qu’ils sont dangereux, c’est justement que face à l’évidence de leur incapacité à gagner, ils s’obstinent avec des méthodes de barbares consistant à tout raser pour que l’Ukraine soit quand même perdante au final.

On peut critiquer les USA pour leur implication dans de nombreux conflits, avec des motifs parfois douteux, mais au moins leur stratégie quand ils sont en difficulté n’est pas de tout détruire.

1 « J'aime »

Volonté prédatrice de Poutine? Le génocide des populations russophones d’Ukraine par kiev, donc guerre civile a duré 8 ans. La Russie a attendu 8 ans que les accords de Minsk soient appliqués, ce qui aurait rendu aux russophones les mêmes droits qu’aux ukrainophones. Pendant ces 8 ans, les tirs d’obus par Kiev sur les villes russophones du Donbass ont fait 14’000 morts (statistiques de l’OSCE).
C’est en accord avec les articles 51 de l’ONU que la Russie est venue, à la demande des populations russophones du Donbass, pour les protéger.

Les USA ont inauguré cette pratique! La destruction des centrifugeuses iraniennes dans l’usine d’enrichissement de l’uranium a été l’oeuvre du virus américain stuxnet ciblant les automates siemens S7 gérant ces centrifugeuses.
Bien avant, il y avait eu le virus porté par une imprimante TI provenant de France et qui a paralisé toute l’informatique iraquienne avant la 1ère guerre du golf.
L’une de ces attaque a transité par des serveurs d’une université suisse.

Le chiffre est correct. L’attribuer intégralement aux tirs Ukrainiens est par contre de la propagande de bas étage…

Cette guerre dans le Donbass n’était pas une guerre civile, la Russie était largement impliquée, avec du matériel et des hommes (et n’a jamais respecté les accords de Minsk qui demandaient justement le retrait des Russes…). Et les 14 000 vies humaines fauchées sont le total dans les deux camps, la Russie a largement sa part dans le lot.

Et les russophones avaient tellement peu de droits en Ukraine qu’en 2019 c’est un russophone qui a été élu président… Mais bon, difficile pour un fanatique de Poutine de comprendre ce qu’est une élection…

Si ça respecte les règles de l’ONU, pourquoi l’ONU a trèèèèèèès majoritairement condamné l’intervention russe ? Seuls 4 pays l’ont rejetée (la Biélorussie, la Syrie, le Mali et l’Érythrée…).

Pour rappel, l’article 51 autorise un pays à riposter contre son agresseur s’il est attaqué. Il ne peut en aucun cas s’appliquer pour justifier l’invasion de l’Ukraine par la Russie : l’Ukraine n’avait pas attaqué la Russie.

L’Ukraine aurait par contre largement pu invoquer cet article pour riposter contre la Russie, qui l’agresse depuis au moins 2014 en Crimée et au Donbass.

@tous : Merci de rester dans le sujet et de ne pas déborder -une fois de plus- sur le conflit Russo-ukrainien.

Ça fait tout de même 20 ans que beaucoup de monde avertit, en pure perte. Rien de mieux que la peur pour faire évoluer les mentalités.