Forum Clubic

Commentaires : Le premier "Netflix addict" traité en Inde

Netflix fait des ravages ! On savait qu’un certain nombre d’utilisateurs s’adonnent au bing watching (), mais certains utilisateur vont bien plus loin : un utilisateur indien a récemment été traité à l’Institut National de la santé mentale et des neurosciences pour faire face à sa dépendance.

Mouai… On traite les retraités qui passent 10H par jour sur TF1 ?

C’est binge watching et non bing watching

corrigé!

Mouais, il y a des jours où je regarde 5 épisodes d’une traite et des semaines complète où je ne regarde rien.
Je vois pas trop comment Netflix pourrait interagir avec çà.
De même, quand je regarde plusieurs épisodes et qu’ensuite je vais bosser, ma femme prend le relais avec sa série pour plusieurs épisodes également.
Compliqué

Chacun fait comme il veut tant qu’il en assume les conséquences. Faut arrêter de chaperonner tout le monde pour tout ou on finira avec une planète majoritairement remplie d’assistés de tous âges.

Faut arrêter avec les soi-disant « addictions » … le mec on le prive de netflix il se rattrape sur l’alcool frelaté… la branlette… la religion … histoire de « donner un sens … à sa vie…

Quelqu’un a dit un jour : « La télévision est l’opium du Peuple ».

Aujourd’hui ou pourrait dire : « Les médias (téléphone intelligent, internet, télévision) sont l’héroïne du Peuple.

Si on n’est pas un avare, et donc que l’argent nous importe peu, il est facile de se laisser aller, de mettre son cerveau en pause indéfiniment, et de regarder des médias pour vouloir oublier ce monde, monde d’argent, le Capitaliste.

La première personne dépendante à Netfilx traité en Inde
… visionnage boulimique (« binge watching »)…

La cause est une période de chômage…

Quand les raccourcis grotesques ridiculisent l’auteur de la news.

Oui, c’est Renaud qui dit ça dans sa chanson “hexagone” : La bagnole, la télé et l’tiercé, c’est l’opium du peuple, lui en priver, c’est le tuer, c’est une drogue à accoutumance …

Je comprends pas votre remarque qui a mon sens est un jugement tout autant raccourci. L’auteur de la news ne fait que relayer l’information. Ce n’est pas lui qui a décidé que la faute serait du à une période de chaumage, alors où est le problème !?!
Quand on s’ennuie, on cherche à s’occuper par tous les moyens, même les mauvais… Je pense que c’est pour çà que la “victime” se prenait une pression de la part de son entourage, pour se bouger et retrouver un travail plutôt que de se viander devant la télé. Et attention, pas de nouveau raccourci sur ce que je viens de dire, je respecte les chômeurs qui galèrent à trouver un travail, même ceux de longue durée, tant qu’ils font le nécessaire pour en retrouver…

Si tu allais voir tes grands parents plus souvent au lieu de jouer aux jeux videos et te bâfrer de pizzas, peut être qu’ils pourraient se sentir moins seuls et lâcher la TV…

On parle d’un mec qui travaille pas, qui passe plus de 7h par jour sur Netflix et sur une période de plus de 6 mois.

Après on peut le laisser comme ça, parasite de la société. :o)

L’ « auteur » ne serait pas responsable du fait qu’il n’a fait qu’un bête copier/coller sans aucune réflexion ?

Quant au niveau de ton intervention… c’est vrai qu’en psychologie on peut établir un déterminisme simple ! Netflix est d’ailleurs ravi : 6 millions d’abonnés en France juste avec les chômeurs.

C’est du raisonnement bien limité, façon Nadine Morano.