Forum Clubic

Commentaires : Le télescope James Webb est à l'ombre, place au déploiement de la partie optique

Après des étapes prudentes le weekend dernier, la NASA a terminé l’extension des 5 couches du bouclier thermique (ou pare-soleil) du télescope JWST, en route pour son site opérationnel à 1,5 million de kilomètres de la Terre.

4 J'aime

" la séparation et la tension des couches d’isolant (de la surface d’un terrain de tennis"
La surface, c’est les cinq couches cumulées?

Impressionnant.

L’être humain est capable du meilleur comme du pire. Et ça c’est le meilleur. Le pire étant autour de nous…

2 J'aime

Non chacune fait 21,197 m × 14.162 m. Wiki :
image

4 J'aime

Voilà :slight_smile:
Dans l’ensemble ce qu’il faut retenir c’est que c’est très grand !

Ha oui, c’est très impressionnant!

Enfin ces fainéants auraient pu envoyer une seconde petite sonde en même temps pour filmer le télescope et nous envoyer des images en direct! :stuck_out_tongue:

5 J'aime

Je mets le lien pour suivre en direct la progression (qui a été partagé dans les commentaires du précédent article)

2 J'aime

C’est vraiment impressionnant comme instrument. A chaque étape tous le monde croise les doigts.

1 J'aime

On l’avait mise en lien direct aussi dans les articles précédents ^^
(pas dans celui-ci, j’avoue)

Il est à -233° Fahrenheit, pas Celsius…

Oupsie, je corrige.
Corrigé (14h17)

« (le télescope n’est pas équipé de caméras de surveillance) »

C’est ça qui m’étonne… Ça veut dire qu’ils se basent uniquement sur le retour des capteurs… à l’ancienne. Je me demande qu’elles sont les raisons de cette absence… budget ? Planning ? Conception originelle ne pouvant être remise en question ?

Oui, mais non…
Je veux pas être chi… mais -233°F = -147°C (et pas -200°C) :wink:

C’est une histoire… pliée d’avance :relaxed:

Inutile , ça consomme du jus.

Je deviens dyslexique en plus, c’est -323°F ^^
Et bien pratiquement -200°C.

Je trouve ça aberrant qu’il y a aucune caméra, c’est pas pour ce que cela consomme en énergie… Ça aurait été sympa de voir le déploiement de tous les systèmes, et sur le long terme de voir comment se dégrade le télescope.

C’est aberrant mais au final c’est juste pour le public : en soi, ça ne sert à rien. Ce qui sera sympa ce seront les photos prises par le télescope !

3 J'aime

Ça ne sert à rien une caméra. Ça fait plaisir à voir mais ça consomme de l’énergie, de la bande passante et ça complexifie le câblage et le traitement des données. Et vu la précision de chaque étape ça n’apporte pas plus d’info. Bons articles aussi sur Space.com qui explique les phases de préchauffage des moteurs qui mettent tout ça en mouvement, les centaines de mètres de câbles, les redondances. C’est sur on aimerait voir, mais les concepteurs restent le plus simple possible. Il faut que ça marche 10ans. Et grâce au lancement qualifié d’exceptionnel d’Ariane V la NASA a économisé du carburant lors des 2 premiers ajustements de trajectoire. Pour l’instant ils reste plus d’énergie que prévue pour l’utilisation. Bonne nouvelle.

Des capteurs donneront des données bien plus précises (avec une mesure numérique de ce que l’on veut vérifier, pas avec des estimations à la louche sur un écran). C’est au contraire bien plus précis que des caméras « à l’anciennes » :wink:
Et pb des caméras : le satellite est dans l’ombre de la Terre, et maintenant de sa surface isolante. Pas assez de lumière pour voir quoi que ce soit (c’est le but d’ailleur : pour capter un max d’infrarouge).

1 J'aime