Forum Clubic

Commentaires : Le RPG Kingdoms of Amalur: Reckoning s'offre une remasterisation

Sorti en février 2012 sur PS3, Xbox 360 et PC, Kingdoms of Amalur: Reckoning (ou Les Royaumes d’Amalur : Reckoning dans sa version française) va s’offrir une seconde jeunesse dès cet été.

Jeu que j’adore, peu connu et pourtant très bon. J’attends de voir ce que ce remaster va changer.
Parce que le jeu est encore bon, même côté graphisme.
À la rigueur s’ils peuvent améliorer le maniement du perso et l’interface qui est moyenne.

1 J'aime

Sont pénibles avec ces effets de mode, ça sent le manque de créativité général …

1 J'aime

Le souci c’est que tout les remastered etc se vendent très bien, et donc rapporte sans trop d’effort (enfin moins d’effort qu’un nouveau jeu).
C’est comme se plaindre des portable a 1200+€ et acheter quand même.

Tout à fait d’accord :), ce qui me navre c’est le manque de réflexion des gens.

C’est un peu comme les remake avec les films (là c’est encore pire car c’est un manque de culture).

1 J'aime

Après un film ou un jeu, s’il est vraiment ancien ça peut être intéressant si c’est fait correctement (nouveau moteur, correction de bug, modernisation de l’interface etc.), ça peut être cool. Imaginons un remake de GTA San Andreas (qui a pris un maxi coup de vieux) avec le moteur de GTA 5 (et RDR2, GTA 4, Table Tennis …), meilleur support manette, meilleur support 21/9, mode coop en ligne, etc. A un prix raisonnable (30€ par exemple), je signe.

Mouais…
Moi je trouve cela bien de pouvoir avoir un jeu remasterisé auquel on a jamais joué et venant d’une console plus ancienne que l’on a jamais testée. Je parle des exclusivités des consoles.
Donc oui, il n’y a pas trop d’effort et de prise de risque en faisant une version remasterisée. Tout comme faire des suites et encore des suites.
Il faut voir si c’est fait intelligemment et à quel prix la nouvelle version est vendue.

Il y a peu, j’ai découvert la série Ghost writer que j’ai beaucoup aimée. J’ai su par hasard que c’était une sorte de reboot d’une série des années 80 dont je n’avais jamais entendu parler.
Au final, la nouvelle version, bien faite, était une bonne chose pour moi.

Bah… Les remaster sont une très bonne idée. Actuellement certains jeux vieillissent très vite et c’est bien de pouvoir decouvrir/redecouvrir certains jeux. Bref, pour ceux que ça n’interesse pas, la production de jeu video n’a jamais été aussi massive. Donc y a pas de quoi se plaindre. Si ça peut financer un studio, c’est même très bien, ça fait bosser des gens.

Personnellement je suis ravi de ce remaster. Amalur est un très bon RPG méconnu et largement sous estimé. Son seul probleme c’est d’etre sorti juste un peut apres Skyrim qui a tout broyer sur sont passage. Alors que finalement j’ai pris plus de plaisir avec Amalur qu’avec Skyrim. Dans Skyrim les combats sont une vrai plaie alors que dans Amalur c’etait un pure régal. Et la direction artistique est franchement jolie. Donc un des seul remaster qui va me faire repasser a la caisse mais avec joie.

1 J'aime

L’émulation, les abandonware tu connais ?

Concernant le 7 ème art, rares sont les remakes ayant vraiment réussi renouveler l’œuvre originale, un battleStar galactica est un bonne exception.

Je trouve que la motivation purement financière est déjà minable intellectuellement, et que certains sont trop imbus d’eux mêmes. Est-ce quelqu’un a cherché à refaire la Joconde? Non.

Oui depuis très longtemps…
Sauf que l’abandonware est toléré et ne couvre pas tous les jeux. C’est rarement de la console (jamais ?). Sauf que l’émulation n’est pas vraiment légale. A moins d’avoir l’original. Ce qui, soyons honnêtes, est loin d’être la norme dans le milieu…
Je ne sais pas trop où en est l’émulation de la PS3. Je viens de m’acheter The last of us sur PS4 et je suis bien content qu’il bénéficie des possibilités techniques de la PS4 par rapport à la PS3. Il y a un petit DLC en plus dessus. Je ne sais pas si le Pi 4 émule bien la PS3 et de façon aussi belle que la version PS4 du jeu…

Soyons honnêtes, les éditeurs savent bien que le joueur d’expérience type en France a largement contribué, financé l’industrie du jeu vidéo et continue de le faire (38 ans de jeux pour ma part, pfiiiou que ça passe vite :p).

Tu métonnes :sweat_smile: