Forum Clubic

Commentaires : Le salaire médian d'un stagiaire chez Facebook est de... 8000 dollars par mois

Les stages ne sont pas toujours sous-payés, tout dépend de l’entreprise et du pays. D’après une étude, Facebook offrirait une rémunération médiane de 8 000 dollars par mois à ses stagiaires aux États-Unis. Un chiffre sans commune mesure avec la gratification moyenne en France, et même avec le salaire médian américain. Et le réseau social n’est pas un cas isolé.

747 euros vs 7000 ça fait mal au…
On vit pas ds le même monde.

“nécessitant des compétences techniques poussées, par exemple en data science ou en génie logiciel. Et les offres publiées exigent parfois une première expérience.”

Lu l’article au complet ?

…même en tenant compte du fait qu’aux USA, les charges (assurances, santé, etc…) te sont directement imputables, le reste à vivre de ces stagiaires restera toujours plus élevé que le reste à vivre de la plupart des salariés du domaine en France…

oui ce sont plus des stages de préembauche

il faut voir le prix d’un logement, c’est hors de prix, apres il faut rajouter la santé,…
C’est beaucoup d’un coup mais proportionnellement c’est la même chose. Et ce sont des profils particuliers

3 500 dollars pour appartement d’1 pièce à San Francisco

Les stagiaires en informatique ne touche pas 747€ par mois. Surtout si c’est un domain spécialisé.

According to the Guardian, about half of the 1.5 million internships available in America each year were unpaid as of 2016… - Jul 8, 2018

En effet, ayant regardé sur un site de location, les prix sont juste exorbitant ! leur moitié de leur salaire passe dans le logement.

Tout à fait, mais on ne peut pas comparer non plus.

Aux US, la compétence technique est reconnue comme telle, en Europe moins et en France très peu (et l’association avec une compétene “métier” est également peu reconnue en France). Il faut faire avec.

J’ai travaillé pour plein de boitês pour plusieurs pays différents mais je suis revenu sur un travail en France comme salarié suite à ce que l’on appele pudiquement des “accidents de la vie”, même si le status d’indépendant peut sembler plus attrayant.
Ma femme ne peut plus travailler, mes 3 gosses font des études couteuses, j’ai un traitement médical pour une maladie chronique. Tout ça fait que c’est en france comme salarié que c’est bien plus intéressant (pension et sécu pour ma femme, sécu pour moi, études secondaires et bourses et APL pour mes gosses), ça compense laaaargement mon salaire un peu plus de 3x inférieur à mes collègues américains et les “pertes” par rapport à un status d’indépendant. Et je regrette les quelques années que je ne peux récupérer pour ma retraite (transferts ou rachats de droits quelques fois impossibles, ce qui n’entrait pas en ligne de compte étant jeune…).

1 J'aime

Mon souci est que, dans cette meme logique, c’est la raison pour laquelle je suis parti aux USA; j’en avais assez de voir la majorite de mon salaire partir en impot pour les autres. J’aimerais qu’un de ces deux pays trouve le juste milieu un jour…

Chacun voit son propre intérêt, qui de plus évolue. Peut-être es tu encore dans la phase “jeune” que j’ai connu il y a (trop!) longtemps.
Après quelques années, je trouve l’équilibre français et européen plutôt bien. On a un coté communiste par la redistribution (réelle et pas seulement en principe comme en Ex-URSS), et on a le coté capitaliste par la liberté de possession et d’entreprenariat.

Je vois, effectivement nous ne partageons pas les memes idees. Je parlais d’un cote social de legere contribution, et non de communisme avec redistribution forcee.

Chacun voit le “juste” milieu comme ça l’arrange. Les pays nordiques sont en général encore plus taxés que nous et une très bonne protection sociale mais cela ne m’intéresse pas.
Je ne comprends d’ailleurs pas comment les stats que l’on nous sort régulièrement pour basher la France ne le montre pas. Mes collègues nordiques gagnent presque 2x plus que moi mais 50% de leur salaires sont prélevés en impôts, sans compter la TVA souvent plus lourde. Par contre c’est nettement moins progressif, probablement que les très riches payent moins qu’en France et donc que la moyenne est meilleure…