Forum Clubic

Commentaires : Le télescope James Webb (JWST) déploie son bouclier thermique

Cinq jours après son envol spatial réussi, le JWST est en route vers sa destination au Point de Lagrange L2
. Son déploiement a commencé, avec des étapes toutes aussi critiques les unes que les autres.

3 J'aime

On vit une époque formidable, et j’ai hâte d’admirer les 1éres images d’ici l’été prochain en espérant que tout se passe bien. Je suis admiratif de ce que l’homme a pu produire en ce sens, des décennies de travaux, de recherche, d’ingénierie, de technologie…

En outre, j’espère que ce bijou technologique ne subira aucune complication ou panne durant ses missions, auquel cas tout serait terminé :((

9 J'aime

Une raison de vouloir être en vie dans 6 mois quand les premières images seront publiées. Vivement le JWST Ultra Deep Field !!!

5 J'aime

Vivement les nouvelles connaissances scientifiques issues de ce télescope :+1:t2:

3 J'aime

Une durée de vie estimée à plus de dix ans une fois lancé cela me parait étrangement à la fois long et court lorsque l’on compare à d’autres missions à peu près comparables.

Ce qui me fait me poser la question suivante : quelle est la durée minimum estimée le lancement ?

PS : je crois que l’audimat à subrepticement remplacé l’audience ^^

Mission inédite : pas d’antécédent pour comparer.
Au départ en théorie 5 ans minimum pour une durée estimée à 10 ans.
Mais, vu l’économie de propergol avec peu de corrections de trajectoires grâce au lancement quasi-idéal d’Ariane 5, la mission devrait tenir plus de 10 ans (= consommation du propergol restant pour le maintient au point de Lagrange).

2 J'aime

Croisons les doigts, et profitons en … cette ingénierie est aussi folle qu’audacieuse, je ne pense pas qu’on reverra un tel concentré de financements et de risques de si tôt.

On peut probablement espérer bien plus de 10 ans. Un exemple parmi d’autres, la mission 2001 Mars Odyssey, prévue pour se terminer en 2004. En 2021, le satellite martien est toujours opérationnel. Plus que les ergols, ce qui lâche souvent en premier, c’est les roues gyroscopiques qui permettent au satellite de s’orienter. C’est ce qui arrive à Hubble.

Oui, il y a de ça. Ici, il faut inclure aussi les réserves d’hélium liquide de l’instrument Miri (dont on reparlera) qui serviront à le garder extrêmement froid.

Impressionnant à tous les niveaux, il n’y a pas à dire…

la meme avec cassini qui a duré bien plus longtemps que prevu grace a des manoeuvres orbitales plus tirées par les cheveux mais economes en ergols.

Dans 10 ans Elon Musk sera capable d’aller lui faire le plein et l’entretien :wink:

2 J'aime

Et encore, Hubble avait été conçu pour être réparé par les navettes. Ce qui est plus difficile pour tout ce qui en dehors de l’orbite terrestre proche.

C’est quasi certain !!!
On va pouvoir voir les planétes qui graviteront autour d’autres systéme solaire dans d’autres galaxies !!!
C’est impressionnant les outils perfectionnés qu’il embarque, les images vont être trés trés impressionnante !

Suivez toute les étapes et son évolution ici : https://jwst.nasa.gov/content/webbLaunch/whereIsWebb.html
N’oubliez pas de mettre le systéme métrique en français tout en haut de la page !

1 J'aime

Bonne année à tous.
En effet c’est fabuleux. Etant gamin ( 82 ans , vétéran en informatique ) je n’ai jamais pensé qu’un jour on irait se balader dans l’espace !. Et on ne sait pas ce que nous réserve les prochaines décennies. Je viens de visiter le site NASA suggéré .

Je lis GODDARD SPACE …
image100%75%50%

Etrangement , çà fait près de deux ans que je bataille pour avoir une explication , quant à voir dans mon WIFI et AVAST WIFI SCAN, " NASA GODDARD … "
image100%75%50%
Ni PROXIMUS (FAI ) ni AVAST, n’ont de réponse, et impossible à enlever. Je ne pas croire qu’un jour j’ai pu être connecté à la NASA !
Voilà pour cette anecdote troublante.