Forum Clubic

Commentaires : Les ambitions de Google en Chine provoquent une crise en interne

Après que des employés de Google aient réussi à faire plier l’entreprise afin qu’elle abandonne , en collaboration avec le Pentagone, voilà que de nouveaux problèmes semblent se profiler, cette fois-ci par rapport à Dragonfly, son potentiel futur moteur de recherche spécialement conçu pour la Chine.

Entre garder ce qui leur reste de morale et un marché avec plus d’un milliard d’utilisateus, le choix est vite fait

Vive et merci “duckduckgo.com”.

on pouffe, car ces employés mécontents s’accommodent depuis leur premier mois de salaire aux objectifs et méthodes de google dans le monde ‘libre’.

lol, google et morale dans la même phrase, vous êtes sérieux ?

Chez clubic on aime la propagande anti chine, chez clubic on a un article par semaine contre la chine, et cette semaine decouvrez que google ne censure que en chine.

Oui vous avez bien compris, google ne censure nul part autre qu’en chine, car vous le savez, les chinois sont méchants, pourquoi ? parce-qu’ils sont communiste, alors que la partie Américaine a déjà, et à mainte reprise, démontré le bien fondé du monde capitaliste, il n’y a qu’a voir ce qu’il reste des pays où l abonne vieille démocratie à été amené à coup de chars et de missiles dont tous les pays du monde peuvent se venter les mérites

Bref, retenez bien que le bon google, entreprise reconnu pour sa bienveillance, est obligé de respecter des règles dans un pays qu’elle souhaite espionner, euh pardon, qu’elle souhaite enrichir de sa culture. Espéreront que les règles de censure, qui sont inédites je vous le rappel, ne soient pas là pour gêner le gentil géant Américain.

Disons qu’il y a censure et censure :
https://www.20minutes.fr/high-tech/2194647-20171229-comment-chine-enfonce-toujours-plus-censure-internet

En France on bloque les sites pirates / pédo, là bas on peut t’envoyer en tôle quelques années ou bloquer certaines actualités pour donner le sentiment que tout va bien.

Après Google n’a sûrement pas les mains toutes propres mais de là à laisser entendre qu’il n’y a rien de particulier dans la manière de gérer l’information en Chine…

La morale chez Google, ils se sont assis dessus depuis bien longtemps, pour ne pas dire depuis toujours….
Don’t be evil…. juste des mots creux pour gogos crédules !

Cet article détourne la réalité pour le faire ressentir comme un scandale interne (granted il n’y a pas beaucoup d’explications officielles). Un exemple: la “réunion” (all-hands hebdomadaire retransmis en live a des milliers d’employés) ne s’est pas brusquement interrompue alors qu’elle commençait, elle était sur le point de finir lors du Q&A avec le public, et le sujet a simplement été changé.