Forum Clubic

Commentaires : Le président du Venezuela insiste : son pays aura sa propre cryptomonnaie

Le gouvernement vénézuélien, et en particulier son président, Nicolas Maduro, ne comptent pas renoncer à la cryptomonnaie prévue pour le pays.

1 J'aime

Bonne idée, un crypto acheté sera un crypto directement dans le porte-feuille d’un dirigeant corrompu.

pour des raisons évidentes d’acceptation par les populations, une monnaie d’état doit être séparée du pouvoir politique, gérée par un organisme comme une banque du pays, comme la justice et la police.

le gouvernement est interchangeable, la monnaie d’un état pas vraiment, ou alors c’est un peu débile de vouloir changer de monnaie à chaque gouvernement.

1 J'aime

Dans le cas présent, cette cryptomonnaie est créée essentiellement pour contourner l’embargo et les sanctions américaines. L’acceptation ou non par la population est secondaire. De toute façon, avec ce gouvernement corrompu jusqu’à l’os, je ne sais pas s’il faut attendre quoi que ce soit de positif de cette initiative.

Il faut comprendre Maduro… les vénézuéliens utilisent déjà les crypto-monnaies pour à la fois se libérer de limites de dépenses absurdes, mais surtout pour palier à l’incurie de ceux qui ont mis en place ces limites.

Légalement, un Vénézuélien ne peut pas dépenser plus d’un certain montant par à an à l’étranger, notamment sur Internet. La limite pour Internet est passé de $400 à $300 en 2014… bref autant dire pas grand chose et déjà pas crédible quand on doit acheter un billet d’avion par exemple.

Mais le pire dans cette limite c’est que tout montant de dépense engagé est perdu, même si l’achat est annulé ou qu’un remboursement a lieu. Vous achetez un truc à $150 sur Internet, le site en question ne peut pas livré ou honoré le service, vous perdez quoiqu’il arrive 50% de votre “droit” de dépense pour l’année. Autant vous dire que tout achat sur Internet est un stress immense dont peu de marchands étrangers ont conscience.

Dès lors, les crypto-monnaies ont un intérêt majeur. Par contre, qui sera assez fou pour acheter des “pétros” dont l’intérêt est de justement contrer l’intérêt des autres crypto-monnaies qui ne permettent pas de tracer les utilisateurs et ainsi leur assurer de pouvoir vivre tout simplement ?