Commentaires : Les clients tiers sur Twitter, c'est bel et bien fini : qu'est-ce que cela signifie?

Le réseau social a coupé l’accès à son API à l’ensemble des clients tiers il y a quelques jours. Cette nouvelle politique est désormais officielle.

C’est toujours possible, suffit d’accéder aux pages webs avec un navigateur invisible et reformatter tout ça.

La liberté selon Elon

10 « J'aime »

Nitter marche encore :slight_smile:

Le scraping de données en HTML c’est généralement possible mais c’est compliqué, ça prend du temps et au moindre changement côté serveur l’application peut ne plus fonctionner.

2 « J'aime »

C’est une instance publique ? Possible que Twitter bloque au bout d’un moment les IP des instances publiques car elles font trop de requêtes (toutes les requêtes transitent par le serveur, y a rien de direct entre le client et Twitter).

J’ai une instance perso sur mon serveur domestique, aucun souci :

Nitter n’utilise pas les API publiques de Twitter, c’est basé sur un reverse engineering des API privées, celles qui sont utilisées par la page officielle de Twitter, du coup c’est plus compliqué à bloquer :slight_smile:

Twidere X (open source) semble fonctionner

Oui, mais à moins de changer radicalement l’architecture de leur page, elle aura toujours besoin d’API pour récupérer les données, donc y aura « toujours » moyen de s’adapter. Techniquement, c’est vraiment compliqué de bloquer ça complètement, sauf à mettre des captchas… Et encore, comme au final il y a quand même un humain derrière qui utiliser Nitter, le captcha pourrait lui être présenté pour résolution.
Y a peut-être aussi des solutions à base de DRM, mais c’est utiliser un bazooka pour tuer une mouche…

Probablement des restrictions sur le nombre de requêtes autorisées par unité de temps plutôt qu’un blocage complet de l’IP du serveur, et du coup de temps en temps ça passe.

J’utilise Nitter pour générer des flux RSS des comptes Twitter que je suis, et je me souviens qu’au début j’avais de souci de blocage parce que mon client RSS rafraichissait les flux trop souvent, ce qui faisait trop de requêtes à Twitter. Depuis que j’ai réduit la fréquence du client RSS, plus de problème.

Qu’est ce que ça peut bien faire qu’on puisse plus utiliser autre chose que les clients normaux… Tout ça juste pour afficher des messages court. Vous avez pas l’impression que ça chouine pour tout et n’importe quoi !

Il y a des entreprises qui ont construit leur business sur ça. Parce qu’il y a une vraie demande pour des fonctionnalités ou une ergonomie qu’il n’y a pas dans les clients officiels.

Donc forcément, quand du jour au lendemain, on te coupe ça (alors que c’était parfaitement officiel et autorisé hein, c’était pas des API privée et du scrapping…), donc d’un côté, des boîtes qui se retrouvent à perdre leur business, et donc des employés qui vont se retrouver sur le carreau, et de l’autre des utilisateurs qui perdent les fonctionnalités supplémentaires qu’ils appréciaient, forcément ça râle…

Donne la méthodologie stp…

Oui mais quand on base son produit sur le celui d’un autre, il faut s’attendre à ce que ça s’arrête du jour au lendemain.

En fait les API renvoyaient des infos. Les pages web du site de Twitter contiennent les mêmes infos sauf que c’est pas formatté pareil, c’est noyé dans du HTML, faut remplacer les appels d’API par des appels de pages web.

1 « J'aime »

Un site moderne comme Twitter, c’est plus du HTML généré par le serveur, c’est du JavaScript qui appelle des API pour récupérer le contenu à afficher.

Il suffit donc d’analyser ces API pour les comprendre et les utiliser. C’est ce que fait Nitter.

1 « J'aime »

On parle de Melon là… Il n’utilisera pas un bazooka, mais son lance-flamme :joy:

3 « J'aime »

Du coup, vous arrêtez d’utiliser tweeter ?

Perso y a des chances que si un jour Nitter ne marche plus, je cesse quasiment d’utiliser Twitter. Nitter est mon principal point d’entrée à Twitter, via les flux RSS. Si je n’ai plus ces flux RSS, je pense pas que je me donnerai la peine d’aller ouvrir manuellement les comptes que je suis pour voir les nouveaux posts.

:thinking:… Oui !.. :hugs: