Forum Clubic

Commentaires : Le prix Nobel de chimie attribué à des chercheurs pour leurs travaux sur les batteries au lithium

Trois chercheurs en chimie des matériaux ont été récompensés par le prix Nobel de chimie 2019. Ils ont été honorés pour leurs travaux respectifs, qui ont successivement permis de développer et d’améliorer les batteries « lithium-ion », devenues aujourd’hui incontournables dans de nombreux appareils.

en particulier pour sa « capacité à stocker de l’énergie à partir de sources renouvelables »

Commentaire/Citation stupide : ces batteries, comme n’importe quelle autre batterie, stockent de l’énergie provenant de n’importe quelle source.

Ses travaux sont alors financés par… Exxon, géant américain du pétrole.

QED

L’Académie royale des sciences de Suède ne doit plus savoir où se mettre suite à ton intervention !! Peut etre que ces batteries sont optimisées pour les apports non linéaires en energie, comme les eoliennes qui ne fournissent pas toujours la même quantité de courant. Peut etre.

Arrête de te faire plus bête que tu ne l’es et lit toute la citation: "L’Académie royale des sciences de Suède a qualifié cette invention de « bénéfice pour l’humanité », en particulier pour sa « capacité à stocker de l’énergie à partir de sources renouvelables ».

Et bien sur que les pétroliers sont bien placés pour investir dans “autre chose”. Ils sont bien placer pour évaluer l’évolution des carburants fossiles et ils ont l’argent pour préparer l’avenir. Le faire au dernier moment serait ridicule (sauf si ils considèrent qu’il n’y aura pas d’avenir!). Je travaille en ce moment dans une industrie qui est aussi en train de réfléchir à son avenir, l’industrie aéronautique. Pourtant “rien ne presse” d’après certains mais cette industrie a fait ces calculs et est persuadée qu’il faut qu’elle évolue!

Toute invention est un “bénéfice pour l’humanité” si elle est utilisée à bon escient. Nous voilà bien avancés comme justification banale fournie pour ce qui n’est ici qu’une évolution technique parmi d’autres d’un concept ancien.

On voit cependant bien quel est le but poursuivi : mettre en avant une fois de plus ces pseudo énergies moyenâgeuses comme fausses solutions à un non problème, alors que ces batteries servent avant tout à stocker de l’énergie produite autrement.

Bref la peste escrolo-réchauffiste gangrène tout.

@tmtisfree Hé bien, tu n’en rates vraiment pas une pour exprimer ta haine des fameux escrologistes. J’espère que ces nullards de l’académie des sciences lisent ton commentaire pour en prendre de la graine.

ces batteries, comme n’importe quelle autre batterie, stockent de l’énergie provenant de n’importe quelle source.

Une grande partie des moyens de production “renouvelable” sont intermittents. A l’inverse, la plupart des moyens de production “non renouvelable” peuvent être utilisés en continu.

Donc c’est pour cela que les énergies renouvelables ont besoin de moyens de stocker l’énergie.

Les batteries sont clairement un domaine ou l’humanité à intérêt à investir massivement en R&D.

1 J'aime

En même temps, tmtisfree n’a pas complètement tort. Aujourd’hui on voit plus de carriéristes et d’opportunistes que de vrais écolos.
Les industriels ont bien compris l’intéret du “green washing” pour produire encore et toujours plus en nous incitant à renouveler nos biens encore plus vite (pour de soit disant plus écolos.).
Par exemple, on te dit aujourd’hui de jeter ta voiture “qui pollue” alors que tu l’avais acheté il y a quelques années pour jeter la précédente “qui polluait”.
Même ceux qui achètent des voitures électriques aujourd’hui ne sont pas à l’abri qu’on trouve dans quelques années un prétexte pour les obliger à changer.

1 J'aime

Franchement, quand tu lis ça tu te dis que les arguments sont secondaires et que seule une forme de haine s’exprime. C’est à chaque fois pareil pour ce pseudo concernant ce sujet. Et niveau démagogie, on atteint des sommets. L’extrémisme n’amène jamais rien de bon, dans n’importe quel domaine.
Pour le reste, bien sur que ce que tu dis est vrai. Mais qu’il y ait des profiteurs de la situation pour faire des affaires a toujours existé, c’est de l’opportunisme et c’est surement aussi vieux que le monde. Qu’il y ait de forts intérêts industriels derrière l’écologie, c’est sûr aussi. Mais ce côté mercantile ne doit pas faire oublier les problèmes qu’on vit actuellement et même si les solutions ne sont pas parfaites et profitent à quelques-uns, elles ont au moins le mérite d’exister.
Les gens qui se battent, pour la plupart de manière honnête, pour intégrer une écologie plus saine dans notre manière de vivre, ne méritent pas qu’on les insulte, ne serait-ce que dans un commentaire (je ne dis pas ça pour toi, tu l’auras compris).

C’est beau en théorie. En pratique, ces batteries ne sont qu’un inepte cataplasme extrêmement coûteux sur la jambe de bois que constituent des EnR extrêmement coûteuses. En plus de tous leurs coûts directs et indirects, pour chaque W d’EnR installé, il faut aussi installer 1 W de backup pilotable pour compenser les faiblesses inhérentes aux EnR. Ou dépendre d’un pays voisin complaisant en interconnexion.

Ce qui implique que ces EnR sont une totale et irréfragable ineptie économique et sociale. De plus, même si ces EnR avaient le moindre semblant d’un quelconque bénéfice (excepté pour les rentiers qui en profitent, merci beaucoup pour votre fric les gars), aucune technologie de batterie actuelle ou future ne sera capable de stocker les quantités d’énergie nécessaires pour subvenir à un niveau de vie acceptable pour le genre humain à un quelconque horizon sans transformer la planète en mine à ciel ouvert (en supposant qu’assez de minéraux et métaux existent pour ce faire).

Il faudrait redescendre sur Terre et commencer à calculer.

1 J'aime

Le monde se porte mieux qu’avant, et se portera mieux demain. Et ce ne sont pas les escrolos qui en seront responsables bien au contraire, mais ceux qui améliorent la condition humaine (les entrepreneurs, les travailleurs et les quelques institutions pas encore corrompues par l’engeance verte). Les vrais “problèmes actuels” n’existent que dans le tiers monde/PVD, sont faciles à résoudre et sont en train d’être résolu, merci le capitalisme et la mondialisation.

Je respecte les vrais écolos, les amoureux de la Nature, les conservationnistes, les vrais chercheurs, ceux qui se servent de leur tête pour avancer des solutions incrémentielles et aisément réversibles à des problèmes correctement définis. Les autres, ceux qui ne cherchent qu’à imposer leur idéologie mortifère rétrograde, ceux-là ne sont que des ignares pathologiques, des malhonnêtes, en 1 mot des escrocs, d’où leur surnom.

A mon age, s’il y a une chose que j’ai appris, c’est que le futur surprends toujours.
Par exemple, dans les années 70 et 80, peu de gens auraient imaginé la puissance des ordinateurs actuels, même dans leurs rêves les plus fous.
Sur les batteries, il y a énormément de recherche en cours. Imaginez qu’on mette au point une batterie basée sur d’autres matériaux beaucoup plus abondants et facile à extraire comme le sodium. Alors oui, je suis d’accord que si on raisonne aujourd’hui sur la technologie actuelle, c’est clair qu’elle ne sauvera pas le monde.
J’ai d’ailleurs toujours dit que pour moi, vouloir imposer les voitures électriques aujourd’hui, c’est totalement précipité. C’est mettre la charrue avant les boeufs. C’est de l’argent qui ne va pas ou il devrait aller, c’est à dire dans la recherche.
Bien sûr, a ce stade, je ne peut pas affirmer que le futur ne vous donnera pas raison en ce qui concerne la capacité des batteries et donc leur intéret en tant que solution de stockage “miracle” universel.
Mais je pense que la recherche sur les batteries vaut l’investissement. Quoi qu’on en pense, elles sont utiles partout.
Si vous faites un peu d’électronique, vous comprendrez que le domaine de l’énergie est très complexe. On combine souvent plusieurs types de composants différents pour stocker l’énergie. Par exemple, aucun type de condensateur n’est parfait.
Les batteries, malgré leur défauts peuvent apporter des solutions partielles, mais néanmoins utiles. A condition toutefois (et la, je vous rejoins) de ne pas croire dans ce mirage de solution miracle universelle que certains veulent nous vendre et qui (et vous avez parfaitement raison de le mentionner) ne fera qu’alimenter les rentes de ceux qui savent nous faire croire au père noël et nous vendre de l’écologie en tube et de la peinture “green washing”.

Franchement, quand tu lis ça tu te dis que les arguments sont secondaires et que seule une forme de haine s’exprime.

Moi je prends cela comme une opinion qui est juste exprimée de façon un peu provocante. C’est pas méchant.

Tmtisfree a le mérite d’argumenter, même si on est pas obligé de partager son opinion.

Il faut comprendre que dans la vie, toute opinion est toujours bonne à prendre. Personne n’a jamais complètement tort, ni complètement raison.

Mais ce côté mercantile ne doit pas faire oublier les problèmes qu’on vit actuellement et même si les solutions ne sont pas parfaites et profitent à quelques-uns, elles ont au moins le mérite d’exister.

Sauf que le problème de ce système d’écologie mercantile, c’est qu’il nous détourne des vraies solutions en nous faisant gober des illusions à coup de comm’.
L’industrie nous fait croire qu’on va s’en sortir sans rien changer à nos habitudes, juste en achetant des produits plus verts. Sauf qu’en faisant ainsi, on va juste continuer cette surenchère productiviste hors de contrôle. Et même l’augmenter car ils nous font croire que pour être écologique, il faudrait jeter ce qu’on possède et qui serait soit disant pas écolo. Quoi qu’on fasse, si on reste dans cette logique, on polluera toujours plus.
Tous les vrais écologistes vous diront que la décroissance est inéluctable. Produire moins, produire mieux, produire plus durable. Et cesser de vouloir à tout prix que tous les humains aient une activité à plein temps…
L’humanité produit énormément de choses inutiles parce qu’il est nécéssaire de créer des besoins pour que les gens travaillent. Si vous supprimez cela, vous supprimez du même coup le besoin de déplacer des millions de gens tous les matins. Ce qui diminuera également la production de voitures.
Tout cela ne suffira pas sans une diminution de la population humaine, ou tout le moins un arrêt de la croissance démographique.

Pour le reste, vous avez raison, les batteries Lithium Ion ont le mérite d’exister et sont très utiles. Mais cela n’empêche pas que certaines solutions sont probablement précipitées.

Et avant de vouloir nous faire acheter des voitures électriques, il serait sans doute plus productif d’étudier des solutions permettant aux gens de rouler moins.
Et aussi de supprimer tout ce qui fait dépenser inutilement de l’énergie comme les ralentisseurs qui sont de vraies machines à gâcher de l’énergie, sans compter le gaspillage d’argent que représentent leur construction (comptez le nombre effarant dans une ville).
Les jeunes l’ignorent sans doute, mais leur généralisation est relativement récente : on a très bien vécu sans pendant très longtemps.

Le pretexte est déjà là, comment la produit on majoritairement l’électricité nécessaire à la voiture electrique, à l’heure actuelle? Entre les composants utilisés afin de produire la batterie et la facon dont est produite l’électricité, personne ne peut dire qu’une voiture electrique est un véhicule vraiment propre. À part peut-être leurs propriétaires et leur objectivité plus qu’évidente​:rofl::rofl::rofl:.

La recherche sur les batteries existe depuis bien longtemps, la progression est incrémentielle, lente et les marges de manœuvres limitées aux possibilité de la Physique/Chimie. Il ne faut pas s’attendre à une révolution.

Mon point initial était que la phrase « capacité à stocker de l’énergie à partir de sources renouvelables » est non seulement mensongère par omission mais surtout une hérésie économique pour qui a fait un peu de calcul. On peut évaluer de la pertinence de l’utilisation des batteries pour le stockage des EnR, en voilà un exemple pris au USA :

  • Le département de l’énergie US donne le kWh de capacité de stockage en batterie à 1500 $ en moyenne, soit 1,5 M$ par MWh :
    https://www.eia.gov/analysis/studies/electricity/batterystorage/images/figure_es2.png
    Source

  • Une éolienne moyenne coûte 1,5 M$ par MW. Prenons une petite ferme de 100 MW soit 150 M$.

  • On veut stocker de l’énergie pour une journée sans vent : on a besoin de 100 MW x 24 h = 2400 MWh.

  • A 1,5 M$ par MWh, cela fait un coût de 3600 M$ en capital rien que pour les batteries soit 24 fois le coût de l’énergie éolienne qu’elles stockent.

  • Si on veut stocker pour une semaine sans vent, ce qui est courant, il faut 16800 MWh de capacité de stockage en batteries à un coût de 25200 M$ juste pour fiabiliser une petite ferme éolienne de 100 MW de 150 M$.

C’est évidemment inacceptable et même si le coût des batteries chutait de 90%, cela serait encore trop cher.

Conclusion : utiliser des batteries pour stocker de l’énergie en capacité est une aberration sans issue, tout comme les EnR.

@ Clubic : merci d’arrêter de censurer mes commentaires sans aucune justification.

Si ils sont supprimés c’est qu’il y a une raison, donc stop les remettre.

La “raison” est un algorithme automatique (je n’ose pas imaginer autre chose) qui supprime bêtement selon les mots clés d’une liste noire indépendamment de la signification réelle du texte.

Je n’appelle pas cela une justification.

Je ne peux qu’adhérer à la plupart de tes propos, bien exprimés. Les choses sont trop complexes pour pouvoir être expliquées par des outrances ou des provocations. Et on est d’accord sur le constat que le monde est tout sauf manichéen.
Bonne journée à toi :slightly_smiling_face:

C’est quoi la raison, par curiosité ? Du troll ? Vu les arguments avancés lors de cette discussion, j’en doute un peu.