Forum Clubic

Commentaires : Les employés d'Apple qui écoutaient les audio de Siri auraient été licenciés

Après le scandale des écoutes de Microsoft, Google ou encore Facebook (via Messenger), c’est au tour de celui d’Apple de refaire parler de lui.

“Incriminés “ on dirait que vous faites passer ces employés pour des pirates… ils étaient payés pour écouter ces messages et améliorer la réponse de Siri je tiens à rappeler, ils n’ont rien fait qu’on ne leur a pas demander de faire hein !!!

6 J'aime

Libérés de leurs obligations de réserve contractuelle avec Apple , ils vont pouvoir balancer des détails croustillants ^^

2 J'aime

Mais oui bien sur, aux tribunaux d’en juger

Libérés de leurs obligations de réserve contractuelle avec Apple , ils vont pouvoir balancer des détails croustillants ^^

Pas aux USA, un NDA ne se termine par comme ça.

2 J'aime

Et leur hiérarchie qui a mis cette organisation en place ( = les commanditaires ) qu’est-ce qu’elle a comme sanction ?

1 J'aime

En France non plus. Comme aux USA, le silence des gens est sous contrat et ça se paie.

2 J'aime

Nous n’en savons rien. Ils doivent avoir fait quelque chose hors des clous pour être virés en si grand nombre. Sinon ces 300 personnes vont se retourner contre Apple pour licenciement abusif. S’il n’y a pas de plainte, alors ils étaient sans doute en faute.
Peut être même que les deux partis étaient en faute : Apple et ses ex sous-traitants.

fort possible effectivement … j’imagine qu’avec ce type de produits Apple (ou sont sous-traitant) a du embaucher ces gens pour faire de l’analyse de données et ou du support histoire de s’assurer que l’assistant ne se déclenche pas pour tout et n’importe quoi ou pourquoi il y a davantage de problèmes avec les assistant de telle région plutôt que telle autre … (je pense aux accent bien sur). Ce qui est étonnant c’est le nombre de personnes licenciées … 300 … si autant de personnes font la même chose c’est que ca vient de l hiérarchie … clairement et si ça vient de la hiérarchie … fort possible que ce soit une demande client … (enfin ce ne sont que des suppositions)

Si tu avais fait l’effort de cliquer sur le lien dans l’article, tout est expliqué dans le précédent article de clubic…

Licenciement sans procès, c’est la justice d’Apple. Et nous, loin d’avoir une action tout aussi arbitraire, nous n’avons pas d’action contre la firme.
Où est la convocation devant nos représentants. Une société française aurait écoutée seulement 1 américains, elle aurait morflé, aurait dûe s’expliquer devant le parlement des EU et aurait payé chère… Sans compter que des têtes seraient demandées en plus de l’amende…

Les pauvres employés victimes de la hiérarchie

Pas forcément. En France, le licenciement pour faute grave (ce qui semble carrément être le cas ici) est parfois (souvent ?) utilisé de façon plus ou moins arbitraire par les entreprises pour se dédouaner, ou se débarrasser d’un employé devenu indésirable. Sur le papier on a bien les prodromes, mais dans la pratique beaucoup de personnes sont effrayés pas des procédures souvent longues, penibles, probablement coûteuses pour un résultat pas forcément garantis.

De plus, ce n’est pas la première seconde fois qu’une grosse boîte de high-tech invoque l’action isolé d’un employé trop zélé pour justifier une action qu’on a du mal à carrer raire comme étant une initiative personnelle. Je pense notamment à l’affaire de Google qui récoltait des données personnelles sur le site réseaux wifi via ses Google cars…

Ou virés avec un bonus pour fermer leur gueule et accepter la version officielle. Tout peut se payer. Ou… En effet on n’en sait rien.

2 J'aime

Apple prend une décision radicale vis-à-vis des employés incriminés
Vous connaissez la définition du terme “incriminé”? Parce qu’apparemment, à moins qu’on ne connaisse pas certains détails, ils ne faisaient que leur travail, c’est à dire écouter des conversations dans le but d’améliorer la reconnaissance audio. Tous les fabricants de ces bidules font la même chose, ils l’ont tous reconnu.

C’est en Irlande si tu Lybien